Tout les malades vous le diront: ce qu’il y a de plus dur dans la maladie , en plus de la souffrance c’est la solitude qu’elle entraine. Certes la famille est présente et solidaire en général, mais ils ne comprennent pas.

Curatio c’est une application qui rassemble les personnes atteintes par les mêmes afflictions, née d’une compétition entre startup lancée par Novartis en 2013, elle a bénéficié de “soins” et a été réorganisée pour regrouper en 10 groupes différents les personnes. Comme sur le flux RSS Facebook, lorsque l’on rajoute une personne on peut voir ces dernières activités.

Là où Curatio se distingue c’est par son niveau de confidentialité, étant donné la nature du réseau social basé sur la santé personnelle il est logiquement normal de redoubler de précaution . En effet, les informations concernant la santé ne sont visible que par les gens que l’on a accepté en ami. De plus, Curatio possède un un bots doté d’une intelligence artificielle qui aide et répond aux questions sur la maladie . Ces derniers mois l’application veut même aller plus loin en essayent de devenir “le Tinder du malade” en faisant se rencontrer les personnes atteintes de la même maladie.

Disponible dans 31 pays,l’application permet autant aux personnes atteintes de la ménopause, de lésions cérébrales traumatiques, de maladies cardiaques, de la maladie de Crohn ou de diabète de type 1 de partager leurs expériences au quotidien. Un réseau social au sens propre du terme.

Source.