Camille Zaghet

À l’occasion du CES 2019, Legrand a présenté ses nouveaux interrupteurs qui intègrent l’intelligence artificielle de l’assistant vocal Alexa. L’entreprise française dévoile par ce biais une nouvelle innovation autour de la maison connectée. A l’instar de Google qui est depuis quelques années déjà bien présent dans nos maisons. Alexa est présente dans nos maisons en France depuis juin dernier, et son expansion évolue de jour en jour. D’ailleurs, selon une étude menée en novembre par Ifop et Legrand, 77% des français indiquent avoir un réel intérêt pour la commande vocale. De nombreuses entreprises intègrent Alexa à leurs produits, compte tenu de ses compétences, afin que les utilisateurs puissent en bénéficier dans leur foyer. C’est le cas de l’entreprise Petcube, qui avait également présenté une deuxième version de sa caméra : Petcube 2. On peut également penser à Kohler qui a intégré Alexa dans à ses toilettes (mais pas que). Toutefois,…

Willow avait développé il y deux ans un tire-lait intelligent, qui avait déjà été présenté au CES. Cette année, l’entreprise revient avec une version 2.0 de ce dernier, qui sera selon eux, plus facile à utiliser. Beaucoup aurait pu penser que le tire-lait Willow Wearable Tire aurait tiré son succès de la tendance des objets intelligents, sauf que non. Il s’avère que beaucoup de mamans rencontrent des problèmes pendant l’allaitement, cet outil est donc pour elles un moyen plus efficace et beaucoup moins encombrant pour allaiter leur enfant. Les tire-laits basiques, de façon générale, obligent les femmes à rester immobiles, sauf que cette situation est pour le moins assez gênante pour elles. De plus que l’appareil est bien souvent branché à une prise, ce qui réduit d’autant plus leur périmètre de mouvement. Avec Willow, pas de fil. Seulement deux bonnets qui se glissent à l’intérieur d’un soutien-gorge et qui ne…

Trois ans après le rapport de cette faille, Google s’est finalement décidé à la corriger. Cette dernière rendait vulnérable la confidentialité du navigateur web Chrome. De plus, ce problème aurait pu donner une opportunité aux hackers d’identifier les appareils non mis à jour et de les pirater. Ce n’est pas la première faille que la firme de Mountain View règle. En effet, en 2018 une faille avait déjà touchée les données de 500 000 utilisateurs. Google Chrome, pour les Android, révélait des informations via le firmware. La faille est un bug de divulgation des informations qui réside dans la rubrique « user agent » des smartphones Android, qui inclut le nom de l’appareil ainsi que son firmware. De plus, ces informations sont également envoyées aux applications qui utilisent les API Webview et Chrome Tabs, qui peuvent être utilisées pour suivre les propriétaires ou leur dispositif d’empreintes digitales. Cependant, aucun numéro…

Satoshi Yoshihara, directeur de la division capteurs de Sony, s’est confié à Bloomberg la semaine dernière. Il a annoncé les plans d’augmentation de la production de puces de traitement d’image 3D, d’ici la fin de l’été 2019. Ceci lui permettant de répondre à la demande de plusieurs fabricants de smartphones, cette nouvelle technologie pourrait être utilisée à la manière de FaceID sur les prochains mobiles. Cette approche pour déverrouiller un téléphone est désormais présente sur les mobiles de nombreuses marques. Cependant, le capteur 3D que Sony imagine sera capable de déployer des impulsions lasers, tout comme les chauves-souris, créant ainsi un champ de profondeur de son environnement qui mesurera le temps que prend l’impulsion à rebondir. Selon le chef des capteurs de Sony, cela servira à avoir plus détails sur le visage de l’utilisateur pour une meilleure sécurité, notamment pour un Face ID mis à rude épreuve. Il ajoute que la…

YouTube lançait en 2018 son nouveau service, YouTube Premium, qui donnait accès à tous les contenus présents sur la plateforme. Disponible à partir d’une dizaine d’euros par mois. Néanmoins, la firme semble changer de stratégie et souhaite désormais rendre son service gratuit, afin que plus de monde puisse visionner leurs contenus originaux. Les utilisateurs du service Premium perdront toutefois l’exclusivité de ces contenus, mais bénéficieront toujours d’un visionnage sans publicités ainsi que d’un accès à YouTube Music. D’après Reuters, cette nouvelle stratégie vise à satisfaire le plus de monde possible, que ce soit les utilisateurs ou les annonceurs qui souhaitent afficher leurs publicités sur les vidéos. D’ici 2020 donc, tous les programmes originaux de la plateforme seront libres d’accès. Rappelons également que YouTube Premium n’est disponible pour le moment que dans 29 pays, dont la France. D’ailleurs, la firme estime son nombre d’abonnés Premium à environ 1 million. Le directeur…

InkyPen avait annoncé dans un tweet publié le 14 décembre, qu’à partir du 17 décembre les utilisateurs de la Nintendo Switch pourraient lire des comics directement sur la console grâce à son application. Des milliers de comics indépendants, de webcomics et des mangas, sont maintenant disponibles sur Switch. D’ailleurs, quoi de mieux que d’avoir ses jeux, et désormais, ses comics préférés en réalité virtuelle ? Pour les plus malins, sachez qu’un mode en VR est caché dans votre console, à vous de le trouver. Bien qu’à l’origine la firme basée en Norvège se tourne vers les anglophones, le répertoire est disponible à l’international. Néanmoins, il est tout de même possible qu’à l’avenir, plusieurs langues soient disponibles sur la plateforme, à l’instar de Netflix. Comme les utilisateurs de la console le savent déjà, sa praticité en fait sa force. En effet, son écran de 6,2 pouces est l’idéal pour les enfants qui…

La start-up canadienne North a racheté les brevets des lunettes en réalité augmentée (RA) Vaunt qu’Intel avait élaborées, afin d’améliorer son propre projet de lunette nommé « Focals ». Le concept de ces lunettes a pour but d’afficher un petit écran qui diffuse des informations sur l’œil du consommateur. Comme le dit très bien The Verge, la start-up a repris le « portefeuille technologique » d’Intel. Les deux entreprises ont toutes deux eu la même idée concernant leurs projets respectifs. En effet, ces lunettes sont munies d’un petit laser intégré dans la tige qui projette des images qui sont elles-mêmes réfléchies dans la rétine de l’utilisateur. L’objectif étant également de créer une paire de lunettes que l’utilisateur aura envie de porter, ni trop lourde, ni trop atypique. La seule divergence, est que North est fin prête à commercialiser son produit dans les mois à suivre. Tandis qu’Intel baissait les bras, North lance ce projet…

Send this to a friend