Et si Tim Cook était un révolutionnaire ?
Études

Et si Tim Cook était un révolutionnaire ?

Il y a trois ans, à la disparition de Steve Jobs, le PDG fondateur et visionnaire d’Apple, les observateurs, les marchés financiers et les fans de la firme à la pomme, se demandaient si Tim Cook, l’hériter désigné et installé par ce dernier, avait les épaules suffisamment larges pour reprendre son flambeau.

Un éternel second rôle sans charisme ?

Les plus pessimistes pariaient même sur la disparition pure et simple de la première marque au monde, désormais orpheline de son mentor et pilotée par un homme jugé sans charisme ni vision. Des spéculations renforcées par le fait que dans un premier temps et au grand désespoir de ses fans et observateurs, Apple s’est contentée de vivre sur ses acquis et de conserver le cap fixé par Steve Jobs avant son départ prématuré. En effet, les débuts de Tim Cook ont été difficiles et controversés avec des résultats financiers ternes, un lancement de « plans » raté, car précipité. Le tout alimentant bien volontiers, des rumeurs persistantes de départ imminent au début de son mandat…

Tim Cook et Steve Jobs
Tim Cook au côté de Steve Jobs

Aujourd’hui, la donne semble changer car force est de constater que depuis quelques mois, cela pétille de nouveau du côté de Cupertino.

iOS 7, l’iOS de la rupture !

L’arrivée du flat design en 2013 lors de la mise sur orbite de l’iOS 7, a été vivement décriée par les inconditionnels de la firme à la pomme, jugé froid, moche. Il impose sur l’ensemble des idevices de la firme un style graphique épuré et enterre définitivement le skeuomorphisme et ses graphismes riches d’un luxe de détails et d’effets qui cherchaient à imiter la matière et faisaient la « patte » Apple depuis le premier iPhone de 2007.

design iOS Apple
La différence de design entre iOS 6 et iOS 7…

Les puristes ont particulièrement craint cette évolution interprétée comme la liquidation de l’héritage de S. Jobs pour ce qu’ils pensaient être une mode éphémère. Il n’en fut rien, le flat design est aujourd’hui et durablement présent dans notre vie quotidienne. L’iOS 7 a tranquillement et rapidement permis d’installer visuellement ce nouveau graphisme et de préparer un an plus tard l’arrivée de l’iOS 8, un iOS bien plus révolutionnaire pour Apple qu’il n’y parait au premier abord.

L’iOS 8 ou la preuve que tous les murs finissent par tomber un jour !

Impénétrable, fermé, autarcique… certains développeurs ne mâchaient pas leurs mots au sujet d’Apple tant ils regrettaient de ne pas pouvoir utiliser tout le potentiel des iOS de Cupertino. Une vision qui évolue fortement avec la mise en service de l’iOS 8. Signe que la firme sait entendre les critiques et a décidée de faire face à la croissance du système ouvert proposé par Google avec Android, l’iOS 8 est désormais en partie ouvert aux développeurs qui peuvent désormais interagir avec celui-ci. Autre nouveauté et de taille, il est désormais possible aux applications d’interagir entre-elles. L’Ios 8 représente donc un terrain de jeux à investir pour les développeurs et les derniers widgets proposés montrent qu’ils ont bien reçu le message…

L’Apple Watch le premier iDevice de l’ère Tim Cook !

Elle est attendue et elle fait parler d’elle… Avec des équipes dédiées depuis fin 2011, début 2012, l’Apple Watch dont la sortie est prévue début 2015 est LE bébé de Tim Cook. Son design et le coût de ses différents modèles confirment et signent le positionnement luxe et haut de gamme des objets proposés par Apple.

« Notre objectif n’a jamais été d’être les premiers. C’est d’être les meilleurs ! »

Devant une concurrence qui commençait à s’organiser et à sortir des produits qui peinait à convaincre, T. Cook a du rassurer à demi-mot sans rien dévoiler du projet quelques mois avant l’annonce officielle de sa sortie : « Notre objectif n’a jamais été d’être les premiers. C’est d’être les meilleurs ! ».

Apple Watch design
Apple Watch

Présentée il y a quelques semaines et attendue début 2015, l’Apple Watch a probablement un potentiel sous-estimé et sera au cœur de l’écosystème de la mobilité imaginée par Apple. Ce nouvel appendice de l’iPhone est pour le moment plutôt bien accueilli et suscite curiosité, envie. Elle suscite également des critiques sur son prix, son design, sa futilité…Au final, on retrouve là les passions classiques entendues à chaque lancement d’un tout nouveau produit par Apple comme pour l’iPod par exemple…. Tiens, tiens, n’est-ce pas là un signe que la firme à la pomme renoue avec les ingrédients du succès, avec le fil de son histoire ?

Apple Pay, Homekit… des nouveautés pas si mineures qu’il n’y parait…

Alors que beaucoup se focalisent sur les nouveaux iPhones, iPad et logiciels ou Mac…Ils ne regardent pas dans la bonne direction pour percevoir la stratégie dessinée par Tim Cook… Il faut regarder ailleurs du côté de l’arrivée de la détection des empreintes sur l’Iphone et l’Ipad, de l’intégration du NFC dans le nouveau Idevices, de la création-surprise de la carte SIM universelle qui fait enrager les opérateurs (évoquée il y a longtemps, puis mise en sommeil), de la création d’une plateforme dédiée à la domotique pour gérer l’explosion attendue des objets connectés, de la création du nouveau système de paiement sans contact qui fédère de nombreuses banques dans le monde entier (plus d’un million d’utilisateurs en 72h)…

Apple Pay où son iPhone/iWatch devient un portefeuille
Apple Pay où son iPhone/iWatch devient un portefeuille

Toutes ces nouveautés montrent que la firme à la pomme renoue avec l’innovation et arrive à rendre mature des technologies là ou d’autres n’arrivent pas leur faire dépasser le stade de simple gadget prometteur ou peinent le plus souvent à s’organiser, à fédérer. Bref, Apple n’entend pas être absente des batailles qui s’annoncent dans de nombreux domaines et s’organise en conséquence.

Une firme attractive et en bonne santé…

Ces derniers mois Apple a recruté à un rythme effréné dans le domaine de la santé, de l’horlogerie, du design et ses derniers résultats financiers sont très positifs même si le succès de l’Ipad semble marquer le pas de façon préoccupante. Aujourd’hui, plus personne ne parle de débarquer Tim Cook d’Apple…

Toutes ces étapes récentes, toutes ces nouveautés dessinent une véritable offensive du capitaine Tim Cook qui semble avoir pleinement endossé le costume que lui avait fabriqué Steve Jobs. Tim Cook n’est probablement pas un révolutionnaire comme a pu l’être Steve Jobs, il se révèle en bon gestionnaire de l’héritage de Steve Jobs tout en adaptant son entreprise aux défis qui se posent à elle. La réussite de l’Apple Watch et des nouveautés de l’ère Cook, nous dira si ce gardien du temple a gagné ses galons de visionnaire…

Send this to a friend