voiture autonome

Les termes de l’accord n’ont pas encore été divulgués, mais Qualcomm a déclaré quelle deviendrait un actionnaire minoritaire de WiTricity, suite à la fusion. Si le marché des véhicules électriques n’est pas encore comparable à celui de l’essence ou du diesel, il devrait tout de même évoluer considérablement durant les 10 prochaines années. Aux États-Unis, la vente de voitures électriques a déjà augmenté de 80% l’année dernière. En Norvège, 1/3 des voitures vendues sont électriques. Les grands constructeurs se sont aussi engagés à produire majoritairement des véhicules hybrides ou électriques à partir de cette année. Si tout à l’air d’avancer facilement, il reste une problématique à résoudre. La recharge de batteries reste compliquée à gérer pour les fabricants. La plupart travaillent sur la batterie elle-même, en essayant de lui donner plus d’autonomie. Si Qualcomm est plus connue dans le domaine des puces pour smartphone, mais comme la voiture ressemble de…

Le Los Angeles Times a annoncé que Tesla avait commencé ses livraisons en Europe. Néanmoins, pour ceux qui ont payé pour l’autopilot, l’option ne sera pas disponible sur les routes européennes. En tout cas pas tout de suite. Tesla attend l’autorisation du RDW, l’institution chargée de l’immatriculation des véhicules à moteur et des permis de conduire aux Pays-Bas. En janvier, l’entreprise d’Elon Musk annoncé son homologation Type 3. Ce qui signifie qu’elle est autorisée à être vendue dans l’Union Européenne. Néanmoins, un porte-parole du RDW a rappelé au LA Times que le pilote automatique ne fait pas partie de cette approbation. Or, lorsqu’un pays accorde ou refuse une homologation, la sentence est applicable à tous les pays de l’UE. Tesla vend tout de même cette option de pilotage automatique aux usagers européens. Le pilotage automatique coûte tout de même presque 6000$ soit environs 5300€. Musk veut conquérir l’Europe et la…

Il y a quelques mois, Uber s’offrait Jump, une société de vélos électriques en libre-service. C’est au sein de cette nouvelle division que des chercheurs devraient commencer à travailler sur la piste de vélos et de trottinettes autonomes, potentiellement disponibles en libre-service. C’est le PDG de 3D Robotics, Chris Anderson, qui a partagé cette nouvelle lors d’un évènement DIY Robotics ce week-end. Les produits de l’unité Jump d’Uber tentent déjà de repousser les limites du simple vélo, notamment grâce à des capacités d’auto-diagnostic et des batteries interchangeables. Uber pourrait aller encore plus loin en développant les premiers vélos autonomes. C’est un projet très sérieux. D’ailleurs, Uber a déjà commencé à recruter une équipe pour travailler sur ses futurs vélos et trottinettes autonomes. Ils pourraient donc conduire par eux-mêmes et se recharger en roulant. C’est la question de l’équilibre qui ne semble pas si simple. Bien que bardés de moins de technologies…

Pour la treizième édition du Pwn2Own qui aura lieu du 20 au 22 mars à Vancouver, qui est dédiée à la pratique du hacking, Tesla a décidé de mettre à l’épreuve la sécurité informatique de sa Model 3. L’objectif de cette démarche sera de mettre à l’épreuve les génies du hacking afin qu’ils en décèlent d’éventuelles failles que les ingénieurs n’auraient pas repérées. Si Tesla profite de cette occasion pour évaluer son modèle, ce n’est sûrement pas pour rien. En effet, l’année dernière sa Model 3 avait été piratée et volée par des hackers qui ne possédaient que 600 dollars de matériels, pour une voiture qui en vaut 60 000. Le Pwn2Own existe depuis 2007, et est surtout réputé pour les tentatives de piratages des navigateurs web comme Chrome, Firefox, Safari ou encore Microsoft Edge. Ce qui lui fera valoir le statut de concours de piratage le plus difficile. Cette…

Lors du CES 2019, l’entreprise néerlandaise a annoncé son partenariat avec le fabricant de composants automobiles japonais Denso. L’objectif serait de créer un système de navigation en temps réel pour les véhicules autonomes. De nombreux fabricants tels que General Motors ou Tesla investissent dans la production de voitures autonomes et perfectionnent leur R&D. Il en va de même pour Toyota qui, lors du CES a présenté son nouveau prototype de voiture 100% autonome. Cette collaboration aura pour but de créer un système de conduite autonome qui sera en mesure de percevoir des objets environnants mais également de planifier un parcours d’un point A à un point B. Aussi, l’objectif principal de cette union serait d’obtenir une automatisation de niveau 2 sur les autoroutes et les grandes routes urbaines, tout en utilisant le système de cartographie de bout en bout de TomTom. Proposant de la haute définition et munie de capteurs,…

Le conducteur de cette Tesla Model 3 a peut-être évité le pire. En pleine lancée sur une autoroute enneigée, sa voiture a commencé à déraper et glisser. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, l’Autopilot a repris le contrôle du véhicule pour le remettre en place sur la voie. Par chance, Eric Laperriere, le conducteur montréalais possède une dashcam et a enregistré la scène pour la partager sur YouTube. Ce n’est pas tous les jours que le système de Tesla est mis face à des conditions réelles comme celles-ci. Lorsqu’on parle de l’Autopilot, on le voit surtout opérer sur des routes simples, avec beaucoup de visibilité, et un volant qui bouge tout seul. Aucun danger à l’horizon. Dans le cas d’une conduite sur la neige, ou route verglacée, la raison d’être du pilote automatique prend tout son sens. En dérapant, une grande partie des conducteurs auraient le…

READ, c’est le nom du concept que Kia présentera à l’occasion du CES 2019. Cet acronyme correspond à Real-time Emotion Adaptive Driving Concept ou bien Expérience de Conduite adaptative en temps réel avec émotions. Conçu en collaboration avec le MIT, l’idée étant d’utiliser l’intelligence artificielle pour adapter l’intérieur du véhicule en fonction des émotions des passagers. Des trajets personnalisés Cela est possible grâce à divers capteurs qui surveillent le rythme cardiaque, les expressions faciales et l’activité électrodermale. En fonction de l’analyse, l’intérieur du véhicule s’adapte aux 5 sens des individus. Par exemple, en fonction de la musique écoutée, les vibrations du siège pourront être modifiées. La présentation de ce concept montre également que Kia s’attend à voir la conduite autonome entièrement démocratisée dans les prochaines années. Si tel est le cas, il sera nécessaire que les passagers se sentent à l’aise durant les voyages et READ répond parfaitement à ce…

Send this to a friend