Divertissement

Avec l’omniprésence des écrans, le divertissement ne se limite plus à l’émission télé tant attendue ou à la lecture du journal. Un dernier épisode sur Netflix, un nouveau jeu à tester sur PS4 ou bien une énième vidéo à regarder YouTube… Difficile de s’ennuyer avec toutes les tentations modernes. Sur Siècle Digital, restez informé des nouveautés concernant les séries, les films ou encore les entreprises qui produisent du contenu. Dans l’industrie du divertissement, c’est le domaine du jeu vidéo qui est le plus lucratif. Il a même dépassé le secteur du cinéma et de la musique. On pense à tort que cette activité est réservée aux plus jeunes, mais la moyenne d’âge des joueurs est de 35 ans. La cible est différente en fonction des studios de développement. Ubisoft s’adresse plutôt à un public de jeunes hommes de 15 à 25 ans, alors que Zynga (connu notamment pour FarmVille) cible les femmes de 30 ans. Tous ces éditeurs de jeux vidéos proposent du contenu original qui plaît à tous, petits et grands. Réflexion, stratégie, simulation ou combat, il n’a jamais été aussi facile de se divertir. Mais que serait le monde du divertissement sans les séries et les films ? Les plateformes de streaming sont de plus en plus nombreuses : Netflix, Disney +, Amazon Prime Vidéo, Apple TV +, OCS, etc. Face à ces géants du divertissement, il est difficile de quitter son écran. Trop de choix tue le choix ? C’est l’un des risques du streaming vidéo. D’ailleurs, il n’est pas rare de scroller la page d’accueil pendant de longs moments, sans trouver son bonheur. Et pourtant, ce n’est pas le choix qui manque. À tout cela vient s’ajouter la consommation de podcasts, un format qui connaît un véritable succès. En effet, le format audio permet de se divertir et de s’instruire tout en faisant autre chose. Que ce soit au volant, dans les transports en commun ou en cuisinant, il suffit de mettre ses écouteurs pour s’évader de son quotidien.