You searched for influence - Siècle Digital

influence

Une base de donnée qui contenait près de 49 millions d’informations, hébergée sur Amazon Web Services (AWS), a été exposée au grand public pendant plusieurs mois. Ce fichier est une petite mine d’or. En effet, il était possible d’avoir d’accès aux numéros de téléphone ainsi qu’aux adresses électroniques des influenceurs présents sur cette liste. Un fichier si précis que nous pouvions même avoir une visibilité sur la valeur des contenus créés par chaque influenceur, le nombre potentiel de personnes qu’il pourrait atteindre, ainsi que le taux d’engagement moyen réalisé par l’instagrammeur, d’après TechCrunch. Une fois de plus, c’est un chercheur en sécurité, Anurag Sen, qui a découvert la faille. L’accessibilité à la liste permet de remonter directement au propriétaire du fichier. Il se trouve que c’est une agence de social media qui avait créé ce document. La société est basée à Mumbai et se nomme Chtrbox. Un porte-parole du réseau social…

Adblocker à tout crin, confirmation des réseaux sociaux comme canaux d’information, le marché de l’influence marketing explose, en témoigne l’augmentation constante de la part des budgets alloués au marketing d’influence, plus de 68% en 2018, selon Marie Argence de l’agence MaComAgency. Les marques arrivant à maturité sur le sujet, elle demande une compréhension fine des audiences des influenceurs pour réaliser leurs arbitrages, élaborer leurs campagnes ainsi que des outils toujours plus fins et cohérents avec leurs objectifs pour piloter et mesurer le ROI. Dans ce contexte, MaComAgency, agence spécialisée dans le Marketing d’influence et les Relations Presse lance Visions of Joana, une plateforme propriétaire qui permet à ses clients de comprendre les consommateurs derrières les comptes suivant les influenceurs. Scrutant l’ensemble des plateformes sociales (Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, YouTube et LinkedIn…), la solution permet aux marques de ne pas investir à l’aveugle sur des dispositifs d’influence inadaptés en même temps…

Alors que 20% des achats en ligne sont réalisés sur mobile (un chiffre qui atteint les 50 % pour les ventes évènementielles en France), l’évolution du parcours client revêt un interêt tout particulier. Les pratiques des consommateurs évoluent presque chaque jour et une stratégie gagnante pour les commerçants et les marques consiste à mieux connaître leurs clients et habitudes d’achat. Un nombre croissant de consommateurs utilisent une multitude de sources pour trouver l’inspiration, telles les avis en ligne d’autres consommateurs, avant de faire un achat en magasin. Cette tendance appelée  » recherche en ligne, achat hors ligne  » (research online, buy offline : ROBO en anglais), souligne le changement dans la façon dont les consommateurs achètent en magasin et en ligne, ce qui offre aux enseignes et aux marques une occasion d’orienter/accompagner les consommateurs de différentes manières. Une étude* récente sur 4,59 millions de données dans 9 pays, auprès de…

Le dernier rouge-à-lèvre carmin, exposé façon « duckface » dans une vidéo Youtube d’EnjoyPhoenix ou le désormais célèbre « Petit Lu » de la fillette de Camille Lacourt posté sur Instagram. Voilà bien souvent comment est vu le marketing d’influence par le grand public et même par – et oui… ! – la plupart des directions marketing. Et si on leur glissait à l’oreille que le B2C ne représente qu’environ un tiers de l’économie et qu’ils feraient bien de se pencher sur l’application de l’influencer marketing au secteur B2B ? E-influence B2B, kesako ? Pour définir l’e-influence B2B, je reprendrais volontiers la définition de Yann Gourvennec, l’avisé fondateur de Visionary Marketing, dans son interview pour Smarp : « L’influence en B2B est le résultat de l’expérience, du terrain et de l’expertise. ». En découpant cette définition et en l’appliquant à des personnes, on peut donc dire qu’un influenceur B2B est « un expert d’une thématique sectorielle qui jouit, grâce à une…

Aujourd’hui sur les réseaux sociaux, tout s’achète. Des abonnés, des vues sur ses vidéos YouTube, des vues sur ses stories, des likes, des fans, des commentaires … Les immenses fermes à clic que nous vous avions présenté ne sont qu’une partie visible d’une économie numérique qui prospère dans l’ombre. Sur une autre surface d’Internet, l’influence est un domaine qui attire, et beaucoup de personnes pensent que ce n’est qu’une affaire de chiffres. La progression de ces deux éléments est malheureusement indissociable. Afin de mieux vivre de leur influence, des personnes n’hésitent pas à gonfler artificiellement leurs statistiques. Face à ce constat et soucieux de protéger leur authenticité ainsi que leur marché, des influenceurs ont démarré une campagne improvisée pour éduquer leurs abonnés à bien identifier les vrais comptes. La guerre aux fakes influenceurs sur Instagram est déclarée. Dans différents types de prises de parole, de nombreux influenceurs se réfèrent tous…

L’information nous vient d’un site allemand dédié aux actualités Facebook. Le réseau social serait, en effet, en train de développer une plateforme pour mettre directement en relation les influenceurs et les annonceurs. Plus que des rumeurs, le site AllFacebook.de s’est procuré une vidéo permettant de visualiser cette dite plateforme. Des captures écran prises, voici ce que nous pouvons en tirer… Tout d’abord comme l’auteur le mentionne, cette nouvelle régie complémentaire au Gestionnaire de publicités (car il s’agit bien de ça) fonctionnerait sur la base de l’application iOS Facebook Creator. Cette dernière est peut-être plus connue sous son premier nom : Mentions. L’application, aujourd’hui utilisable par tous les comptes Facebook, offre aux utilisateurs des outils d’aide à la création de contenus, d’analyses et de messagerie. En somme un outil pour les influenceurs (et ceux en devenir). Bref si l’on parle de Facebook Creator, c’est qu’elle sert de base pour lister les…

C’est depuis quelque temps maintenant que je souhaite rédiger un sujet sur deux livres qui m’ont particulièrement marqué aussi bien à titre professionnel que personnel. Le premier a été écrit en 1928 est cité comme : LE manuel classique de l’industrie des relations publiques (Noam Chomsky – ndlr). On peut aisément dire que le premier livre qui théorise l’influence tout en montrant des exemples concrets. Quant au deuxième, il date de 1997 et son titre fait directement référence à un autre livre paru en 1932. Voir d’autres présentations de livres et auteurs. Vous me direz : qu’est-ce qu’il a avec des livres référant au du début du XXè siècle ? Il faut avoir en tête que le marketing d’influence moderne vit ses débuts et que les théories et faits décrits marquent profondément notre quotidien, mais également notre Histoire. Essayez de comprendre l’influence sociale sans comprendre son histoire, c’est comme penser…

Send this to a friend