Camille Zaghet

Selon nos confrères américains Deadline Hollywood, Netflix convoiterait l’une des salles de cinéma les plus prisées de Hollywood Boulevard, l’Egyptian Theatre. La plateforme de streaming aurait fait une proposition de plusieurs millions de dollars à la Cinémathèque US, l’organisation à but non lucratif qui détient la salle de cinéma. Netflix envisageait depuis quelque temps déjà d’acheter des salles de cinéma pour diffuser ses films, mais qui aurait cru que ce serait l’une des salles de cinéma les plus connues au monde. Le but de cette manœuvre serait d’apaiser les tensions qui se sont installées ces derniers temps entre Netflix et certains pontes de l’industrie du cinéma, qui refusent de considérer les films en streaming comme du « vrai » cinéma. Steven Spielberg considère ces oeuvres comme de la télévision, et devraient par conséquent remporter des prix tels que les Emmy Awards, mais certainement pas des Oscars. En réalité, selon la justice américaine,…

Selon Bloomberg, YouTube se lancerait dans les contenus interactifs, pour continuer tant bien que mal à concurrencer Netflix, et maintenant Apple TV+. Le but serait à terme de concevoir des séries, émissions et lives entièrement interactifs, une idée totalement à l’image de la plateforme qui propose des contenus en tous genres. Ben Relles, qui travaille depuis huit ans pour la plateforme de vidéo de Google, est en charge, depuis le lancement, des YouTube Originals. Ce sera donc à lui que reviendra la tâche de mener à bien ce nouveau projet de contenus interactifs. Selon Susanne Daniels, la responsable de la programmation originale, « Ben Relles a une compréhension intuitive et expérimentée de la façon dont la plateforme peut améliorer le contenu, ce qui en fait le choix idéal pour développer cette nouvelle division ». En réalité, les producteurs tentent depuis de nombreuses années de réaliser des films interactifs, sans succès,…

Wired a récemment découvert que de nombreux jeux, dédiés aux enfants, sur le Play Store de Google étaient en réalité très violents. Bien que ces derniers soient considérés comme sûrs. Ce n’est pas la première fois que l’on remarque que la plateforme de téléchargement a du mal à gérer ses applications. En fin d’année dernière, ce sont plus de 13 applications qui avaient été supprimées, parce qu’elles contenaient en réalité des logiciels malveillants. Deux jeux ressortent particulièrement du lot, soit « Mad Max Zombies » et « Baby Panda Dental Care ». Le premier, catégorisé en PEGI 3, incite les enfants à se battre contre des zombies, ce qui automatiquement, inclue du sang, voire beaucoup de sang. Le second quant à lui, permet aux enfants de s’improviser dentiste pour panda, jusque-là rien de bien choquant. Sauf que le graphisme est tel que retirer une simple dent de cet animal peut devenir traumatisant. Il existe…

Des chercheurs en sécurité israéliens ont décidé de créer un logiciel malveillant, capable de fausser les scanners de tomodensitométrie et d’IRM. L’objectif étant de prouver que les hôpitaux sont bel et bien sujets au manque de sécurité, lié aux équipements d’imagerie médicale. Une manœuvre entièrement censée en sachant que 40% des attaques du groupe de hackers OrangeWorm sont tournées vers le domaine de la santé. Le logiciel, créé par des experts du centre de recherche sur la cybersécurité de l’Université Ben Gurion, a été conçu dans le but de mettre en évidence les méthodes laxistes des hôpitaux concernant les données personnelles. Lors de la phase de test du logiciel, menée quelque peu à l’aveugle, un radiologue était invité à diagnostiquer des infections via un scanner pulmonaire par tomodensitométrie. N’étant pas au courant, le radiologue a diagnostiqué un cancer à 99%. Bien entendu, le logiciel avait modifié le scanner en question…

Le constructeur automobile américain a annoncé, lors de son événement « Go Further » à Amsterdam, que le Transit EV, ainsi qu’une douzaine d’autres modèles électriques feront partie de son portefeuille européen. Une annonce qui démontre son ambition pour cette année 2019, en plus de sa collaboration avec l’allemand Volkswagen, pour former une alliance mondiale. Pour le moment, très peu d’informations ont circulé concernant ce fourgon Transit, si ce n’est qu’il n’est prévu qu’en Europe. Cet intérêt n’est pas anodin, compte tenu des ventes effectuées par la marque sur le territoire européen. L’entreprise a déclaré que cette camionnette commerciale était conçue pour « répondre aux besoins des entreprises en matière de porte-charges pratique et polyvalent avec capacité de conduite zéro émission pour les applications urbaines ». Selon Ford, le Transit entièrement électrique, sera disponible dans plusieurs points de vente d’Europe. Ford est depuis quelque temps en pleine expansion sur les divers marchés touchant de…

Il y a quelques mois le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, annonçait qu’il allait donner moins de visibilité aux médias sur sa plateforme. Cependant, dans une interview avec Mathias Döpfner publié le 1er avril, il explique que finalement, après mûre réflexion, il envisageait de créer un onglet à part dédié aux médias. Le but de cette manœuvre est de filtrer les fils d’actualité, afin de lutter contre les fake news. D’ailleurs, Facebook a récemment mis en place une nouvelle fonctionnalité intitulée « pourquoi est-ce que je vois ça ? », pour que les utilisateurs aient un meilleur contrôle de leur fil d’actualité. Mark Zuckerberg déclare dans le texte accompagnant la vidéo que « c’est important pour moi d’aider les gens à obtenir des informations fiables et de trouver des solutions pour aider les journalistes à faire leur travail si important ». Il ajoute également que Facebook se dit songer à « un onglet »…

En développement depuis plus d’un an, le projet, nommé Real-time Content Insights (RCI), visant à démontrer les activités des journalistes indépendants, est enfin disponible. Google, qui est à l’origine de ce dernier a déboursé environ 300 000 dollars pour atteindre son but. Il est intéressant de voir que la firme de Mountain View souhaite donner la possibilité aux médias de gérer leurs statistiques en temps réel. Sans qu’ils soient obligés de passer par Google Analytics, bien que l’entreprise ait mis à jour sa manière de mesurer les données. Selon Adam Harding, le responsable de l’analyse et de l’optimisation chez Google et responsable du développement des éditeurs : « cet outil transformera les données brutes en intelligence stratégique et en informations exploitables ». Comme son nom l’indique, RCI informera les éditeurs de l’actualité de leur site afin de les aider à identifier les différentes modes susceptibles de plaire à leurs lecteurs. Harding déclare qu’il « a…

Send this to a friend