USA - Page 3 of 13 : toute l'actualité sur siecledigital.fr

USA

Le 7 septembre 2017, l’avion spatial X-37B de l’US Air Force se plaçait en orbite autour de la Terre. Nous ne savons pas réellement ce qu’il fait de plus que de tenter de battre son précédent record de 717 jours, 20 heures et 42 minutes de vol. Justement, l’avion spatial vient de dépasser les 718 jours en orbite autour de la Terre. OTV : une mission orbitale qui date de 2010 Cet avion très particulier est capable de rester en orbite très longtemps grâce à des panneaux solaires et, accessoirement, à l’absence d’équipage. Voilà presque deux années que l’US Air Force l’a fait décoller… Des test sont effectués avec cet avion spatial depuis 2010. Il y a 9 ans, la toute première mission du genre baptisée OTV, pour Orbital Test Vehicle voyait le jour en collaboration avec Boeing (constructeur du X-37B). Ce premier vol aura duré 224 jours. Depuis après chaque fin de…

Dans l’État de Géorgie, aux États-Unis, la juge fédérale Amy Totenberg a ordonné aux élus d’abandonner leurs vieilles machines de vote électronique au profit du papier, pour les élections présidentielles à venir de 2020. Elles seraient trop vulnérables selon elle. Des machines beaucoup trop vieilles En novembre prochain, des élections municipales doivent avoir lieu. La juge a toléré qu’à cette occasion, les machines de vote électronique ne soient pas remplacées et puissent servir aux citoyens pour voter. Cela serait trop contraignant de devoir passer au vote par bulletin papier dans un si court laps de temps. En revanche, pour les élections présidentielles à venir, la juge a été catégorique : les vieilles machines de vote électronique ne seront plus autorisées. Elle a précisé par écrit, « le matériel de vote, les logiciels, et les bases de données électorales de la Géorgie sont désuets, gravement défectueux et vulnérables aux défaillances, aux violations, à…

La Federal Aviation Administration (FAA), agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l’aviation civile, a récemment donné son feu vert pour une expérience inédite. En effet, pour la première fois, un drone a pu voler en dehors du champ de vision de son opérateur (pilote). Ça n’a l’air de rien, mais c’est un belle avancée pour ceux qui espèrent voir arriver de nouveaux modes de livraison. D’ailleurs, le marché du drone devrait représenter 12 milliards d’euros en 2030. Un premier cap passé par la FAA C’est l’Université de l’Alaska de Fairbanks qui a bénéficié de ce graal. Son vol consistait à faire voler un drone au-dessus d’un pipeline durant un peu plus de 6km, tout en effectuant des tâches automatisées. Rien d’exceptionnel dans les faits et dans ce que l’on peut imaginer du futur de l’utilisation des drones, mais il fallait bien une première. De plus, l’Alaska est…

Josh Harley, le sénateur du Missouri, cherche par tous les moyens à brider le côté additif des réseaux sociaux. Il explique : « L’industrie tech a adopté un business model de la dépendance. Trop d’innovations dans ce milieu sont conçues non pas pour créer de meilleurs produits, mais pour capter plus d’attention en utilisant des ruses psychologiques qui rendent difficile de détourner le regard. » Le sénateur souhaite mettre un terme à quelques fonctionnalité jugées néfastes. Parmi ses décisions, Josh Harley souhaiterait supprimer l’autoplay des vidéos, le scroll infini, ou encore les récompenses comme le Snapstreak. Cet homme politique estime également que le consentement n’est pas assez présent, il suggère que les boutons « accepter » et « décliner » soient de la même taille, et accessibles de la même façon. De la même façon qu’Apple l’a fait avec Screen Time, M. Harley voudrait exiger que les réseaux sociaux ajoutent…

Dans cette relation interminable de guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, Huawei accuse FedeEx et Flex d’avoir retenu illégalement certains de ses colis. Les autorités chinoises ont décidé d’ouvrir une enquête sur FedEx. Le pays soupçonne la société d’avoir violé plusieurs lois en vigueur. FedEx avoue à demi-mot Déjà en mai dernier, Huawei estimait que FedEx avait tenté de détourner des documents secrets vers les États-Unis. À l’époque, un porte-parole de l’entreprise chinoise déclarait ceci : « nous n’avons plus aucune confiance dans les entreprises américaines. Nous allons rapidement revoir nos moyens de logistique en conséquence ». De son côté, FedEx assurait que les deux colis dont il était question avaient été déroutés par erreur. Le gouvernement américain ne serait donc pas derrière cette affaire. Pourtant cela n’a pas empêché Pékin d’ouvrir une enquête le mois dernier pour comprendre comment FedEx aurait pu détourner les colis. La Chine estime que l’enquête a…

Depuis plusieurs semaines, le ministère américain de la Justice laisse planer le doute sur le lancement d’une potentielle enquête antitrust auprès des GAFA. Cette fois-ci c’est officiel : le ministère de la Justice a annoncé le lancement de son enquête. Amazon, Apple, Facebook et Google feront l’objet d’un examen minutieux, pour comprendre dans quelle mesure ces entreprises technologiques profitent de leur position dominante. L’enquête va officiellement démarrer Apple et Google étaient dans le viseur du ministère de la Justice depuis un petit moment. De son côté, la Federal Trade Commission (FTC) va probablement se concentrer sur Facebook et Amazon. Les quatre plus grandes entreprises technologiques du pays (et certainement du monde) vont être auditionnées par des organes de régulation américains. Pour de nombreux observateurs, le vrai problème est que Washington a peur du fossé qui se creuse entre la Maison Blanche et la Silicon Valley par le biais des GAFA. L’objectif de cette…

Depuis quelques mois, les relations entre la Chine et les États-Unis se sont davantage dégradées. C’est sans surprise les différends entre la Maison-Blanche et Huawei qui ont contribué à de nouvelles tensions. Malgré le fait que les deux parties semblent avoir trouvé un accord lors du dernier G20, la crainte envers le matériel chinois n’a fait qu’accroître. Et cela, Facebook l’a très bien compris. Hier, le Comité de la Chambre des États-Unis a fait barrage au projet Libra. La majorité des législateurs ont demandé à David Marcus, le directeur blockchain chez Facebook, de mettre le projet en suspens. CNBC rapporte que l’entretien était très musclé, les législateurs se sont montrés bien plus virulents. Brad Sherman, un de ses législateurs, aurait, d’après le média américain, comparé les conséquences de cette monnaie virtuelle aux attaques du 11 septembre 2001. « Certains nous disent que l’innovation est toujours bonne. La chose la plus…