YouTube

Reuters a dévoilé dans un article du 13/12 que YouTube avait dû faire face à une avalanche de contenus violant ses conditions d’utilisation. Outre 58 millions de vidéos, c’est aussi 224 millions de commentaires qui ont été supprimés ce trimestre. Pour réussir cette prouesse, le géant américain fait beaucoup d’efforts pour perfectionner en permanence ses algorithmes. Il faut dire qu’il n’a pas vraiment le choix, car les gouvernements ont bien fait savoir que les sanctions seraient lourdes en cas d’échec. Les gouvernements ne plaisantent pas avec les vidéos illicites. L’Union européenne avait par exemple proposé de lourdes sanctions si elles n’étaient pas supprimées en moins d’une heure. De même, un fonctionnaire indien avait déclaré il y’a peu que YouTube avait dû se montrer capable de supprimer les contenus répréhensibles en moins de 36 heures à la demande des autorités de son pays. C’est pourquoi YouTube travaille énormément sur ses capacités…

Au début de l’été YouTube s’est lancé dans la guerre du streaming musical avec YouTube Music, entrant en concurrence directe avec de grands acteurs comme Spotify ou encore Apple Music. L’entreprise a également dévoilé une offre nommée YouTube Premium, qui permet d’accéder à l’ensemble des contenus de la plateforme. Repérée par TechCrunch, l’entreprise vient de lancer une offre étudiante pour ses deux services, avec des prix divisés par 2. Initialement Music coûte 9,99 dollars et Premium 11,99 dollars. Comme on peut le voir ci-dessous, les services seront respectivement facturé 4,99 dollars et 6,99 dollars. Ils bénéficieront des mêmes avantages à savoir de la musique et du contenu sans publicités, la possibilité de télécharger les musiques et les vidéos, l’accès hors connexion  ou encore la musique en arrière-plan. Il s’agit ici du premier grand changement adopté par l’entreprise, depuis le lancement de ses deux services. Pour le moment ces offres ne…

YouTube vient d’officialiser le lancement de douzaines de longs métrages sur sa plateforme, et ce gratuitement. Seule petite ombre à cette annonce, votre film sera ponctué par des pauses publicitaires. La plateforme qui expérimente donc un nouveau modèle économique,  a commencé à lancer des films hollywoodiens soutenus par la publicité, dans une section  » Free to watch  » de sa rubrique Films & Spectacles. Des films comme La revanche d’une blonde, The Terminator, Rocky, Hackers, sont donc listés sur la page avec un tag « Free with Ads » affiché sous le titre du film. Auparavant, la page Films & Spectacles ne répertoriait que les films et émissions de télévision que vous deviez acheter pour les regarder. Le déploiement du film gratuit a débuté au mois d’Octobre et de nouveaux contenus sont ajoutés au fur et à mesure. YouTube a expérimenté différents modèles pour la plate-forme, comme son service d’abonnement sans publicité YouTube…

YouTube en lutte contre la contrefaçon. La plateforme a annoncé avoir rétribué à hauteur de 3 milliards de dollars  des ayants droit. Un chiffre que l’on doit à l’outil Content ID, selon un rapport sur le piratage en ligne publié ce mercredi par Google. Depuis 2007, ce logiciel compare chaque jour les vidéos postées sur son site à des « empreintes numériques » de contenus fournies par les ayants droit. Grâce à un partenariat avec 9 000 studios de cinéma et labels, YouTube dispose d’une base de données de plus de 80 millions d’oeuvres. Ainsi, si des correspondances sont constatées, une part des gains générés par la vidéo est directement versé aux auteurs de l’oeuvre originale. Ces derniers ont aussi la possibilité de demander le blocage du contenu, ou bien de la monétiser en y ajoutant des publicités. Selon YouTube, cet outil permettrait de mieux lutter contre les contrefaçons, mais surtout de mieux rémunérer…

La grande messe d’Adobe a lieu en ce moment. Son évènement annuel, le MAX 2018, se tient à Los Angeles. C’est ici qu’Adobe dévoile ses nombreuses nouveautés. Notamment de nouvelles applications pour les créateurs de contenu en mouvement. Nous vous présentons le nouvel éditeur vidéo baptisé Premiere Rush CC. Adobe l’a pensé pour les Youtubers. Plus facile à utiliser, il permet de tout faire simplement et intuitivement. Adobe considère que les Youtubers n’ont pas besoin d’être des experts en montage vidéo. La société a d’ailleurs déclaré cela : « les créateurs de contenu ne doivent pas nécessairement être des experts en vidéo, en colorimétrie ou en audio pour publier des vidéos de qualité professionnelle. Les plateformes vidéo et les réseaux sociaux sont leur nouvel outil de travail. Nous souhaitons leur apporter un maximum de confort pour qu’ils puissent travailler dans de bonnes conditions ». Cette nouvelle version permet de quasiment tout faire : l’édition,…

Depuis plusieurs années déjà, YouTube s’investit énormément dans l’évolution de l’expérience utilisateur qu’il propose. Depuis Mars, une nouvelle fonctionnalité permettant d’observer une vidéo tout en naviguant est testée chez les utilisateurs se connectant en navigation privée via Safari et Chrome OS. Dernièrement, elle a été proposée à un nombre beaucoup plus large d’utilisateurs. Le miniplayer est situé en bas à droite des outils de vidéo YouTube, et lorsque vous cliquez dessus, la vidéo rétrécit et vient se caler dans cet interstice. A partir de là, il est possible de naviguer plus rapidement dans la playlist, voir les titres à suivre, et réorganiser l’ordre de diffusion des vidéos. Ces fonctionnalités rejoignent ce l’on retrouvait jusque-là exclusivement sur l’application mobile, et ce qui existe déjà sur Facebook. L’ajout de ces nouvelles fonctionnalités rejoint cette volonté présente chez YouTube d’être en permanente expansion. On se souviendra notamment des ajouts pour faire disparaître les…

Même s’il est difficile de les comparer tant leurs mécaniques sont différents, YouTube va bientôt dépasser Facebook en terme de trafic aux Etats-Unis. Cette tendance confirme sa centralité dans les usages et pratiques de consommation de contenus. La grande force de YouTube réside dans le spectre de contenu qui est proposé à l’utilisateur. On y trouve des clips, des pastilles de YouTubers, des extraits de contenus tiers, des compilations de foot etc. La plateforme propose un certain nombre de fonctionnalités en native, mais l’une d’elle me manque. Il m’arrive de suivre certaines chaînes informatives et de consommer du contenu long (>1h-1h30), notamment quand je dois monter en compétences sur une thématique. Le problème principal est de pouvoir rapidement y revenir et là ça devient assez pénible. Notamment quand ça s’accumule. Mettons que vous aimiez suivre des conférences Tedx. Vous pouvez créer votre playlist assez facilement avec celles qui vous semblent…

Send this to a friend