RGPD - Page 2 of 3 : toute l'actualité sur siecledigital.fr

RGPD

Le début des ennuis français pour la firme Facebook ? C’est en tout cas dans cette longue marche, que s’engage l’ONG Internet Society France. Après avoir listé sept manquements au règlement général sur la protection des donnés (RGPD), qui selon l’association entrainerait des « atteintes récurrentes aux libertés et à la vie privée », cette dernière a adressé ce jeudi à Facebook, une mise en demeure, qui est donc la première pierre d’une action judiciaire de plus grande ampleur. Les ennuis s’accumulent donc pour Mark Zuckerberg et son réseau social, qui après avoir subi l’affaire Cambridge Analytica, les accusations de prolifération de « fake news » sur son réseau social, et dernièrement le piratage gigantesque de 29 millions de comptes au mois de Septembre, Facebook va peut être devoir s’expliquer sur son réel respect du RGPD, en France. La procédure de l’ONG s’inscrit dans son initiative baptisée « eBastille », qui vise à « encourager les citoyens européens…

Michael Veale, professeur Britannique, a soumis une demande de plainte contre Twitter au DPC (Irish Data Protection Commission). Le réseau est accusé de collecter les données de ses utilisateurs via t.co, son système d’analyse. En effet, utile pour reconnaitre et lutter contre les programmes douteux, ce système peut s’avérer dangereux lorsqu’il interagit dans des discussions privées. Au départ, t.co avait été créé pour raccourcir le contenu des publications limitées à 140 caractères, ce qui n’est plus le cas. Aujourd’hui, il relie et modifie également les messages dans les discussions personnelles. C’est la raison pour laquelle il est susceptible de porter atteinte à la vie privée. En vertu du RPGD (Règlement Général sur la Protection des Données), les citoyens de l’UE ont le droit de demander à une société les données collectées à leur sujet. Lorsque Veale a fait sa demande à Twitter, le réseau a nié en posséder. Ce refus…

Les bandeaux et pop-up avertissant les internautes du dépôt de cookies sur leur ordinateur visent à obtenir leur consentement s’agissant de l’utilisation qui va en être faite. Ils servent à personnaliser l’expérience utilisateur et à faciliter la navigation en enregistrant les actions effectuées. Ca c’est le côté sexy du truc. Dans la pratique, ils servent aussi à des fins marketing pour pousser des publicités contextualisées. N’importe quel professionnel a fait sa petite indigestion d’informations s’agissant du Règlement général sur la protection des données : Emails, articles et livres blancs à but informationnels, myriade de demandes de consentement jusqu’à satiété. C’était et cela reste important. Les pop-up et bandeaux cookies sur les sites sont une des incarnations du droit à l’information et de l’obligation de recueillir de manière clair le consentement de l’internaute s’agissant de l’utilisation de ses données. Certains ont clairement trouvé ça assez pénible pour se dire qu’une extension…

Suite à une mise à jour de sa politique de confidentialité, afin d’être conforme au RGPD qui entre en vigueur ce 25 mai, Apple vient de lancer un portail de confidentialité. Ce dernier permet aux utilisateurs de produits Apple de télécharger toutes les informations et données liées à leur identifiant Apple. Pour le moment le portail n’est accessible qu’aux comptes étant au sein de l’Union Européenne. Apple a cependant confirmé qu’il serait déployé dans les prochains mois dans le monde entier. Grâce à ce portail, il est possible d’obtenir une copie des données liées à l’App Store, l’iTunes Stores, Apple Music et iCloud comme on peut le voir ci-dessous. Apple précise également que certains éléments peuvent « exiger beaucoup de temps ». Vos données peuvent mettre jusqu’à une semaine pour être téléchargées, en raison de la quantité importante de données. Quand le téléchargement sera prêt, Apple vous enverra un mail…

Ce n’est désormais plus qu’une question de jours : le Règlement général sur la protection des données privées, ou RGPD, entre en vigueur le 25 mai. Pourtant, la majorité des IT managers estime encore ne pas être prête pour le 25 mai. Au lendemain du scandale Cambridge Analytica, il devient plus qu’urgent de se mettre en conformité avec ces nouvelles règles : ne pas être prêt à temps peut impacter fortement l’image de marque. Voici un rappel et des conseils pour se préparer au plus vite. Protéger les données personnelles des citoyens européens Un bref rappel : le RGPD (GDPR en anglais) est un règlement européen qui vise à protéger les données des citoyens européens. Il succède à la législation actuelle, qui a été introduite avant l’avènement du numérique et la pratique consistant à récolter des données via divers canaux. Le RGPD permet ainsi d’imposer un cadre à l’utilisation croissante…

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a indiqué que les nouvelles règles de protection des données (RGPD) ne seraient pas étendues hors de leur zone européenne. Pour rappel, la Règlementation Générale sur la Protection des Données consiste en une mise à jour des normes qui concernent la protection et la gestion des données des utilisateurs. De fait, ces dernières devront être traitées de façon beaucoup plus transparentes par les entreprises. Voté en 2016, le texte entrera en vigueur dès le 25 mai 2018 et concernera l’entièreté de l’Union Européenne. Par conséquent, Facebook doit se plier aux nouvelles règles en Europe, de la même façon que les autres entreprises. Néanmoins, Mark Zuckerberg ne semble pas prêt à considérer la RGPD comme la nouvelle norme de la plateforme. À ce sujet, il a déclaré à l’agence de presse Reuters qu’il était d’accord « dans l’esprit » avec le nouveau texte européen, mais…

Vous le savez, en mai 2018 le Règlement Général Européen sur la Protection des Données entrera en vigueur. Les entreprises sont donc dans une course qui va rapidement se terminer et essaient de mettre tout en place pour être prêtes le jour J. Facebook est également de la partie. Il y a quelques jours, Sheryl Sandberg annonçait la création d’un nouveau centre de confidentialité. Pour souligner la bonne volonté de l’entreprise, Erin Egan, responsable de la vie privée de Facebook a ce matin annoncé la publication de ses principes de confidentialité. À partir de ce lundi, les utilisateurs vont ainsi recevoir un rappel de contrôle de confidentialité dans leur news feed. Une grande première pour le réseau aux 2 milliards d’utilisateurs. Dans les prochains jours, des vidéos éducatives qui montreront aux utilisateurs comment avoir accès et gérer ces informations seront mises à disposition. Vous pourrez ainsi (enfin) comprendre quelles données Facebook…