Une équipe de recherche en Australie a développé un algorithme qui utilise les vidéos capturées avec un drone pour détecter la présence de requin près des plages. Nom de code : SharkSpotter.

Plutôt que d’aller faire la chasse aux requins, voilà un moyen naturel et ‘propre’ d’éviter tout danger. L’équipe du docteur Nabin Sharma de l’Université de Technologie de Sydney a créé un outil de détection 90% fiable pour distinguer un requin d’un dauphin, d’une raie, d’une baleine, ou de toute autre espèce marine. C’est un véritable bond avant puisque les détections faites par l’Homme ne sont qu’à 18% précises depuis un hélicoptère.

Pour mettre au point SharkSpotter, l’IA a été nourrie de vidéos publiques prises par des drones sur lesquelles ont peut identifier plusieurs espèces dont des requins. Ensuite, des solutions de détection d’objets ont été intégrées pour identifier les planches, les nageurs, et les requins sur les vidéos.

À partir des données récoltées et travaillées, l’intelligence qui analyse les vidéos prises par le(s) drone(s) ne se concentre alors que sur les éléments essentiels. Des alertes pourront ainsi être envoyées lorsqu’il y a un danger.

Il n’y a plus qu’à espérer que SharkSpotter puisse être développé de façon plus large pour ensuite être utilisé sur d’autres côtes. On éviterait ainsi toute idée violente et saugrenue de se débarrasser des attaques de requin.

Source.