Pop culture : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Pop culture

Netflix teste actuellement une nouvelle pop-up. Cette petite fenêtre flottante pourrait permettre aux utilisateurs de la plateforme en ligne, de regarder une vidéo en faisant autre chose sur leur ordinateur. Parfait pour le multitâche. Une augmentation des tarifs pour plus de fonctionnalités Alors que nous venons d’apprendre que Netflix augmentera ses prix dans quelques jours en France, de nouvelles fonctionnalités pourraient débarquer. Pour rappel, très bientôt, les abonnés à Netflix ne bénéficieront plus du forfait deux écrans à 10,99€/mois, mais d’un nouveau à 11,99€/mois. Même chose pour l’abonnement le plus abouti avec quatre écrans, il va passer de 13,99€/mois à 15,99/mois. Pas d’autre choix pour Netflix : la France n’est pas le seul pays concerné par cette nouvelle augmentation. Netflix prévoit d’appliquer ce tarif à une vingtaine de pays européens, mais aussi au Moyen-Orient. Pour le géant de la vidéo en streaming : « c’est un passage obligé au vu de ce…

Le casting Kung Fury 2 n’en fini pas d’attirer les grandes vedettes des films d’action. Dernier en date : Arnold Schwarzenegger. La star de Terminator rejoindra Michael Fassbender et David Hasselhoff, déjà présent dans le premier. Le film est donc une suite du cultissime court métrage Kung Fury. Réalisé en 2015 par le suedois David Sandberg, l’épisode de 30min avait à l’époque été financé à l’aide d’une campagne de crowfunding. Le réalisateur avait réussi à réunir 630 000 dollars, un record pour l’époque. Rapidement le nanar, inspiré de la pop culture de années 80, a créé l’engouement avec plusieurs millions de vues. Mêlant arts martiaux, dinosaures et nazis, le court métrage est un hommage hilarant au film d’action de cette époque. La grande tendance actuelle du retour de l’esthétique des années 80 au cinéma a certainement motivé l’envie d’une suite.  Le film sera produit par l’équipe de KatzSmith Productions, derrière le film d’horreur…

C’est sûrement l’un des grands évènements de la rentrée française, la société américaine de SVOD (vidéo à la demande par abonnement) Netflix aura fait couler beaucoup d’encre dans la presse et animer les conversations à la cafétéria/machine à café… Si l’arrivé de Netflix, comme nous venons de le dire, a engagé média, politiques, et l’opinion publique sur ses bienfaits ou non sur la télévision, on peut d’ore et déjà dire que ses RP ont été bien orchestrées. Mais Netflix ne s’est pas pour autant arrêté là ! C’est avec le renfort d’une campagne publicitaire multicanal que l’offre de SVOD s’est aussi vite implantée dans le paysage français. Dans cet article, c’est la partie affichage qui nous intéresse. C’est vrai que Netflix a fort à faire avec son concurrent principal Canal qui a tenté (?) de rattraper ses années de retard par à l’entreprise américaine. C’est donc avec une campagne d’affichage originale…