Génération Y : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Génération Y

Deloitte a récemment publié une étude sur la relation au digital de la Génération Y que l’on appelle aussi millennials ou digital natives et qui correspond aux personnes nées entre les années 1980 et 2000. Cette étude révèle que loin des clichés, la Génération Y entretient des rapports au digital et aux outils numérique complexes. Une génération multicanale. Premier constat de l’étude, les comportements de la Génération Y française sont similaires à ceux des jeunes des pays développés sans distinction d’âge, de genre ou de pays d’origine. Cependant la différence la plus notable concerne le choix entre ordinateur et téléphone portable. En effet, les Français âgés de 18-24 ans utilisent leur ordinateur pour la plupart de leurs activités (pour des raisons de sécurité et d’écrans plus larges) tandis que les 25-35 ans ont plutôt tendance à avoir principalement recours à leur smartphone. Deuxième constat, si la Génération Y est avant tout…

Il est bientôt révolu le temps des hôtels de luxe aux allures dépassées. Que ce soit les façades, le design ou encore le mobilier, la plupart des hôtels ne sont pas dans le mood de la Génération Y. Cette même génération voit ses individus devenir petits à petits des cadres et dirigeants, c’est-à-dire une cible de choix pour les hôtels de luxe. Mais c’est là que nous arrivons au sujet de cet article ! En effet la chaîne d’hôtels de luxe Radisson (Carlson Rezidor Hotel Group) prévoit d’ouvrir ses Radisson RED pensés pour la Génération Y. La Génération Y comme concept L’hôtel « Nouvelle Génération » ne se veut pas comme un établissement classique modernisant uniquement son infrastructure (décorations, mobiliers, etc.), mais comme une expérience sur-mesure pour la Génération Y. Il serait bon de penser que c’est un énième « coup marketing » pour attirer une clientèle plus jeune et la fidéliser à long terme. Pour…

Intel Research a publié (quelques jours auparavant) une étude sur les changements et les attitudes envers la Technologie. L’étude* menée par le cabinet Penn Schoen Berland révèle 3 principales informations : une génération « Y » exigeante envers la technologie, les femmes portent « le flambeau des technologies » et les gros revenus sont ceux qui partagent le plus d’informations personnelles. Un malaise de la génération « Y » L’étude indique un contraste entre la génération « Y » dite « digital native » et leur manque de capacité à obtenir plus de technologie au sein de leur propre vie. Cette même génération pense que la technologie rend les personnes « moins humaines » et que celle-ci prend trop d’importance dans notre société. Cependant, la génération « Y » admet que la technologie puisse avoir des impacts positifs dans la société notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation et des transports. De même, cette génération est également prête à partager plus d’informations anonymes…