vidéos : toute l'actualité sur siecledigital.fr

vidéos

Le Royaume-Uni n’hésite pas à prendre des initiatives. Il y a quelques mois, nous vous expliquions que le pays réfléchissait à prendre des mesure au sujet des réseaux sociaux afin de les réglementer. C’est à présent chose faite. Comme le rapporte The Telegraph, l’Office of Communications, Ofcom, va à présent veiller à ce que les plateformes comme YouTube, Facebook ou encore Instagram évitent de diffuser du contenu « préjudiciable ». Des millions de livres d’amendes L’organisme pourra ainsi infliger des amendes allant jusqu’au 5% des revenus de ces entreprises, les restreindre et même suspendre leurs services, si les entreprises ne prennent pas en compte les demandes de l’Ofcom. Les contenus vidéos violents, pornographiques ou encore la maltraitance seront dans le collimateur de l’Ofcom. Les plateformes devront également mettre en place et respecter un contrôle strict de l’âge des utilisateurs afin que les jeunes ne soient pas exposés à des contenus  » qui…

Reuters a dévoilé dans un article du 13/12 que YouTube avait dû faire face à une avalanche de contenus violant ses conditions d’utilisation. Outre 58 millions de vidéos, c’est aussi 224 millions de commentaires qui ont été supprimés ce trimestre. Pour réussir cette prouesse, le géant américain fait beaucoup d’efforts pour perfectionner en permanence ses algorithmes. Il faut dire qu’il n’a pas vraiment le choix, car les gouvernements ont bien fait savoir que les sanctions seraient lourdes en cas d’échec. Les gouvernements ne plaisantent pas avec les vidéos illicites. L’Union européenne avait par exemple proposé de lourdes sanctions si elles n’étaient pas supprimées en moins d’une heure. De même, un fonctionnaire indien avait déclaré il y’a peu que YouTube avait dû se montrer capable de supprimer les contenus répréhensibles en moins de 36 heures à la demande des autorités de son pays. C’est pourquoi YouTube travaille énormément sur ses capacités…

Il y a deux jours, nous vous parlions des potentielles nouvelles fonctionnalités d’Instagram. Au programme : un mode slow-motion, des appels vidéos ou encore un calendrier avec les archives des stories. Instagram avait comme souvent refusé de s’exprimer, nous laissant ainsi penser que ce n’était peut-être qu’un test et que ces fonctionnalités ne seraient jamais lancées. Mais comme pour l’arrivée des GIFs sur Instagram, le réseau social a officialisé pendant le F8 le lancement des appels vidéos ainsi qu’un nouveau design pour l’onglet « Explorer ». Comme on peut le voir ci-dessous, la page Explorer va être modifiée. Cette dernière devrait vous proposer davantage de contenus en rapport avec vos intérêts. En haut de la page, un carrousel avec différents boutons vous permettront de découvrir des contenus sur des sujets qui peuvent vous intéresser. En ce qui concerne les appels vidéos, la fonctionnalité est pour le moment en test et…

LinkedIn vient d’annoncer l’ajout de vidéo pour les pages entreprises et il semblerait que le réseau social professionnel souhaite comme de nombreux réseaux sociaux privilégier la vidéo. En traînant sur le fil d’actualité LinkedIn, je découvre bien des influenceurs, mais surtout des employés ou fondateurs d’entreprise prendre la parole sur divers sujets en se mettant en avant via des vidéos. LinkedIn ressemble par moment à mon fil d’actualité de Facebook avec des questions personnelles ou des images drôles « censées » rapporter des likes. Et bien, il faut croire que LinkedIn veut aussi ressembler à Snapchat. Sur son blog officiel LinkedIn vient d’annoncer la possibilité d’ajouter des filtres et des effets sur les textes pour les vidéos. En octobre dernier, à l’occasion de la conférence Grace Hopper Celebration, LinkedIn avait déjà lancé des filtres. Aujourd’hui le réseau social se dote de 3 nouveaux filtres, correspondant à des situations du quotidien, on découvre « On…

Le service a annoncé dans un tweet qu’il allait supprimer les fameuses barres noires qui apparaissent sur les vidéos verticales. Démocratisées principalement grâce au réseau social Snapchat, les vidéos verticales sont de plus présentes sur le web. Si les marques ont finalement compris la démarche et ont adapté leur contenu aux formats imposés par les stories de Snapchat et Instagram, YouTube avait un certain retard à rattraper. Début décembre, l’entreprise a annoncé qu’elle développait de nouvelles fonctionnalités inhérentes à YouTube Community, dont la mise en avant de la créativité appliquée au format vertical. Grâce à Reels, les créateurs de contenu peuvent partager des vidéos verticales avec leurs abonnés, et ce sans utiliser Instagram ou Snapchat. De plus en plus de vidéos sont uploadées sur le service vidéo au format verticale, sans que les internautes puissent en profiter pleinement à cause des barres latérales. Cela ne sera définitivement plus le cas…

Tasty, c’est les courtes vidéos virales qui circulent dans votre fil d’actualité Facebook pour mettre en avant des recettes de cuisine alléchantes dans un format d’environ 60 secondes. Pour faire un rapport simplifié de la page Facebook, Tasty c’est plus de 75 millions de « J’aime », un engagement moyen sur chaque publication de 115 000 « J’aime » et 12 300 commentaires. Par curiosité, regardez la vidéo suivante qui correspond à l’une de leurs meilleures publications, elle remonte à septembre 2016 et a généré presque 100 millions et 2 millions de partages. Explication du phénomène. Lorsque ces vidéos circulent sur Facebook, la plupart d’entre nous vont s’arrêter sur le contenu car le thème de la nourriture est rassembleur et évocateur. Il est facile d’imaginer les odeurs, les saveurs et cela rend la vidéo encore plus puissante. Les recettes mises en avant sont agréables grâce aux couleurs vives, aux montages simples et aux mains anonymes que l’on…