Audi va travailler avec Aeva pour développer des capteurs LIDAR uniques
TechnologieTransports

Audi va travailler avec Aeva pour développer des capteurs LIDAR uniques

Cette startup a créé une nouvelle génération de capteurs LIDAR, bien plus puissants que ceux de Waymo.

Alors que nous apprenions en mars que Waymo allait vendre sa propre technologie LIDAR, l’une des filiales d’Audi, l’Autonomous Intelligent Driving (AID), a déclaré cette semaine qu’elle prévoyait d’utiliser les capteurs LIDAR d’une startup dénommée Aeva. Cette société a été créée il y a à peine deux ans par des anciens d’Apple et de Nikon. Une technologie LIDAR 4D totalement innovante qui permettrait de mesurer la distance ainsi que la vitesse instantanée, tout en prévenant les interférences potentielles provenant du soleil ou d’autres capteurs.

Petit rappel : la technologie LIDAR mesure la distance à l’aide de lasers pour générer automatiquement des cartes 3D voire 4D désormais, très précises. D’après les spécialistes du domaine des véhicules autonomes, cette technologie est considérée comme la clé de voûte du marché. L’élément indispensable au bon développement de ce secteur très prometteur. Audi promet que des essais devraient débuter à Munich sur son parc de véhicules électriques e-tron autonomes.

De plus en plus de sociétés se spécialisent dans le développement de la technologie LIDAR. Tout le monde commence à comprendre l’importance de ces capteurs. La concurrence pourrait accélérer le déploiement de véhicules autonomes, par une baisse des prix des différentes technologies liées à leur mise en service. Les capteurs d’Aeva semblent plus puissants que ceux que nous connaissions jusqu’ici. Vous vous en rendrez mieux compte avec cette photo :

La technologie LIDAR d'Aeva est plus puissante que toutes les autres.

Ils diffusent un laser continu de faible puissance qui permet de détecter instantanément la vitesse de chaque point du cadre à des portées allant jusqu’à 300 mètres. Pour faire simple : les capteurs d’Aeva peuvent déterminer la distance et la direction, ainsi que la vitesse des objets qui s’approchent ou s’éloignent d’eux. C’est prodigieux et c’est pour cette raison qu’Alexandre Haag, CTO d’AID, s’est laissé convaincre par cette solution innovante.

Send this to a friend