equifax : toute l'actualité sur siecledigital.fr

equifax

Equifax, société d’évaluation de la cote de crédit, c’est-à-dire de la solvabilité et de la capacité de remboursement d’une personne ou d’une entreprise, devra payer une amende de 700 millions de dollars (625 millions d’euros), pour avoir violé les lois américaines en matière de protection de la vie privée. Une amende qui permettra de dédommager chaque personne touchée. 147 millions de personnes touchées L’infraction remonte à 2017. À l’époque, Equifax avait exposé les données personnelles de 147 millions de personnes, dont notamment des noms, des dates de naissance, des adresses ou encore des numéros de sécurité sociale. La Federal Trade Commission (FTC) a exigé de la société qu’elle s’acquitte de cette violation en réglant une amende de 625 millions d’euros. Equifax a accepté et a même promis d’offrir 10 ans de ses services, gratuitement, à chaque personne touchée par cette violation. Pour la FTC : « Equifax n’a pas pris les mesures…

Début septembre, un scandale impliquant le vol de plus de 143 millions de données consommateurs secouait l’entreprise Equifax. Malgré le fait que la société de crédit ait fait appel à une société spécialiste en juillet, de nombreux numéros de carte de crédit et des documents personnels ont fuité. Ce n’est pas tout, trois cadres dirigeants d’Equifax ont vendu pour près de 2 millions d’actions à ce moment-là. Problème, les actions ont été écoulées avant l’annonce publique de la cyberattaque, faisant participer les cadres à un délit d’initié pratiqué dans les règles de l’art. Seulement, selon Bloomberg, la cyberattaque pourrait venir d’un État, et non d’un groupe d’attaquants isolés ou simplement malveillants. C’est en tout cas vers cette première hypothèse que penche la balance. Bloomberg s’appuie sur le fait que le groupe initial à l’origine de l’attaque ne semblait pas très expérimenté, et que ces derniers ont remis les éléments à…