mastercard

MasterCard a été condamnée à payer une amende de 570 millions d’euros par la Commission européenne. L’entreprise américaine aurait augmenté artificiellement les coûts des paiements par carte bancaire dans l’Union européenne pour les commerçants européens se situant en dehors de leur pays d’origine. C’est le média Bloomberg qui a partagé cette information mardi 22/01. Un des fondements de l’Union européenne est que les paiements sont facilités entre pays de l’UE, notamment concernant les frais bancaires. Or, c’est précisément ce à quoi MasterCard s’est attaquée. La société américaine aurait empêché les commerçants européens d’obtenir des taux favorables de la part des banques de l’Union se situant en dehors du pays dans lequel ils résidaient. Cette pratique est illégale depuis l’introduction de la législation européenne sur les cartes de crédit en 2015. MasterCard savait à quoi s’attendre. La société a mis de côté la somme demandée le mois dernier. L’entreprise a obtenu…

Confronté à une concurrence de plus en plus forte, à l’exemple de LivingSocial, le site web spécialiste des bons plans Groupon lance sa nouvelle offre : Groupon+. Cette dernière a pour objectif de soutenir les restaurants locaux et de simplifier l’expérience utilisateur des clients possédant une Visa ou une MasterCard L’offre de Groupon+ repose sur la simplification du principe de réduction. Plutôt que de devoir les imprimer, le site web propose de s’inscrire gratuitement et d’avoir accès aux réductions directement depuis sa carte bleue. Groupon a annoncé que son offre sera disponible dans 23 lieux américains différents, soit : New York, Los Angeles, Chicago, Philadelphie, Dallas, San Francisco, Boston, Washington, DC, San Jose, Atlanta, Houston, Seattle, Phoenix, Tampa, Minneapolis, Miami, Denver, San Diego, Las Vegas, Austin, Newark, NJ, Long Island, NY et Orange County, Californie. Selon la firme, c’est la manière la plus transparente et efficace pour faire des économies…

Actuellement, la banque britannique Natwest accompagnée par Gemalto est en cours d’expérimentation concernant l’utilisation d’une nouvelle carte de paiement. Cette carte a la particularité de posséder un capteur d’empreintes digitales. À compter de mi-avril, 200 clients privilégiés auront la chance d’utiliser cette carte de crédit, dans le cadre d’une phase de tests. Ce système permet de payer en utilisant la technologie sans contact sans tenir compte de la limite habituelle de 30£. Vous le savez, au Royaume-Uni, comme en France, tout le monde peut facilement payer avec le sans contact, grâce à la technologie NFC. Néanmoins, en raison d’un manque de sécurité, les paiements sont limités à 30£, chez nos amis anglo-saxons, et 30€ en France. Concernant les paiements Apple Pay, ou Google Pay, la limite est très faible. La raison : l’obligation d’utiliser son empreinte digitale, ou son visage pour confirmer le paiement. Grâce à cette carte, le sans…

Google Pay est officiellement disponible en France
Le paiement via smartphone se démocratise petit à petit. Alors que les services Apple Pay et Samsung Pay sont déjà disponibles en France, Google entre officiellement dans la course ! Google Pay est enfin disponible en France sur les appareils Android. Les utilisateurs pourront ainsi payer sans avoir à dévérouiller leur smartphone pour des paiements inférieurs à 30 euros et regrouper leurs cartes de fidélité directement dans leur téléphone !

Depuis son lancement fin juillet 2017, Fornite, le célèbre jeu de battle royale en ligne, est devenu un véritable phénomène de société. Pourtant, l’application ne sera pas disponible sur Google Play Store et les possesseurs de smartphone Android devront télécharger un fichier. APK directement sur le site officiel d’Epic Games. Pour quelles raisons Fornite ne sera-t-il pas disponible sur Google Play Store  ? Si pour le moment, Fornite est un véritable succès sur les smartphones iOS, puisqu’il a rapporté pas moins de 15 millions de dollars à Epic Games seulement trois semaines après sa mise en ligne, l’application n’est toujours pas disponible sur Google Play Store. Pourtant, bonne nouvelle, il sera bientôt possible d’y jouer depuis un smartphone Android  ! Bien que le déploiement ne se fera pas depuis le store de Google, les futurs joueurs pourront bientôt télécharger la version officielle en ligne et l’installer en suivant procéder très proche…

Il y a quelques semaines, l’entreprise française Lydia spécialisée dans le paiement mobile a annoncé le lancement d’une offre premium afin de « mélanger les différents services proposés par les banques dans une seule interface où tout fonctionne. » Outre-Atlantique, le géant des paiements en ligne PayPal vient d’annoncer différents partenariats avec des banques pour offrir aux clients des cartes de débits connectées avec leur compte PayPal ou encore la possibilité de faire des dépôts de chèques, grâce à une simple photo. Ces nouveaux produits ciblent les personnes qui ne possèdent pas de comptes bancaires et devraient être lancés mi-2018, à la suite de tests auprès de quelques utilisateurs. PayPal n’étant pas une banque et ne possédant pas de licence aux États-Unis, l’entreprise effectue discrètement des partenariats avec des banques pouvant offrir ces services. PayPal ne gère donc rien, une banque du Delaware s’occupe des cartes de débit, une banque en…

La pause déjeuner en France, c’est sacré. Dans une étude sur 14 pays datant de 2016, Edenred dévoile des chiffres qui apparaissent comme une aberration pour les 13 autres pays concernés : 3/4 des travailleurs français s’accordent une pause d’au moins 30min, et cela monte même à 45min pour la moitié d’entre eux. Edenred, justement, est depuis maintenant 50 ans l’un des 4 principaux acteurs de ce lunch break (aux côtés Natixis, Chèque-Déjeuner et Sodexo), en fournissant aux employés les précieux titres restaurants. Un système d’avantage en nature qui est toutefois reste figé au XXème siècle, 85% de ces titres restaurants étant encore distribués en format papier. Un oligopole donc, qui va devoir apprendre à composer avec l’arrivée d’un nouvel acteur : Lunchr. La start-up débarque sur un marché qui pèse aujourd’hui 6,5 milliards d’euros. « une approche disruptive, mixant dématérialisation et digitalisation » Comme le présente Loïc Soubeyrand, son fondateur. Après une année d’incubation passée…

N’y voyez aucun cynisme ou ironie du sort, mais oui, à l’heure où le Royaume Uni quitte l’union européenne, une fintech anglaise a annoncé lors du Salon Money 2020 son intention de conquérir le Vieux Continent. L’argent n’a pas de frontière. Après N26, la néobanque berlinoise et Orange Bank la française c’est au tour du pays de Shakespeare de lancer un service de banque 2.0 : Starling Bank. Le service mise sur les analyses automatiques de donnée et un service Open API, inédit dans le secteur. Avec 2000 nouveaux clients par semaine (dont un de nos chroniqueurs !) revendiqué, la berlinoise N26 qui a deux ans peut clamer 300 000 utilisateurs en Europe. Un défi donc pour Starling Bank qui vient d’obtenir son agrément pour toute l’Union européenne. Sur l’App Store anglais depuis quelques semaines, l’application prépare sa venue en Irlande « Nous n’avons pas encore décidé quels pays viendraient ensuite,…

Send this to a friend