Dis-moi quel réseau social tu utilises et je te dirais qui tu es !
Entre les réseaux sociaux professionnels, photos, vidéos, micro-blogging ou encore les élitistes sur invitations, à chacun sa préférence !
Mais connaissez-vous les petits secrets de ces réseaux ?

La génération Y transforme ces plateformes sociales à sa guise pour y créer son univers et surtout faire de sa personne une véritable personnalité virtuelle. D’après l’étude menée par Girl Scout Research Institute, 74% des adolescents mènent une double vie, entre réalité et vie sociale scénarisée.
De même, d’après une étude ZenithOptiMedia, on parlerait d’une nouvelle tendance en émergence le «Fit and stand out» autrement dit « je m’intègre à ma communauté, mais je m’en différencie, voir j’en suis la star ».
Et les plus rusées dans cette stratégie sont indéniablement les filles !
Face à la simplicité d’Instagram ces utilisatrices ont déniché le parfait moyen pour découvrir ce que pensent leurs pairs, qu’il s’agisse d’une nouvelle coupe de cheveux, d’une paire de chaussures ou de magnifiques photos de Paris, la course aux likes est ouverte, mais pas que, un véritable langage codé est né au bout de leurs doigts.
Elles ont redéfini l’application de partage de photos Instagram en un véritable baromètre de popularité, entre évaluation de ses relations amicales et estime de soi, je vous propose de décrypter les codes de ces reines des médias sociaux !

Pour savoir ce que leurs amis pensent d’eux :

Les “likes” ne sont plus les seuls trophées, la dernière mode pour afficher sont avis face aux photos de ses follwers réside dans le “TBH”, traduisez “pour être honnête”.
Exemple : #TBH, Your new dress is so cute <3 !

Vous avez aussi une marque d’affection plus grande comme le « TBH ILYSM » à traduire « Pour être honnête I Love You So Much ».

Pour mesurer combien un ami tient à eux :

Une échelle de mesure allant de 1 à 10 permet de mesurer l’intensité de leur amitié avec leurs followers, mais encore le degré d’engouement pour une nouvelle coupe de cheveux ou un nouveau legging.
Mais la marque ultime d’affection c’est le « #BMS » traduisez « Break My Scale » autrement dit vous avez pété tous les scores !

Instragram un baromètre de popularité :

Instagram vous permet de tagger vos amis sur vos photos, jusque-là je ne vous apprends rien ! La génération Y a détourné cet usage pour afficher leur préférence quant à leurs amis. Tagger une personne sur une photo de paysage ou une scène en l’absence de personnes est également un signe de reconnaissance et d’affection, ces furies du like collectionnent les pops-up et les commentaires pour faire grimper leur reach comme le feraient des marques.
Mais attention si au contraire vous n’êtes pas taggué sur une photo ou pire vous avez été rogné, voyez cela d’un mauvais œil voir d’un signe de représailles.
Cela peut bien paraître ridicule, mais voilà à quoi se confrontent les adolescentes 2.0. Face aux dictats de la beauté, vient s’ajouter celui de la popularité sur les réseaux sociaux. Une génération perdue, prête à galvaniser son auditoire en dépassant certaines limites interdites par l’autorité parentale in reel life.

Et vous comment utilisez-vous Instragram ? Dites-nous tout !