À la fin de l’année 2016, la notion de “Mobile First” prenait tout son sens, notamment en occident où le mobile représentait plus de 51% de la navigation web. De ce fait, il n’est pas étonnant de voir que les paiements mobiles ont bouleversé les standards du paiement en ligne, mais également la façon de consommer. En effet dans le tunnel de conversion (en ligne ou physique), la phase de paiement est l’étape finale pour assurer l’acte d’achat. La mobilité n’ a fait qu’élargir le spectre des possibilités et réduire les freins.

Les paiements mobiles, un moyen d’augmenter la portée de son marché

Vous l’aurez sûrement remarqué, mais les moyens de paiements mobiles ont vu leurs usages augmenter ces dernières années. Les clients des applications de livraisons comme Deliveroo, Uber Eats ou encore Just Eat peuvent payer directement sur l’application sans avoir à renseigner leurs coordonnées bancaires à chaque commande. Et au sein de celle-ci, vous pouvez avoir la possibilité de payer à travers des applications de paiements comme Apple Pay, Android Pay ou encore Samsung Pay.

32% des détenteurs de smartphones aux États-Unis ont maintenant les informations de leurs cartes de crédit ou de débit enregistrées dans un portemonnaie électronique mobile. – Applause, extrait du livre blanc.

Si les consommateurs américains sont plus aptes à ce genre de service, la France n’est pas en reste. Si l’on se base sur les perspectives d’évolution du paiement mobile sans contact en France, 56% des sondés prévoient une généralisation, 36% comme option secondaire à la carte bancaire classique et seulement 8% une disparition de nouveau type de paiement.

Dans son livre blanc, Applause met en avant trois sociétés (leaders sur leur secteur d’activité) qui se sont positionnées stratégiquement sur les paiements mobiles. Starbucks avec son application de fidélisation, Android Pay en touchant les personnes disposant d’un compte bancaire, mais pas forcément de CB ou encore Spotify en acceptant Paypal (et palier au fait que ses jeunes utilisateurs n’aient pas encore de carte bancaire – en savoir plus).

Quels sont les nouveaux moyens de paiement en ligne et en magasin?

Dans le livre blanc “Les paiements mobiles, bien plus qu’un nouveau moyen de payer”, une liste a été dressée des nouveaux moyens de payer, que l’on soit en ligne ou directement en magasin :
– les applications de paiement comme Apple Pay, Android Pay ou encore Paypal,
– le système EMV où nous connaissons déjà bien ce système en Europe (en savoir plus),
– les cartes et apps de commerçants (pensez aux cartes bancaires comme celle du distributeur Carrefour),
– l’Internet des objets (pensez au bouton Amazon Dash et autres),
– les technologies wearables (les smartwatches sont un bel exemple),
– les applications et sites Internet (Paypal, Google Wallet, MasterCard…).

Comme Applause l’indique, l’ensemble de ces moyens semblent différents, mais ils ne le sont pas : “Tous ces moyens de payer ne sont que des points finaux différents s’appuyant sur les mêmes infrastructures et flux qui se sont consolidés ces dix dernières années”.

En savoir plus sur le sujet…

La société Applause a justement rédigé un livre blanc vulgarisant les moyens de paiements mobiles, le fonctionnement des flux et comment les tester et les optimiser. Le livre blanc “Les paiements mobiles, bien plus qu’un nouveau moyen de payer” est consultable…

TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC.

Sources : Applause / Statista.