loi : toute l'actualité sur siecledigital.fr

loi

Après avoir tenu tête aux USA concernant le plan anti Huawei, le Royaume-Uni se souci de la manière dont les pratiques des géants du jeu vidéo influent sur les utilisateurs. Cette semaine, la Grande-Bretagne annonce être sur le point de lancer une initiative visant à réglementer les réseaux sociaux. Ceci permettrait de potentiellement les désigner coupables de la propagation de fake news, la propagande terroriste, la pédopornographie, et autres préjudices en ligne. Le ministère de l’Intérieur du Royaume-Uni, ainsi que le ministère de la Culture, des Médias et des Sports ont annoncé d’éventuelles mesures selon lesquelles les réseaux sociaux pourraient être bloqués ou sanctionnés s’ils dépassaient les limites fixées. Pour le moment, rien n’est acté, toutefois ces institutions espèrent rapidement les mettre en place. La semaine dernière, une annonce du même type a surgi en Australie. Le pays exige une prise en compte rapide de la part des réseaux sociaux…

La loi de 2018 porte enfin ses fruits à New York, la société Lyft vient d’officialiser l’augmentation du salaire de ses employés. Cette amélioration pourrait atteindre près de 9 600 dollars par an, un objectif soutenu par le collectif des conducteurs représentés par l’IDG (Independent Drivers Guild). Une loi pour le respect du travail des conducteurs L’année dernière, la loi s’est positionnée du côté des chauffeurs de taxi en tout genre afin d’améliorer certaines conditions. La plus grande problématique reste le salaire, néanmoins, Lyft vient de se réveiller et compte augmenter celui de ses salariés. En effet, d’après la loi, le salaire minimum pour les chauffeurs à New York doit être de 15 dollars par heure avec un complément de 2,22 dollars pour supporter les congés payés et les charges sociales. La vie New-Yorkaise étant extrêmement chère, les chauffeurs étaient obligés de remplir un nombre de courses important pour vivre…

Pour rappel, la Californie souhaitait instaurer un système de taxe sur les SMS afin de récolter des fonds pour les plus démunis. Toutefois, la FCC (Federal Communications Commission) n’est pas d’avis à ce que ce projet aboutisse. En effet, elle oblige l’Etat à abandonner son projet. La FCC affirme que les États ne sont pas autorisés à imposer leurs propres lois. Par ailleurs, l’organisme de réglementation des services publics de la Californie (CPUC) a indiqué qu’ils ne contesteront pas la FCC, évitant ainsi un procès contre eux. Cependant, avant de se retirer du conflit, la CPUC devrait tout de même évaluer la proposition relative lors d’une réunion le mois prochain. Dans un communiqué publié ce vendredi, la CPUC a affirmé que « en vertu de la loi californienne, les services de télécommunications sont assujettis à la perception de frais supplémentaires pour appuyer un certain nombre de programmes publics de la CPUC qui subventionnent…

L’Union Européenne devrait d’ici quelques mois proposer une nouvelle législation visant à obliger les sites à supprimer dans un délai d’une heure après signalement les contenus extrémistes, comme le rapporte The Financial Times. Parmi les sites visés par cette future législation on retrouve Facebook, Twitter ou YouTube, plateformes sur lesquelles les contenus extrémistes et terroristes circulent beaucoup trop vite. Des sites comme YouTube sont déjà avertis face à ce genre de propos et les suppriment en général avant que les autorités ne les signalent. Le commissaire à la sécurité, Julian King n’a pas précisé le fonctionnement de cette mesure, il a cependant souligné qu’il « n’y avait pas de progrès suffisants » et a expliqué qu’il était nécessaire d’appliquer une loi, car « les Européens ne peuvent pas se permettre de relâcher leur attention et devenir complaisants » face à ce type de contenu. Le projet de loi devrait être publié…

Les achats sur le web pourraient bien vous coûter plus cher. La controversée, proposition de loi « Pacte national de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs », prévoyant notamment une taxe sur la livraison de produit a été adoptée par le Sénat. Le texte, porté par Martial Bourquin (PS), Rémy Pointereau (LR), a été voté par 288 voix pour et zéro contre, avec l’abstention du groupe LREM, des radicaux, et des communistes. Le but étant de protéger les commerces de proximité. L’article 27, relatif à la taxation sur les livraisons, a cependant été atténué par rapport à sa version initiale. Le texte avait provoqué de vives réactions. La fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), dénonçait une mesure qui entraînerait un coût supplémentaire pour les consommateurs. Les sénateurs ont finalement préféré une version moins contraignante pour le porte-monnaie des acheteurs. À la place d’une taxe de 0,5€ par kilomètre pour…

Le gouvernement français a mandaté Anne-Marie Idrac afin de recommander une stratégie sur les voitures autonomes. Les Échos ont obtenu les premiers éléments de ce rapport fixant pour objectif la mise en circulation de systèmes autonomes dès 2020. Ancienne secrétaire d’État aux Transports, passée par la SNCF et la RATP, Anne-Marie Idrac avait été nommée « haute responsable pour la stratégie nationale de développement des véhicules autonomes » au mois de novembre. « C’est une vision commune de l’ensemble des acteurs français sur la stratégie que doivent adopter les pouvoirs publics, » a-t-elle déclaré aux Échos. Il faut aller vite, car introduire plus de technologies sur les routes demande un cadre très précis qui englobe plusieurs domaines. Il y a la cybersécurité, la qualité des infrastructures télécom avec le lancement de la 5G, les techniques de cartographie, les lois et le Code de la route. Le tout devant être accordé…

Ce n’est désormais plus qu’une question de jours : le Règlement général sur la protection des données privées, ou RGPD, entre en vigueur le 25 mai. Pourtant, la majorité des IT managers estime encore ne pas être prête pour le 25 mai. Au lendemain du scandale Cambridge Analytica, il devient plus qu’urgent de se mettre en conformité avec ces nouvelles règles : ne pas être prêt à temps peut impacter fortement l’image de marque. Voici un rappel et des conseils pour se préparer au plus vite. Protéger les données personnelles des citoyens européens Un bref rappel : le RGPD (GDPR en anglais) est un règlement européen qui vise à protéger les données des citoyens européens. Il succède à la législation actuelle, qui a été introduite avant l’avènement du numérique et la pratique consistant à récolter des données via divers canaux. Le RGPD permet ainsi d’imposer un cadre à l’utilisation croissante…

Send this to a friend