HelenaGeorge

Marriott ne s’est exprimé sur le sujet que le 30 novembre dans un communiqué de presse où la firme hôtelière indiquait être en train de mener des investigations pour connaître l’auteur des faits et l’ampleur de la faille, qui pourrait être active depuis 2014. Vendredi dernier, Marriott a envoyé un mail de notification de la faille de sécurité aux clients de Starwood. Jusqu’ici, rien d’étonnant, si ce n’est que ce mail a été envoyé depuis le domaine d’une entreprise tierce, semant davantage la confusion chez les internautes. Effectivement, la notification d’email a été envoyée depuis le nom de domaine email-marriott.com appartenant à CSC, une entreprise de cyber-sécurité et protection de marque, au nom de Marriott. L’email a été envoyé à des millions de clients de la marque hôtelière. De plus, le domaine pointe vers une erreur 503, et n’est pas certifié sécurisé (https), ce qui a attisé la suspicion des…

La semaine dernière, 5 parlements avaient demandé au fondateur de Facebook de répondre à des questions concernant l’impact négatif du réseau social sur les processus démocratiques en général, ayant eu plusieurs preuves d’influences lors de votes et campagnes électorales par exemple. Pour accentuer la pression sur Zuckerberg, qui a décliné l’invitation de la semaine dernière, viennent s’ajouter le Brésil, Singapour et la Lettonie, aux 5 autres parlements qui ne sont autre que l’Australie, l’Argentine, l’Irlande, le Canada, et le Royaume-Uni. Ensemble, ils regroupent les intérêts de pas moins de 170 millions d’utilisateurs. L’initiative, menée par le Royaume-Uni, demandait au fondateur de Facebook de répondre à des questions multiples sur plusieurs scandales ayant ébranlé le réseau social, tels que Cambridge Analytica, la mauvaise utilisation des données utilisateurs ou encore la sécurité du réseau. Malgré la pression de 3 parlements supplémentaires, on peut avoir peine à croire que Mark Zuckerberg se présentera…

Wordpress est la plateforme CMS la plus utilisée avec 60,1% de parts de marché en 2017. La plus grande plateforme de sites web au monde évolue constamment pour garantir davantage de simplicité, d’efficacité et améliorer son expérience utilisateur. Wordpress a donc présenté hier son nouvel onglet Activity. Accessible depuis le tableau de bord de votre site, vous pourrez consulter de manière chronologique les modifications apportées à votre site. Plus concrètement, voici quelques éléments que vous pourrez retrouver dans ce nouvel onglet : Publication d’un article ou d’une page ainsi que leurs modifications Soumission des commentaires et modération Tentatives de connexion des utilisateurs enregistrés Activation et désactivation de plugs in Ajout de plugs in & thèmes Mises à jour des thèmes, pages et extensions … Vous pouvez retrouver l’ensemble des éléments visibles sur Activity et ses fonctionnalités ici. Ce nouvel outil proposé par Worpdress.com vous permettra donc d’avoir une réelle visibilité sur…

Le Pentagone a annoncé vendredi dernier par l’intermédiaire d’Associated Press, qu’il avait été victime d’une faille de sécurité qui pourrait compromettre à minima les données de 30 000 employés, à la fois militaires et civils. La faille concernerait des données telles que les coordonnées bancaires et les déplacements professionnels d’une partie du personnel du Pentagone. Ce dernier assure qu’aucune donnée classée confidentielle n’a été compromise. Déjà pointé du doigt dans un précédent rapport, rien ne va plus ! Cependant, selon un des officiers militaire du Pentagone, l’investigation pourrait révéler la fuite de davantage de données car pour le moment. De plus, aucune information ou preuve n’a été trouvée sur l’ampleur globale du hacking. Le Pentagone n’a pas encore pu déterminer depuis combien de temps la faille était active, ce qui ne permet donc pas de déterminer précisément le nombre de données ayant été compromises. La brèche de sécurité aurait été…

Cela fait plusieurs mois déjà que Tencent laisse présager une entrée en bourse aux Etats-Unis pour amorcer son implantation sur le marché occidental. A l’instar de Baïdu ou Xiaomi cette année, c’est au tour de Tencent de s’implanter sur le marché américain avec Tencent Music Entertainment (TME), leader sur son marché en Chine. TME regroupe 4 services de streaming et applications musicales différentes (live streaming, karaoké…), toutes leader en Chine et regroupant ensembles 800 millions d’utilisateurs mensuels. Tencent Music aurait déjà effectué les démarches administratives pour entrer en bourse sur le marché public américain avec valorisation à 1 milliard de dollar selon TechnCrunch.  Spotify quant à lui, avait estimé plus tôt que Tencent Music pourrait valoir jusqu’à 12 milliards de dollars à son entrée en bourse. Le business model de TME est également différent de Spotify ou Apple Music puisqu’au lieu de dépendre de l’inscription et du forfait mensuel des…

Uber a annoncé hier à TechCrunch qu’elle développait son propre algorithme d’estimation de trafic pour améliorer l’expérience utilisateur et la satisfaction client. La qualité de service a toujours été dans les valeurs de la startup, qui teste cette fois-ci sa propre technologie de trafic. Plus précise, elle pourra donner aux utilisateurs une estimation réelle du temps d’attente avant d’avoir un chauffeur disponible ainsi qu’une estimation de l’état du trafic par 3 couleurs différentes, bleu, orange et rouge. Cette dernière couleur représentant un trafic très ralenti. Ce test, déjà effectué sur les applications des chauffeurs sur Android a été étendue à tous les chauffeurs et certains utilisateurs iOS. L’application donnera donc aux utilisateurs une estimation du temps d’attente en vue de l’état du trafic général. Basée sur les données de plus de 10 milliards de trajets, celles des chauffeurs en temps réel ainsi que des informations générales de trafic, l’objectif d’Uber…

Plusieurs applications comme Snapchat ou Citi Bike ont été victimes d’un piratage antisémite consistant à remplacer le nom de la ville de New York par « Jewtropolis », soit « la ville des juifs », le jeudi 30 août sur les maps des différentes applications. Si autant d’applications ont été touchées, c’est qu’elles disposent toutes du même module de map, développé par la startup Mapbox, spécialisée dans le développement de maps pour les web apps et les applications mobiles. En piratant cette plateforme concurrente à Google Maps à la source, le piratage a pu être diffusé sur de nombreuses applications à qui Mapbox a vendu sa solution. La jeune startup a annoncé hier en début d’après-midi que l’incident avait été bloqué directement par leur intelligence artificielle, mais qu’une erreur humaine a ensuite validé l’update de la map, rendant le piratage opérationnel dans la nuit. L’attaque pirate a été révélée par un utilisateur Snapchat, interpellant…

Send this to a friend