You searched for uber - Siècle Digital

uber

L’entreprise américaine continue de construire son offre « food ». La société vient d’annoncer qu’elle s’apprêtait à racheter Cornershop, une application très bien implantée en Amérique du Sud et spécialisée dans la livraison de produits alimentaires. L’app est également disponible depuis peu sur le marché canadien. Uber consolide son offre de livraison Cornershop est une société particulièrement bien implantée en Amérique du Sud et depuis peu au Canada, à Toronto. Vraisemblablement, cette couverture géographique a contribué à l’intérêt porté par Uber à l’égard de cette application. L’entreprise américaine a annoncé vendredi 11 octobre qu’elle s’apprêtait à acquérir une participation majoritaire dès le début de l’année 2020 chez Cornershop. Ce rachat sera rendu officiel une fois qu’Uber aura obtenu toutes les confirmations de la part des organismes de réglementation habilité. Fondée en 2015 par Oskar Hjertonsson, Daniel Undurraga et Juan Pablo Cuevas, Cornershop a eu une très belle ascension sur le marché de la…

Le service Uber a souvent été critiqué au sujet de la sécurité fournit aux passagers. L’entreprise a souvent apporté des nouveautés pour renforcer ce point. Jane Manchun Wong  a repéré une nouvelle fonctionnalité au sein de l’application. La possibilité d’enregistrer une note vocale, si les passagers « ne se sentent pas à l’aise durant leur course ». Uber is testing « Record Audio » in case the rider is uncomfortable with the ride pic.twitter.com/btC5C0F3CN — Jane Manchun Wong (@wongmjane) September 30, 2019 Uber mise sur la sécurité des utilisateurs La jeune femme a découvert la fonctionnalité durant une course et n’a pas pu la tester. On ne sait pas exactement, comme elle fonctionne, ni à qui l’audio est envoyé. L’objectif étant de signaler le conducteur en cas de problème. Ce genre de nouveauté semble attendue et permettra de rassurer les passagers. L’enregistrement d’un audio se trouvera dans le Safety Toolkit, avec d’autres options…

C’est une toute nouvelle mesure de sécurité ! En effet, Uber vient de lancer un nouveau système qui utilisera le smartphone du chauffeur et celui du passager pour détecter de potentiels accidents. RideCheck (le nom de cette nouvelle fonctionnalité) utilisera le GPS pour savoir si l’un des véhicules Uber a eu un accident. Avec RideCheck, vous roulez en toute sécurité Avec cette nouvelle option, Uber est capable de détecter les irrégularités lors d’un trajet. Certains aléas peuvent perturber le quotidien des utilisateurs de l’application. Parmi les problèmes que peuvent rencontrer les chauffeurs Uber, on retrouve de longs arrêts imprévus à cause des bouchons ou pire : un accident. Uber avait déjà annoncé cette mesure l’année dernière, cette fois-ci c’est officiel; RideCheck prend du service. Grâce aux données fournies par les smartphones des chauffeurs et des passagers, Uber sera en mesure de savoir précisément ce qu’il se passe lors de nos trajets. Après un…

Il y a quelques jours nous apprenions que la Californie s’apprêtait à faire passer une loi dénomée « AB5 ». Cette dernière pourrait bien forcer les sociétés dont le système économique repose exclusivement sur les travailleurs indépendants à les considérer comme des employés. Même si Uber était clairement visé par cette nouvelle loi, l’entreprise américaine dit qu’elle ne reclassera pas ses conducteurs comme des employés, malgré la réglementation adoptée par l’État de Californie. Uber ne veut pas requalifier ses chauffeurs en employés Pour Uber c’est très clair : il n’est pas question de reclasser son armée de chauffeurs indépendants en employés. Malgré la décision prise par le Sénat en Californie, l’entreprise ne compte pas se conformer aux nouvelles règles. Un porte-parole de la société a notamment déclaré que : « nous continuons à croire que nos conducteurs ont de nombreux avantages à être qualifiés comme indépendants. La majorité d’entre eux cherche de la flexibilité,…

Anthony Levandowski, ce nom ne vous dit rien ?  Fin 2018, nous vous annoncions qu’un ancien ingénieur d’Uber affirmait avoir parcouru 5000 km avec une voiture autonome. C’était lui ! Il y a quelques années, Google l’accusait d’avoir volé des secrets industriels, pour lancer son projet de camions autonomes Ottomotto, racheté par Uber. Aujourd’hui son nom refait surface. Il est inculpé pour 33 chefs d’accusation comme le rapporte The New York Times. Entre Uber et Waymo, filiale de Google, la guerre s’est apaisée en 2018, avec un règlement à l’amiable. La raison du procès ? Le rachat par Uber de l’entreprise d’Anthony Levandowski, qui aurait bénéficié de secrets industriels sur la technologie Lidar développée par Google. Avant de quitter Waymo, il aurait tout simplement télécharger plus de 10 000 documents, dont des données très confidentielles. Google avait donc raison ? L’ingénieur a été inculpé mardi 27 août pour vols de…

Une étude publiée par le cabinet Fehr & Peer et demandée par Uber et Lyft, deux acteurs importants dans le secteur des VTC, souligne l’impact des deux entreprises et de leurs chauffeurs dans les villes. Les résultats sont sans surprise. Alors qu’à leur lancement, les deux services vantaient le fait qu’ils réduiraient les bouchons en ville, c’est tout l’inverse. Oui, les entreprises comme Uber et Lyft participent bien à la congestion des centres-villes. Cependant, les deux entités rejettent aussi la faute sur les particuliers qui pratiquent l’autosolisme (personne qui roule seule dans sa voiture). Uber et Lyft occupent une forte part du trafic à San Francisco Dans l’étude, l’indicateur clé est le nombre de kilomètres parcourus par véhicule ou (Vehicule-Miles Traveled). Les villes étudiées sont Boston, Chicago, Los Angeles, San Francisco, Seatlle, Washington DC ainsi que leurs banlieues. Dans les grandes zones métropolitaines les Uber et Lyft sont responsables de…

En mai dernier, Uber a lancé un nouveau service. L’application embarque désormais une option permettant d’acheter des tickets de métro, ou de bus. Cette fonctionnalité est uniquement disponible pour les habitants de Denver, dans le Colorado. À ce jour, Uber affirme avoir vendu plus de 1200 tickets de transports en commun. Uber Transit, cette option de billetterie intégrée à l’application devrait permettre à Uber de redorer son blason en se mettant au niveau des transports en commun. La firme de San Francisco ne touche pas d’argent en vendant ces tickets, cependant, Uber remarque une hausse de son activité depuis l’intégration de cette option. Les trajets à partir, ou à destination d’une station de transports en commun ont augmenté de 11,6%. Cette fonction confirme les ambitions d’Uber à résoudre les problèmes actuels en termes de mobilité urbaine. Uber ajoute aussi que les ventes de tickets ont augmenté de 25% depuis le…