Alexandre van Eeckhout, Author at Siècle Digital

Alexandre van Eeckhout

Lire la description
Consultant digital. ex-Being\TBWA, ex-Reflex Group, ex-SNCF/TGV.

Le marketing relationnel permet de créer une transition de plus en plus importante entre une marque et ses consommateurs, notamment par le biais de ce qu’on nomme les influenceurs. De l’influence qui passe surtout par l’exposition des messages à une communauté fidèle. Tout sujet ou presque peut faire office d’un programme communautaire. Il y a quelques temps, nous avons été conviés à une opération dédiée aux blogueurs pour le lancement d’une centrale vapeur, la CareStyle 5. Plutôt atypique certes. Et nous avons été séduits. Ou comment Braun s’y est pris pour susciter de l’intérêt sur un produit en accompagnant les influenceurs sur l’usage, sur l’esthétique, dans l’air du temps. Un accompagnement qui créé indéniablement de la valeur ajoutée. Au-delà du produit, la marque, socle de tout programme Braun, c’est des rasoirs. Mais saviez-vous que Braun était aussi une valeur sûre pour nos parents et nos grands-parents sur un tout autre…

Hier, Nike Football conviait Siècle Digital à venir découvrir le troisième volet de sa campagne « #RiskEverything », à deux jours de l’ouverture du mondial 2014. Le film d’animation de 5 minutes présenté à cette occasion, « The Last Game », met en scène certains des plus grands joueurs de la planète, luttant pour sauver l’esprit du football des mains d’un scientifique crapuleux : le « Scientist ». Celui-ci a analysé le football pendant des années. Ses recherches, basées sur l’affirmation selon laquelle les coups francs d’Ibrahimovic ont 76% de chance de manquer le cadre l’amène à créer des clones, des automates programmés pour éliminer la prise de risques, et se concentrer uniquement sur ​​l’efficacité et les résultats. Dans cette optique, l’audace des plus grands (Cristiano Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic,  Neymar Jr…) est bel et bien reléguée au vestiaire. « L’idée de The Last Game , c’est montrer que le football doit être audacieux et osé. C’est très important…