Behrooz Assadian, Author at Siècle Digital

Behrooz Assadian

Cela fait un an que les autorités Iraniennes ont bloqué l’accès à Telegram, et tenté d’imposer leurs propres logiciels. Ont-elles réussi ? Quel est l’impact de cette interdiction sur les internautes et sur les compagnies qui utilisaient l’application de messagerie originaire de Russie ? Après des mois de frictions entre les différentes instances Iraniennes, le 1e mai 2018 l’ordre sera exécuté : Telegram n’est plus le bienvenu en Iran. L’accès à l’application de messagerie la plus convoitée du pays avec près de 40 millions d’utilisateurs – soit la moitié de la population d’Iran – sera désormais bloqué. Elle figurera sur la liste noire des outils de communication numérique interdits tels que Facebook, Twitter, Messenger, Viber, etc. Et ce malgré les réticences du président Iranien Hassan Rohani qui implicitement désigne le Guide suprême, Ali Khamenei, comme responsable. Telegram est bien plus qu’une application de messagerie instantanée : il est « l’incarnation…