Politique : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Politique

Un groupe de campagne vient d’être pointé du doigt pour non-respect des données personnelles. En effet, celui-ci aurait sous-estimé la sécurité de ses données et partagé près de 6,2 millions d’adresses mail. Des groupes de campagnes politiques dans le viseur de la justice UpGuard et ses enquêteurs sont tombés à la fin du mois de juillet face à une liste considérable d’adresses e-mail. Après de nombreuses recherches, les enquêteurs ont retrouvé le seau de stockage menant directement à un ancien membre du Comité ayant pour objectif de faire élire des politiciens démocrates au Sénat. Grâce aux différentes recherches, UpGuard a pu alerter la DSCC (Democratic Senatorial Campaign Committee) et l’espace de stockage a été rapidement fermé. Les répercussions sont néanmoins importantes, car ces données n’étaient pas protégées et accessibles à tous. Le fichier porterait le nom de «EmailExcludeClinton.csv», et daterait des années ayant suivi la campagne d’Hillary Clinton. La DSCC…

L’avenir de l’humanité pourrait bien être grandement influencé par une session du forum économique mondial à San Francisco cette semaine. Des experts en intelligence artificielle, des politiciens et des PDG vont se réunir pour tenter de trouver des pistes à l’établissement d’un cadre législatif international pour l’IA. La réunion devrait aussi coïncider avec la naissance d’un conseil pour assister les états dans cette direction. Une initiative urgente L’intelligence artificielle est assurément liée au monde de demain. Que ce soit pour prévenir les maladies comme le cancer du sein où limiter le gaspillage alimentaire, la technologie va rimer avec un avenir brillant. Brillant, mais peut-être effrayant, car elle est d’ores et déjà utilisée pour surveiller les individus par la reconnaissance faciale en Chine, et pour déterminer le risque criminel aux États-Unis. À terme, l’usage abusif de cette technologie pourrait résulter sur une explosion des états fascistes, mais aussi creuser les inégalités…

Après plus de deux ans de débats et de contestations, l’Union européenne vient aujourd’hui de voter la réforme des droits d’auteurs. Seuls 6 des 28 États membres se sont opposés au vote. Cette réforme comprend l’article 11 et l’article 13. On a énormément entendu parler de ce dernier puisqu’il concerne principalement la plateforme YouTube, et de nombreux créateurs de contenus s’y sont opposés. Suite au vote, le Conseil de l’Union européenne a publié un communiqué dans lequel le ministre roumain Valer Daniel Breaz se félicite d’un « texte équilibré, créant de multiples opportunités pour les secteurs créatifs européens, qui prospéreront et refléteront mieux notre diversité culturelle et d’autres valeurs communes européennes, mais aussi pour les utilisateurs, dont la liberté d’expression sur Internet sera renforcée ». Les États membres ont deux ans pour transposer ces nouvelles réglementations dans leur pays. Le tristement célèbre article 13 est censé revoir les relations entre…

Alexis Watine, Jérémy Lefebvre et Florent Sciberras viennent de monter leur association qu’ils ont appelée Entendre la France. « C’est par Facebook que le réseau des Gilets jaunes s’est monté. C’est sur Facebook que les jeunes communiquent. On a trouvé pertinent de leur proposer de participer au Grand Débat, en cliquant sur Messenger » déclare ces trois amis au au Parisien. Sous la forme d’un bot Messenger, ils proposent à leurs concitoyens de s’exprimer sur 4 thématiques principales : Les impôts et la dépense publique, l’organisation de l’État et des services publics, la transition écologique ainsi que la démocratie et la citoyenneté. Si votre message ne correspond à aucune de ces thématiques, vous pouvez effectuer une contribution libre. Le chatbot est lancé depuis maintenant 3 semaines et il a récolté pas moins de 200 000 contributions. L’inscription au chatbot est totalement en accord avec le RGPD, il demande simplement quelques…

Alors que l’IA avait jusque-là battu l’homme sur des domaines complexes comme le jeu d’échecs ou le très technique Dota 2, elle ne semble pas infaillible. Lors de la conférence Think de l’entreprise IBM à San Francisco lundi dernier, un homme a triomphé d’une IA de la multinationale américaine. Miss Debater (c’est son nom), a perdu contre Harish Natarajan, un expert en débat, après 25 minutes d’échanges. Ils se sont affrontés sous les yeux de plus de 700 personnes, relate Engadget. Déroulement du débat Les deux « individus » avaient chacun 15 minutes pour se préparer à l’affrontement. S’ensuivait une déclaration de quatre minutes et un droit à revenir sur les propos de son adversaire de même durée. L’échange se concluait par deux minutes pour synthétiser son point de vue. L’auditoire était composé d’experts, comme d’éminents journalistes et de très bons étudiants en expression orale. Il n’y avait donc aucun doute…

Le PDG de Facebook se dit désormais mieux préparé à lutter contre les risques d’ingérence lors de périodes électorales. Mark Zuckerberg invite également les entreprises issues des secteurs technologiques à collaborer contre cet adversaire commun. Dans un post Facebook intitulé « Préparer les élections », Zuckerberg annonce que sa plateforme est désormais plus prête qu’elle ne l’était en 2016, lors des élections présidentielles américaines. Pour rappel, ce manque de préparation avait mené à de larges campagnes d’influence menées par la Russie. De la même façon, Cambridge Analytica avait exploité le réseau social afin de cibler très précisément les (potentiels) électeurs. Quand ces informations ont été découvertes les années suivantes, Facebook s’est engagé à renforcer son contrôle afin que cette situation ne se produise plus, particulièrement durant les élections de mi-mandat, qui auront bientôt lieu aux États-Unis. Ainsi, Zuckerberg indique qu’il ne s’attendait pas « à ce que des acteurs étrangers…

Alors que l’Environmental Protection Agency (EPA) réfute les résultats de ces recherches, deux scientifiques d’Harvard soutiennent que les changements proposés par l’administration Trump, au niveau de la politique environnementale, conduiraient à près de 80 000 décès supplémentaires durant les 10 prochaines années. Comment et pourquoi la politique environnementale de Trump pourrait-elle entraîner des milliers de décès supplémentaires  ? D’après l’essai qui a été publié par JAMA Network, David Cutler, l’économiste spécialisé en santé publique et Francesca Dominici, statisticienne, auraient même utilisé des «  estimations extrêmement conservatrices  », lors de leurs recherches. Dans tous les cas, le constat demeure le même  : la politique environnementale de Trump pourrait entraîner des milliers de décès supplémentaires. L’exemple le plus probant réside dans la volonté de l’administration Trump d’abroger le Clean Power Plan, qui avait été mis en place par le gouvernement Obama, afin de passer aux énergies renouvelables et a abandonné le charbon.…