lyft : toute l'actualité sur siecledigital.fr

lyft

Aux États-Unis, Uber et Lyft ont la belle vie sur le secteur des VTC et du covoiturage. Si le dernier point représente évidemment un élément intéressant pour réduire la densité des voitures présentent sur les routes d’une agglomération, la solution VTC l’est beaucoup moins. Ces deux modes de transport (associé au terme TNC pour Transportation network company) n’étant évidemment pas aussi écologiques que les transports en commun. Une étude publiée dans le magazine Science Advances a souhaité évaluer le poids de ces deux entreprises sur la dégradation du trafic dans la ville de San Francisco. Alors qu’elle vit actuellement sa pire année, la capitale de la Silicon Valley a vu la congestion urbaine augmenter de 60% entre 2010 et 2016. De ces 60%, plus de la moitié incombe à Uber et Lyft. Les bases de l’étude sur la congestion à San Francisco L’étude a été dirigée par Gregory Erhardt, un…

Dans une lettre obtenue par TechCrunch, on apprend que l’entreprise chinoise Xiaomi, spécialisée dans la téléphonie mobile et l’électronique, mais également fabricante de trottinettes, menace de porter plainte contre Lyft. En effet, l’entreprise explique n’avoir « jamais consenti à associer nos marques à Lyft. » Xiaomi explique que le concurrent principal d’Uber aurait utilisé la marque Xiaomi dans ses publicités et aurait effectué des « modifications non autorisées » sur les trottinettes. Pour justifier le premier point, Xiaomi explique « Xiaomi est mentionnée dans la brochure de Lyft. » Pour le second, il est expliqué, « les modifications apportées par Lyft à des scooters fabriqués à l’origine par Xiaomi, à notre insu, sans notre approbation, expose Xiaomi à des risques juridiques graves ainsi qu’à des responsabilités en matière de sécurité des consommateurs et de responsabilité du fait des produits. Xiaomi engagera une action en justice contre Lyft, si la société…

Jason Gargac est un chauffeur Uber et Lyft aux États-Unis, dans la ville de Saint Louis. Il a déjà effectué plus de 700 courses depuis mars 2018. La particularité de ces dernières ? Elles étaient quasiment toutes filmées et retransmises en live sur Twitch, la plateforme de streaming de jeu vidéo. Bien entendu, Gargac n’a demandé aucune autorisation à ces passagers et ces derniers n’étaient donc pas au courant que plus de 4 000 personnes les observaient, critiquaient et commentaient leur trajet. Bien que les informations personnelles telles que les adresses ne soient pas apparues dans les vidéos, le nom complet d’une personne était parfois dévoilé. Le chauffeur a expliqué avoir découvert cette tendance sur Twitch et a décidé de l’essayer lui-même. Il compte ainsi un peu plus de 4 000 abonnés à sa chaîne, dont certains paient au minimum 5 dollars par mois, pour s’abonner et le soutenir financièrement.…

Send this to a friend