Philippe Coll, Author at Siècle Digital

Philippe Coll

Ce genre de reproches ressemble aux remontrances d’un professeur pas dupe vis-à-vis du cancre du fond de la classe qui prétend avoir fait son travail. En l’espèce, l’UE choisit bien son jour pour faire ses remontrances. À moins que ce soit le Guardian qui diffuse l’information à 0 heures 01 GMT le jour J. Journée sans fake news ? Ce jeudi 28 février est en effet celui la journée sans Facebook, un rendez-vous qui existe désormais depuis 2011. S’il a pour objet de désintoxiquer les accros, ce jour est aussi le moyen d’attirer l’attention sur les problèmes liés aux données personnelles et aux fake news. Ces deux sparadraps collent aux semelles de l’entreprise de Mark Zuckerberg qui avance en ce moment au rythme soutenu d’une plainte ou critique de la part des pouvoirs publics par semaine. Après la Chambre de représentants, la FTC, les autorités allemandes, aujourd’hui, c’est l’Union Européenne.…

L’IA progresse chaque jour. Google sait lire à voix haute, sait faire de l’humour, sait reconnaître des photos, il saura bientôt conduire. Mais il y a encore plus dur. Les utilisateurs de la suite Google G Suite vont pouvoir tester désormais un vérificateur de grammaire intégré. Oui, de grammaire… Ce qui est vraiment intéressant dans cette annonce est précisément la façon dont Google se fait grammairien. Le grand talent du moteur de recherche, on le sait, c’est de savoir faire travailler ses utilisateurs. L’intelligence artificielle de Google a toujours procédé ainsi : elle apprend des réflexes les plus courants qu’ont les humains qui utilisent ses services et elle y repère des « patterns » (modèles). C’est comme cela que Google procède pour transformer son moteur de recherche en moteur de réponses, pour avancer dans la reconnaissance d’images, dans la traduction, etc. Du correcteur orthographique au correcteur grammatical. C’est aussi grâce…

Mark Zuckerberg va avoir fort à faire avec son défi de l’année 2019. Oui, Zuckerberg est comme ça. Chaque année, le PDG de Facebook se lance un nouveau défi : manger uniquement de la viande d’animaux qu’il a tués ou créer un assistant d’IA pour gérer son domicile. Pour sa 35 ème année, il a décidé de se lancer dans son « grand débat » à lui. Il s’est engagé à participer à débats publics concernant Facebook. « À quelques semaines d’intervalle, je parlerai avec des dirigeants, des experts et des membres de notre communauté issus de différents domaines et j’essaierai différents formats pour rendre tout cela intéressant, » a-t-il déclaré dans une publication. Une convocation pour le 1er mars Il va pouvoir commencer en testant un format assez classique : celui de la réponse à une invitation ferme de la Chambre des Représentants des États-Unis. Et ce, pas plus…

C’est la saison des failles. Après avoir révélé qu’il était possible de prendre le contrôle de trottinettes, mais aussi, de façon plus classique, celui de votre site Wordpress si vous utilisez le plug-in assez populaire « Simple Social Buttons », et celle annonçant une faille dans certaines version de Drupal (voir l’article de developpez.com), c’est au tour de thehackernews.com de nous révéler la découverte d’un nouveau problème concernant  Wordpress. Une faille découverte par des chercheurs allemands Ce sont les chercheurs en cybersécurité du RIPS Technologies GmbH, une entreprise spécialisée en cybersécurité, qui ont dévoilé leur découverte. Cette vulnérabilité critique affecte toutes les versions du logiciel de gestion de contenu WordPress publiées au cours des 6 dernières années. Jusqu’à la version 5.0.3. On peut exécuter du code à distance, à condition de disposer de privilèges faibles avec au moins un compte « author » utilisant une combinaison de deux vulnérabilités distinctes. Selon Simon…

Dans le dernier épisode du podcast The Vergecast, le PDG de Foursquare, Jeff Glueck, donne sa vision de ce que doit être l’éthique d’une entreprise qui vit du tracking de la géolocalisation de ses utilisateurs. Rappelons que Foursquare est un média social qui permet à l’utilisateur d’indiquer où il se trouve grâce à un système de géolocalisation et de faire des recommandations (restaurant, lieu de sortie, magasins, etc.). L’application dispose d’une dimension ludique puisque l’utilisateur gagne des points et accumule des « badges » liés à des actions spécifiques. Il peut même devenir « maire » des endroits où il a recommandé le plus de choses. En 2009, un « check-in » (recommandation) a même été effectué depuis la station spatiale. Le modèle économique de Foursquare repose sur cette géolocalisation et la possibilité qu’il offre aux annonceurs d’envoyer des notifications push sur les smartphones des utilisateurs en fonction de l’endroit où…

L’algorithme de YouTube favoriserait l’augmentation du nombre de « Flat Earthers » selon une recherche de la Texas Tech University. A priori, on pourrait croire qu’il y a là l’erreur classique confondant corrélation et causalité. S’il y a plus de gens pour croire que la terre est plate puisqu’il y a plus de gens qui visionnent les vidéos qui racontent cela sur YouTube, c’est donc la faute de YouTube. En réalité, l’étude est bien plus originale que cela et elle n’a pas tellement à voir que cela avec les statistiques. Non. Asheley Landrum, professeure assistante en science de la communication à l’Université Texas Tech a travaillé sur 30 interviews de personnes ayant assisté à l’une des deux grandes messes des « Flat Earthers », la Flat Earth Conference qui s’est tenue à Denver, Colorado en novembre 2018 et, avant celle-ci, une conférence équivalente en Caroline du Nord en 2017, à Raleigh. Ces conférences ont…

Les nouveaux cas d’usages auxquels la ville veulent répondre sont des situations très concrètes de la vie quotidienne : renouveler son permis de conduire, trouver une garderie agrée à proximité, faire dégager une rue quand un obstacle y provoque un blocage, etc. Le passage à la smart city 2.0 comme la surnomme Digital Trends, qui rapporte l’information, est une suite logique à l’évolution de la ville. « Ce n’est pas seulement une question d’infrastructure », a expliqué Chan Cheow Hoe, responsable des technologies numériques à Singapour, dans son entretien avec Digital Trends. « Il est également question de la capacité à impliquer les citoyens. » Smart city : + 17,7% en 2019 Le dernier rapport Worldwide Semiannual Smart Cities Spending Guide d’IDC estime que les dépenses mondiales consacrées aux projets de smart cities atteindront 95,8 milliards de dollars en 2019, soit une croissance de 17,7 % par rapport à 2018. La région Asie-Pacifique (APAC) représente…