Les modes de vie changent et les attentes ne sont plus les mêmes ! Les consommateurs se tournent de plus en plus vers le marché de l’occasion, même pour les produits de luxe. Les habitudes de consommation sont plus attentives à l’empreinte écologique que nous laissons sur notre environnement. Mais ce sont aussi les prix prohibitifs qui incitent de nombreuses personnes à se tourner vers le marché de l’occasion.

Des articles de luxe à petit prix

C’est l’une des raisons pour lesquelles les utilisateurs achètent de moins en moins neuf. Les tarifs des objets de luxe sont devenus incongrus, dans un monde où les fins de mois deviennent de plus en plus difficiles. Pour se faire plaisir, on ne se tourne plus vers une boutique de luxe pour acheter neuf. Il est plus judicieux de profiter des tarifs très alléchants pour se permettre l’acquisition d’une montre de luxe Rolex à moindre coût par exemple. Les prix des objets de luxe neufs sont devenus dissuasifs et rebutent les clients qui veulent consommer de manière plus intelligente.

Internet, le meilleur marché pour acheter d’occasion

L’accès à une boutique mondiale a favorisé le développement de la vente d’occasion. Les utilisateurs ont intégré l’habitude de vendre un objet dont ils n’ont plus l’utilité. C’est aussi une façon de récupérer une somme d’argent qu’ils peuvent ensuite réinvestir dans un autre objet qui leur fait envie. L’ouverture du monde grâce à internet a permis de faire la part belle à la vente d’occasion d’objets de luxe, mais aussi plus usuels.

Maintenant, tout se vend sur le web ! Une grande partie de la population française a déjà vendu un objet d’occasion sur les plateformes de vente très faciles à utiliser. Quelques photos qui mettent en valeur l’article, un texte descriptif avec les caractéristiques de l’objet et un prix alléchant, voici l’annonce prête à être publiée sur la plateforme. Il est devenu très facile de trouver d’occasion une montre de luxe, un bijou, un sac avec griffe ou encore un smartphone qui a déjà eu une première vie. Internet est un vecteur d’échanges pour avoir le choix d’acheter neuf ou d’occasion.

ecommerce seconde main ou marché de l'occasion

Les modes de consommation changent

Les Français n’ont plus envie de payer le prix fort pour acquérir une montre chic ou pour avoir un smartphone récent. Ils sont à l’affût des bonnes affaires et des prix réduits. L’achat d’occasion est donc une pratique très appréciée. Ces produits bénéficient par ailleurs aussi des promotions et des soldes. Mais les modes de consommation évoluent également au regard du cri d’alarme de notre environnement.

Il n’est plus à la mode d’acheter des articles neufs. On fait maintenant le choix d’acquérir un produit qui a déjà été utilisé, mais qui est encore en bon état. L’occasion était auparavant mal vue. Il fallait acheter tous les objets neufs pour faire voir que l’on avait les moyens. Mais cette façon d’acheter est maintenant dépassée ! L’accumulation d’objets neufs paraît totalement aberrante lorsqu’on prend conscience qu’ils nécessitent de nouvelles matières premières et qu’ils vont impacter de façon négative l’empreinte carbone.

La vente d’un accessoire n’est plus complexe. Il n’est plus du tout honteux de posséder un objet d’occasion. Bien au contraire, les mœurs ont tellement évolué que la tendance est inversée. On est fier d’arborer un article qu’on a trouvé à un prix mini et qui est encore de belle qualité. Maintenant, on achète en se disant que potentiellement on pourra revendre. Les plateformes internet ont tellement facilité la démarche que c’est entrer dans notre mode de consommation. L’article de luxe pourra toujours être revendu, car il est confectionné dans de jolies matières, solides et durables. Le nom de la marque de luxe reste également un atout pour revendre son objet.

L’authenticité apporte de la valeur à l’article

L’objet qui a une histoire est devenu plus intéressant qu’un article neuf sorti d’usine. Le consommateur achète un objet de luxe à petit prix, mais qui a une patine unique et qui est toujours aussi élégant. On ne parle pas ici de l’achat de vilaines contrefaçons qui montrent rapidement des défauts ou des failles. L’achat d’occasion d’une montre de luxe garantit une qualité du produit qu’on ne retrouve pas sur des faux produits créés avec des matériaux bas de gamme et un savoir-faire réduit.

Le travail réalisé sur les objets de luxe est l’assurance d’investir dans un article qui va durer longtemps. Il n’est plus tabou d’acheter un produit d’occasion, même en ce qui concerne les grands noms du luxe. Il est facile de trouver des articles de luxe à tout petit prix, car les utilisateurs préfèrent les vendre plutôt que de les laisser traîner dans un tiroir ou dans une armoire. Au lieu d’être oublié jusqu’à ce qu’il soit démodé, l’objet de grande qualité est vendu sur une plateforme de vente d’occasion. Il conserve alors une vraie valeur et peut connaître une seconde utilisation. Il est utilisé à plein potentiel. Les consommateurs aiment aussi le côté vintage de l’objet. Il apprécie de trouver des modèles qui n’existent plus sur le marché du neuf. C’est aussi un plaisir de retrouver la beauté des modèles anciens et de les marier à des pièces actuelles. Le mélange créé apporte une vraie personnalité à un look.

Un marché qui n’a pas fini de croître

Le marché de l’occasion est resté très discret pendant de longues années. Son image était ternie par le besoin de posséder un objet neuf plutôt qu’un article déjà utilisé. Mais comme nous l’avons dit, les mentalités évoluent et le train est en marche. Et le travail n’est pas encore terminé… Les choses ont tendance à changer doucement et une part de la population n’a pas encore osé passer le pas de l’achat d’occasion. Mais elle y viendra inexorablement !

Toutes les tranches d’âge sont concernées. Les jeunes ont souvent tendance à être les précurseurs des changements de notre société. Avec l’utilisation des technologies et leur budget réduit, ils ont déjà plus souvent recours aux plateformes pour trouver des articles de luxe ou du quotidien à prix mini. Les seniors apprécient également d’acheter d’occasion pour des raisons environnementales ou financières. À court terme, la quasi-totalité de la population adhérera à ce mode de consommation plus respectueux de la nature… et de nos finances !