Parler de l’actualité, c’est bien.
La détourner, c’est encore mieux.
Se l’approprier, c’est gagné !

Qu’est-ce qu’une Newsroom ?

Côté annonceur :
Une Newsroom est un espace dédié sur un site internet sur lequel figurent les dernières actualités de l’entreprise (communiqué de presse, nominations, nouveaux produits, évènements, …).

Côté Agence :
Une Newsroom est une équipe de rédacteurs, CM, data analyst, infographistes et autres, traquant l’actualité à la recherche d’informations intéressantes et exploitables pour les marques gérées par l’agence.
On parle également de Real Time Marketing, de NewsJacking ou de Hijacking.

Dans cet article nous nous intéresserons plus particulièrement au cas “Agence”.

Pourquoi faut-il avoir une Newsroom ?

Nos flux d’actualité Facebook, Twitter et autres sont de plus en plus occupés par les marques. La quantité de contenus mis en ligne ne fait qu’augmenter. De quoi perdre l’intérêt et l’attention des fans et followers d’une marque.
La Newsroom est une solution parmi d’autres pour redonner de la visibilité à une marque sur le web social.
Nous vivons dans l’instant, nous sommes des reporters, commentateurs ou simples veilleurs du présent. Le processus de communication et de création de contenus pour une marque tend à se rapprocher de ce modèle grâce à la Newsroom.

Nous basculons vers un mode de communication sur les médias sociaux structuré en deux parties : d’un côté, les calendriers éditoriaux restent le socle d’une communication réfléchie et anticipée ; de l’autre, la Newsroom permet d’être réactif et de dynamiser cette communication en bénéficiant de la forte visibilité de l’actualité.
Il ne reste plus qu’à trouver le bon dosage en fonction des marques à gérer et le bon angle d’attaque.

Comment fonctionne une Newsroom ?

Les organisations diffèrent d’une agence à une autre, mais le principe reste le même :

  • Récupérer plusieurs sources d’informations pour constituer une veille de l’actualité
  • Identifier une actualité qui touche l’univers d’une marque
  • Trouver un lien entre cette actualité et la marque pour faire exister les deux éléments en vue de créer un nouveau contenu
  • Vérifier que l’angle choisi correspond bien à la ligne éditoriale, à la tonalité et aux valeurs de la marque
  • Faire en sorte que le contenu soit facile à partager
  • Produire le contenu dans un délai assez court (quelques heures)
  • Faire valider le contenu par le client
  • Mettre en ligne la publication
  • Suivre les retombées

Quel est le risque de trop s’appuyer sur une Newsroom ?

La Newsroom est un véritable atout pour communiquer sur les médias sociaux, cependant, ces prises de paroles réactives doivent être justes.
Le risque de rebondir trop souvent sur l’actualité est de lasser l’audience de la marque et de faire baisser l’engagement sur ces pirouettes journalistiques. (N’est pas Oasis qui veut)
De plus, la marque peut également oublier l’essentiel : renseigner les internautes sur ses produits & services et répondre à toutes leurs questions. (voir l’étude de Syncapse Why Do Consumers Become Brand Fans)

Enfin, à trop vouloir s’approprier des sujets d’actualité pour toucher sa communauté, le risque est de faire du hors-piste et de s’aventurer un peu trop loin de l’univers de la marque.

Autre aspect non négligeable : le budget et les ressources nécessaires à la mise en place d’une Newsroom. Cette agilité et réactivité demande des ressources dédiées, une veille régulière et un process bien cadré pour qu’un post puisse sortir en un temps record. Ce qui n’est pas à la portée de toutes les agences ni de tous les clients.

Les agences françaises qui communiquent sur leur Newsroom

Marcel
L’agence Marcel surfe sur la vague de la réactivité et de l’humour pour Oasis depuis de belles années. Le modèle a fait ses preuves et a véritablement permis à la marque de se démarquer et d’augmenter sa part de marché sur la vente de soda en France.

Proximity BBDO
Une Newsroom bien staffée permet à l’agence d’être force de proposition sur les sujets d’actualité. On retient notamment ce joli clin d’oeil à notre Franck national pour Voyages-SNCF.

DigitasLBi
L’agence a lancé au début de l’année 2014 son offre de Real Time Marketing : BrandLive. Avec 6 écrans pour suivre l’actualité et une dizaine de personnes pour la décortiquer et la transformer, la formule a déja fait ses preuves, notamment pour Nissan.

Fred & Farid
L’agence utilise le hijacking pour Pulco en France mais aussi pour Garnier en Chine, pour ne prendre que ces deux exemples ; ils nous l’expliquent en vidéo :


Ogilvy PR
L’équipe d’Ogilvy PR a lancé début septembre 2014 Focus OPR, pour mettre en avant et communiquer sur la Newsroom de l’agence.
Une vidéo Youtube très claire présente cette Newsroom :

Vous l’avez compris, la question n’est pas de lancer ou non sa Newsroom mais surtout de prendre conscience qu’une partie de l’information doit être traitée en temps réel. La circulation de l’information évolue et les marques et entreprises doivent s’adapter à ces changements pour rester visibles.

Si vous connaissez d’autres agences françaises qui ont lancé une Newsroom, n’hésitez pas à l’indiquer en commentaire, je mettrai à jour l’article. (Si vous avez également des exemples de publications pour aller avec, ce serait parfait).

Sources : leblogducommunicant2-0 | Stratégies.fr | HubForum
Crédit photo : DigitasLBi – Thierry Moussu