YouTube

C’est officiel, les règles du programme partenaire YouTube ont évolué. À présent, le duplicate content va être plus sévèrement sanctionné par le géant américain. L’information publiée sur le forum d’aide officiel rappelle que tous les créateurs adhérents au YPP sont concernés par cette évolution. Ainsi, en cas de non-respect avéré, les chaînes seront tout simplement supprimées. Quelles sont les règles à respecter sur YouTube en matière de duplicate content ? Pour accompagner ce changement, YouTube a publié un rappel des règles à respecter pour éviter le duplicate content sur une chaîne. En premier lieu, les vidéos générées automatiquement et les extraits issus de contenus tierces sans enrichissement sont interdits. En second lieu, l’hébergement d’une même réalisation par plusieurs comptes utilisateurs est également prohibé. Enfin, en cas de doute concernant le respect du droit d’auteur, les administrateurs fermeront la chaîne. Pour clarifier sa démarche, YouTube a indiqué : Dans la plupart des cas,…

A l’exemple de Canva pour les publications sur les réseaux sociaux, Picmaker.io propose d’accompagner ses utilisateurs dans la création de la miniature / vignette pour YouTube. On le sait, ces dernières sont un élément important pour la visibilité du contenu, car c’est l’élément, notamment avec le titre, qui déclenchera le clic et donc la consultation de la vidéo. Après s’être inscrit, et comme sur Canva, on choisit le format du futur design. On a le choix entre plusieurs thèmes de template parmi lesquels Business, Fashion, Food ou encore Health & Fitness ou de partir from scratch. L’outil revendique plus de de 100 000 éléments graphiques (stickers, icons, graphiques…), plus de 700 templates , plus de 1000 photos d’archives, des filtres photo ou encore un certain nombre outils intégrés. Prenons l’exemple d’un template business, ou je devrais construire la miniature YouTube pour un Vlog de Valentin, notre rédacteur en chef. Je…

Alors que le terme digital wellbeing est sur les lèvres de toutes les entreprises tech, Google vient d’annoncer à travers un article de blog des nouveautés pour YouTube. En mai dernier, l’entreprise a mis en place une fonctionnalité « me rappeler de faire une pause » permettant à l’utilisateur de faire une pause dans sa consommation de vidéos. Aujourd’hui YouTube va plus loin et annonce notamment le lancement officiel d’une fonctionnalité qui permet de connaître le temps passé sur l’application aujourd’hui, hier et pendant les 7 derniers jours. Vous pouvez ainsi grâce à la fonctionnalité « me rappeler de faire une pause » définir une limite, en définissant un rappel au bout de 30 minutes de visionnage par exemple. YouTube vous permet également de limiter le nombre de notifications envoyées au quotidien. Pour cela, vous pouvez regrouper toutes vos notifications push en une seule notification et définir l’heure à laquelle vous…

Les détenteurs d’Android n’auront plus mal aux yeux en allant sur YouTube. L’application de la plateforme de partage de vidéo sur l’OS mobile de Google, s’équipe enfin d’un mode nuit. Ce mode permet d’adapter la luminosité à la nuit et à l’obscurité, en assombrissant les surfaces claires de l’écran. Ainsi, il n’éblouit pas les utilisateurs insomniaques de YouTube. D’après 9to5Google, le mode devrait être disponible dans les prochains jours, via la dernière mise à jour de l’application sur le Play Store. Rappelons que ce « dark mode » est disponible sur la version Web et sur iOS de YouTube depuis mi-mars, il était donc temps de rattraper ce retard sur Android. Si pour beaucoup il va falloir attendre, certains utilisateurs ont découvert avec surprise, dans la nuit de dimanche à lundi, leur application automatiquement mise en mode nuit avec un fenêtre pop-up leurs expliquant comment désactiver cette option. Pour l’activer manuellement, il suffit de se…

Dans la continuité de son programme Google News Initiative, la firme de Mountain View a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour soutenir le journalisme, mais cette fois sur YouTube. C’est ainsi que la plateforme va investir 25 millions de dollars pour apporter plus de contexte aux contenus. En effet, on sait tous que sur YouTube on peut littéralement se perdre d’une vidéo à l’autre. Pour certaines personnes, la plateforme de partage de vidéo est l’endroit rêvé pour diffuser leurs théories du complot. En quelques heures une personne sans esprit critique peut devenir certaine de l’existence d’une société sioniste dirigée par des reptiliens, ou même devenir persuadée que les vaccins rendent les enfants autistes et que l’on n’a pas marché sur la Lune. Tant de sottises extrêmement dangereuses qui ont du mal à trouver leur place sur Google, mais qui foisonnent sur YouTube. Il est donc important d’aider…

La diffusion vidéo sur internet est une activité pleine de surprises et de contradictions. Un jour blanc, un jour noir… Faisons une mise au point sur ce marché haut en couleur. Histoire de la vidéo en ligne Internet présente souvent une version réductrice : pour beaucoup la vidéo en ligne commencerait avec YouTube en 2005. C’est sans compter sur l’aventure qui débuta 10 ans auparavant. Si vous êtes né(e) après 2000, vous n’aurez donc pas suivi les débuts de la vidéo en ligne et vous ne trouverez pas l’information exacte, ni dans les manuels scolaires, ni sur Wikipedia. 10 ans avant YouTube, naissait le premier logiciel streaming RealNetworks (1993) avec lequel des français diffusaient des vidéos en direct et créaient des Web TV (1999 Fête de l’internet à la Cité des Sciences). En 2000, Thomson lançait TAK la télé interactive avec Microsoft et créait la première télé connectée, deux ans…

YouTube, qui comptait plus de 1,5 milliard de visiteurs connectés par mois en 2017, a changé son algorithme de classement. Nombreux sont ceux qui pensent que celui-ci est basé sur le nombre de vues. Toutefois, un autre facteur crucial est pris en compte et joue finalement le rôle plus important dans le classement du contenu : la durée de visionnage. L’algorithme de la plateforme vidéo est complexe et sert à classer le contenu sur la base de nombreux facteurs qui s’entremêlent. Ce système permet aux utilisateurs de découvrir du contenu personnalisé, qui les intéresse, et qui répond à leur recherche. Par conséquent, celui-ci les encourage à passer plus de temps sur la plateforme. Auparavant, les vidéos les plus vues étaient celles qui occupaient les premières places dans la liste des vidéos suggérées. Mais cela posait deux problèmes principaux : le premier problème était la difficulté pour un créateur à mesurer l’engagement…

Send this to a friend