Étiquette

Étude

IBM Security a conduit une étude mondiale, auprès de 4 000 personnes, afin d’examiner les perspectives des consommateurs autour de l’identité digitale, l’authentification et la sécurité. Les différences générationnelles montrent que les jeunes, souvent qualifiés de Millennials accordent une importance moindre au mot de passe, mais sont plus enclins à utiliser la biométrie ou les gestionnaires de mots de passe pour optimiser leur sécurité. La jeune génération étant la prochaine à entrer sur le monde de travail, leurs habitudes et leurs préférences vont très probablement façonner le monde de demain. 75 % de la génération Y, préfèrent utiliser la biométrie, à peine la moitié utilisent des mots de passe complets et surtout 41 % réutilisent les mots de passe. Les générations les plus âgées prennent plus de temps à créer des mots de passe, mais ne sont pas prêtes à utiliser les nouvelles technologies comme la biométrie. Les jeunes générations…

Les émojis sont utilisés au quotidien. Ils permettent de remplacer…

Nous avons tous eu cette impression de voir le temps…

Une récente étude américaine portant sur les comportements psychologiques des utilisateurs de Tinder révèle une estime de soi et une perception de son corps très intéressante. Intitulée « Love me Tinder » (référence au western américain avec Elvis Presley et sa chanson éponyme), l’étude met en avant que les utilisateurs pourraient avoir une plus mauvaise perception d’eux-mêmes que les non-utilisateurs ! Tinder, c’est l’application de rencontre qui a rendu populaire le « swipe » en faisant défiler de gauche à droite les profils afin de rentrer en contact ou non. Alors, comment justifier une proportion plus grande à une mauvaise estime de soi et de l’image de son corps sur ce genre d’app ? Voici ce que résume l’auteur de l’étude : « Les gens vivent dans un monde surréaliste, avec la création d’idéaux et d’attentes inatteignables dont personne ne peut répondre. Cela crée un besoin constant 24/7 pour l’impression et la gestion de l’apparence. » – Jessica…

Respect Zone

L’association Respect Zone, qui lutte contre les cyberviolences, présente une…

On accorde à Maurice Levy, le patron de Publicis d’avoir…

Tremblez terriens, la nouvelle menace est là : le « binge…

Pouvoir calculer le reach sur les réseaux sociaux et notamment…

Il y a quelques semaines, nous annoncions la sortie d’une application Durex capable de nous donner un orgasme… La marque avait gardé le mystère sur ses fonctionnalités, on attendait sagement d’en savoir plus, mais non sans excitation. La semaine dernière, Durex a dévoilé sur sa chaine Youtube l’appli capable de vous faire monter aux rideaux. On vous laisse découvrir cette innovation dans une vidéo certes un peu longue mais qui vaut le détour. C’est beau l’amour. Les choses essentielles de la vie tout ça tout ça. Chez Siècle Digital on aime autant baiser qu’être connecté  donc ça nous parle ces messages de détox digital à l’eau de rose. Durex soutient la Earth Hour et incite les couples à pratiquer la « Love Hour » Pendant tout le mois de mars, Durex a mené cette campagne pour la bonne cause. En effet, elle vient en soutien de la Earth Hour, l’heure pour…

Pour ceux qui en douteraient encore (sur Siècle Digital on se…

planneur stratégique

Tous les descriptifs du poste de Planneur Stratégique vous diront : « une…

Jeudi 13 novembre 2014, la Française Des Jeux en partenariat avec le Groupement d’Intérêt Scientifique « Jeu & Société », présentait la deuxième édition de « (En)Jeux de société » à la Gaîté-Lyrique, on y était et on s’est pris au jeu. Lumière ! Un décor simple et efficace 9h : La Gaîté-Lyrique ouvre ses portes. Journalistes, chercheurs, marketeurs, geeks, sociologues, acteurs du monde du jeu et autres blogeurs de notre type, sommes accueillis avec viennoiseries et café, au deuxième étage de ce théâtre, programme en mains. 9h25 : Après un rapide passage au vestiaire, nous voilà installés dans une salle à capacité de 300 places, face à une scène aménagée de cubes lumineux et d’écrans colorés. 9h30 : On nous communique les codes WiFi et le hashtag dédié : #enjeuxdesociete, arrive Estelle Denis et la partie est lancée. Une intrigue entre questions du quotidien et réflexions psychosociologiques 9h35 – 10h : L’ambiance installée, nous assistons à l’introduction de Stéphane Pallez, Présidente-Directrice Générale de la…

C’est une première pour la Social TV avec le lancement…

En publicité la mémorisation du produit ou du service est…

Cette étude (2014) réalisée par Ipsos ASI porte sur la communication des banques et assurances. L’objectif de cette étude est d’analyser l’intégralité des communications (on et off) faites par les banques et les assurances. Lecture ![divider] Banque et Assurance, des valeurs communes Historiquement, les valeurs entre la banque et l’assurance sont différentes. Cependant sur deux valeurs essentielles à leur métier respectif, les banquiers et les assureurs se rejoignent : la « vérité » et « la proximité » sont ont en commun. Il est préférable que certaines valeurs se rejoignent entre les banquiers et les assureurs avec leur rapprochement depuis plusieurs années : les banques vendent des assurances et les assureurs des produits bancaires. Les discours publicitaires nés de la crise lassent Depuis 2008, la crise financière puis économique a obligé aux banques et assurances de revoir leurs discours notamment avec l’essor de la « vérité ». Il suffit pour ça de se remémorer les campagnes…

L’institut de sondages IFOP nous dévoile, pour la 4è année…

38% des enfants âgés de moins de deux ans ont…

Intel Research a publié (quelques jours auparavant) une étude sur les changements et les attitudes envers la Technologie. L’étude* menée par le cabinet Penn Schoen Berland révèle 3 principales informations : une génération « Y » exigeante envers la technologie, les femmes portent « le flambeau des technologies » et les gros revenus sont ceux qui partagent le plus d’informations personnelles. Un malaise de la génération « Y » L’étude indique un contraste entre la génération « Y » dite « digital native » et leur manque de capacité à obtenir plus de technologie au sein de leur propre vie. Cette même génération pense que la technologie rend les personnes « moins humaines » et que celle-ci prend trop d’importance dans notre société. Cependant, la génération « Y » admet que la technologie puisse avoir des impacts positifs dans la société notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation et des transports. De même, cette génération est également prête à partager plus d’informations anonymes…

Send this to a friend