Apple : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Apple

La société de Tim Cook vient de confirmer au média Axios, le rachat partiel de Drive.ai, une startup spécialisée dans les véhicules autonomes. Apple met le paquet pour développer son département de recherche sur la conduite autonome. Apple veut rattraper son retard C’est officiel, les équipes d’Apple vont grossir et le département de recherche consacré à la conduite autonome va accueillir les salariés de Drive.ai ainsi que leurs véhicules autonomes. La société américaine semble clairement vouloir accélérer ses efforts pour faire son entrée sur le marché des véhicules autonomes. Avec l’arrivée de Drive.ai, la société pourrait faire un bond en avant. Déjà, en février dernier, le projet Titan d’Apple commençait à sortir de l’ombre. La société dévoilait son intérêt pour les systèmes de véhicules autonomes. Apple expliquait à l’époque qu’elle pense pouvoir trouver sa place sur ce marché déjà très concurrencé. Pourtant, le projet Titan met du temps à voir le…

Lundi dernier, lors d’une conférence de presse, Apple expliquait qu’elle prévoyait d’embaucher 2 fois plus de personnes que ce qui était initialement prévu, sur son nouveau site à Seattle. D’ici 2024, 2 000 emplois pourraient être créés sur des postes d’ingénieurs, notamment. La proximité avec la concurrence Aujourd’hui, Apple ne compte que 500 employés dans la ville de Seattle. Cet effectif pourrait donc être multiplié par 5 dans les années à venir. L’entreprise veut accentuer physiquement sa présence dans l’État de Washington, en particulier pour faire face à la concurrence d’Amazon et de Microsoft. Actuellement, l’entreprise américaine loue deux immeubles de 12 étages, pour accueillir ses nouveaux salariés, en attendant que ses propres locaux ne sortent de terre. Le futur bâtiment se trouvera au 333 avenue Dexter, juste à côté du campus d’Amazon. À ce propos, Facebook et Google prévoient aussi de s’installer prochainement dans ce quartier. Objectif : 20…

Dans le cadre d’une nouvelle stratégie, Apple a révélé qu’il s’apprêtait à certifier l’ensemble des magasins Best Buy, comme étant de véritables référents Apple. Cela signifie que dans quelques mois, 80% des clients de la marque à la pomme, auront un fournisseur à moins de 20 minutes de chez eux. Plus de proximité avec ses clients Alors que des rumeurs circulent sur l’éventualité qu’Apple retire entre 15 et 30% de sa production de Chine, le géant américain vient d’en confirmer une autre. Pour Apple, les risques d’une dépendance trop grande à la Chine sont trop importants. L’entreprise technologique pourrait prendre la décision de délocaliser une partie de sa production, vers d’autres pays avec lesquels les relations sont plus saines avec les États-Unis. Ce qui se confirme, c’est que Best Buy va devenir un magasin certifié Apple. C’est une grande nouvelle pour les clients de la marque. Il existe 1 000 magasins…

Tim Cook, CEO d’Apple, était ce week-end invité à prononcer un discours devant les diplômés de la promotion 2019 de l’Université de Stanford. Ce type de discours se veut habituellement encourageant et positif. Si Tim Cook l’a été en partie, il en a aussi profité pour tacler quelques entreprises concurrentes, et a surtout dressé un sombre tableau de la Silicon Valley. Au cours de son intervention, il déclare : « Mais je pense que vous conviendrez que dernièrement, les résultats n’ont pas été clairs et nets. En seulement quatre ans que vous êtes ici, les choses ont pris un tournant décisif. La crise a tempéré l’optimisme. Les conséquences ont remis en question l’idéalisme. Et la réalité a ébranlé la foi aveugle. » Un discours pas facile à entendre pour un jeune diplômé qui rêve depuis sa première année d’intégrer une des entreprises qu’il pensait si innovantes, au coeur de la…

Longtemps délaissé pour Final Cut Pro, ou Adobe Premiere Pro, iMovie devient de plus en plus complet et propose des fonctionnalités pas seulement destinées à monter un film de vacances. La dernière mise à jour en date continue d’intégrer des fonctions toujours plus performantes. L’incrustation sur fond vert Cette mise à jour concerne le logiciel macOS, mais également l’application iOS. La grosse nouveauté reste la possibilité d’incruster des éléments sur fond vert. Pour ce faire, il suffit de sélectionner une vidéo ou une photo, pour que le logiciel l’intègre automatiquement sur le fond monochrome. Ensuite, les outils nécessaires pour gérer l’opacité, puis gérer les zones à exclure de l’incrustation, pour que le rendu soit le plus crédible possible. La bibliothèque musicale s’agrandit En plus de cette fonction, Apple a ajouté 80 nouveaux extraits sonores libres de droits. Une manière très simple de mettre en musique un montage. iMovie propose également…

Alors qu’iOS 13 s’est dévoilée il y a quelques jours à l’occasion de la conférence d’Apple, la WWDC, de nouvelles fonctionnalités sont dévoilées. La dernière mise à jour d’Apple qui va prochainement être déployée, nous permettra de savoir quelles sont les applications qui nous suivent en arrière-plan, où elles nous suivent et laissera surtout la possibilité d’autoriser ou non ce tracking, comme le rapporte 9to5mac. Durant la conférence, Apple a beaucoup misé sur la vie privée et la sécurité des utilisateurs. On peut par exemple citer la fonctionnalité « Sign in with Apple » qui vient faire un pied de nez à Facebook ou encore Gmail, et permet à n’importe quel utilisateur de s’identifier via un identifiant Apple qui ne stockent pas les informations privées. La sécurité, le pilier d’Apple La nouvelle fonctionnalité d’Apple mise sur la protection de la vie privée des utilisateurs. Comme on peut le voir ci-dessous, lorsqu’une application…

L’un est développeur d’une application de nommage pour bébés. L’autre pour une application d’entraînement au basket-ball. Leur point commun ? Ils sont à l’initiative d’un recours collectif dans le bastion d’Apple, la Californie. Les plaignants accusent l’App Store d’abus de position dominante en avançant deux arguments. Ces derniers concernent l’imposition des niveaux de tarification sur la boutique en ligne et d’une redevance annuelle que les développeurs estiment être un manque à gagner. Explications. Des règles strictes Pour les deux initiateurs des poursuites, Apple utilise sciemment son monopole afin de facturer des frais dits abusifs aux développeurs qui souhaitent créer des applications. Il est déjà connu qu’Apple conserve un contrôle complet sur la distribution et la tarification des applications qui sont téléchargeables sur l’App Store. En outre, les plaignants contestent plusieurs éléments factuels : le paiement d’une taxe annuelle de 99 USD, la réduction de 30 % de la plupart des transactions à…

Send this to a friend