HelenaGeorge, Author at Siècle Digital

HelenaGeorge

Le média belge VRT a révélé hier que certains enregistrements des assistants vocaux de Google sont écoutés puis traduits par de véritables personnes via des sociétés de sous-traitance. Même si l’on sait bien que le géant du numérique enregistre les conversations, il est toujours resté vague sur l’exploitation et l’utilisation de ces enregistrements. Cela concernerait 0,2% de la totalité des requêtes faites par les utilisateurs dans le monde, c’est peu, mais cela représente donc tout de même beaucoup d’utilisateurs. Google emploierait des entreprises pour écouter les requêtes des internautes dans l’objectif d’améliorer son système de reconnaissance vocale. Cependant, selon le rapport de VRT, Google Home enregistrerait des conversations qu’il n’est pas supposé écouter. Effectivement, il serait question de la divulgation de données sensibles telles que des noms, adresses, ou autres informations personnelles sur le foyer. Les données écoutées par VRT ont d’ailleurs permis au média de retrouver très rapidement les…

Le géant des logiciels internes Citrix a été victime d’un vol massif de données par des hackers iraniens. L’attaque aurait visé plusieurs services gouvernementaux tels que le FBI, la Nasa ou encore l’Agence des Communications de la Maison Blanche. Tout d’abord, c’est le FBI qui aurait informé Citrix de la fuite de données le 6 mars dernier. A l’heure actuelle, l’enquête a révélé que plusieurs attaques se sont produites lors des derniers mois et l’étendue exacte du hacking n’est pas encore confirmée. Cela concernerait au moins 6 terabytes de données, ciblées sur les agences gouvernementales et donc des données d’une extrême sensibilité, telles que les communications entre les agences et de nombreux documents officiels. Cependant, pour le moment, même si le risque est élevé, l’enquête n’a pas encore apportée de preuves formelles que ces services ont été touchés par l’attaque. Le FBI a indiqué que la fuite pourrait provenir d’une…

Google Chrome a lancé une nouvelle extension dont l’objectif est de déceler lorsqu’un mot de passe a été compromis pour renforcer la sécurité de ses utilisateurs sur le web. Un fonctionnement déjà présent dans les versions de bases de Dashlane, application pour sécuriser ses mots de passe. La sécurisation des données est un enjeu majeur pour les moteurs de recherche. Avec le nombre croissant de hackings que l’on peut constater ces dernières années, les internautes ont un réel besoin de confiance envers les géants du web. Le renforcement de la sécurisation des données est donc un vecteur important de la stratégie des entités technologiques. Google a été mis en cause dans plusieurs affaires de fuite de données et sait que ses actions sont surveillées par les institutions et les médias. En réponse à ces événements et dans l’optique de renfoncer la confiance dans l’utilisation de ses services chez les internautes,…

Le MIT Technology Review vient de sortir une étude réalisée courant septembre sur l’impact de l’intelligence artificielle et de la blockchain en 2019. Elle a été réalisée sur 346 personnes (c’est peu pour marquer une tendance), lors des conférences EmTech qui ont eu lieu du 11 au 14 septembre dernier au MIT, puis en ligne. Cette étude concentre avant tout des questions relatives à l’impact de ces 2 technologies sur la vie quotidienne des individus. Effectivement, l’IA a déjà des incidences sur nos usages et notre quotidien, comme la manière dont nous travaillons. Elle est au cœur de l’actualité, tout comme la blockchain, qui prend de plus en plus d’ampleur avec de nouveaux projets qui en émanent chaque jour. Selon cette étude, 68% des personnes interrogées pensent que le plus gros impact social de l’intelligence artificielle en 2019 sera sur la santé, notamment au niveau des diagnostics médicaux et de…

Facebook se retrouve une nouvelle fois au cœur de l’actualité, accusé d’avoir payé une agence de relations publiques pour rédiger des articles critiques sur ses concurrents, en visant Google et Apple en particulier. Annoncé par le New York Times, dans un rapport général sur les deux dernières années de Facebook, Definers Public Affairs aurait donc écrit, à la demande du réseau social, plusieurs articles pour nuire à ses concurrents. Ils auraient ensuite été diffusés sur NTK Network, un portail d’information américain. Le réseau social aurait cherché à les préjudicier pour minimiser l’impact médiatique du scandale russe lors de la dernière campagne électorale américaine ou encore Cambridge Analytica, qui ont contribué à entrainer Facebook dans la tourmente en 2017. Definers Public Affairs aurait également poussé des journalistes à chercher des connexions entre George Soros, un milliardaire financier ennemi de Facebook, et les groupes ayant protestés contre l’entreprise aux auditions…

Snapchat lance snap camera, téléchargeable dès maintenant sur macOS et Windows. Il s’intègre à vos plateformes de streaming comme YouTube ou Twitch et applications de chat vidéo à l’instar de Skype. Pour Snapchat, il s’agit d’une manière d’étendre son utilisation auprès des internautes en leur permettant d’intégrer ses filtres en réalité augmentée sur plusieurs devices. Cela permet également à l’application de toucher une autre cible, plus vieillissante et moins connectée sur mobile en intégrant son service à Skype par exemple. Cela permettra d’envoyer des filtres en pleine conférence avec vos collègues, si vous vous sentez de le faire. Le développement sur desktop de cette application est également expliquée par le nombre croissant de filtres soumis au Lens Studio, l’outil collaboratif de création de filtres proposé par Snapchat. Effectivement, l’application annonce plus de 250 000 filtres soumis au Lens Studio et cherche ainsi à développer de nouveaux canaux de diffusion pour…

L’Autorité Monétaire de Singapour a annoncé l’élaboration d’une aide afin de faciliter les relations entre les startups de la fintech et les banques traditionnelles, dont la collaboration est toujours tumultueuse, à coup de fermeture ou de refus de création de comptes bancaires pour ces startups. Effectivement, et ce dans plusieurs pays, les startups de la blockchain se voient refuser ou supprimer leurs comptes bancaires par les banques traditionnelles à l’instar de la Suisse par exemple, où plusieurs startups avaient quitté le pays du fait que les banques refusent systématiquement la création d’un compte bancaire pour les entreprises basées sur la blockchain. La situation est cependant ironique. Il faut comprendre que les startups de crypto monnaie cherchent souvent à ce que leurs clients se détournent des banques traditionnelles, faisant donc de l’ombre à ces dernières. En revanche, les startups dépendent tout de même des banques traditionnelles pour leurs comptes bancaires notamment.…