Depuis plus de deux ans, les introductions en Bourse (IPO) n’ont plus vraiment la côte sur le vieux Continent. Et pour cause, selon une étude menée par Bank of America, les IPO ne sont pas vraiment ouvertes aux start-up technologiques non rentables, pour qui une telle opération pourrait porter préjudice. ...