Dans un contexte économique difficile, marqué par de l’inflation, les Français s’efforcent à faire des économies. Afin d’y parvenir, les ménages doivent repenser leur façon de consommer et de faire leurs courses. Cette nouvelle façon de procéder passe par l’utilisation de leur smartphone et des applications des commerçants.

Le smartphone, l’outil privilégié pour réaliser des économies

Airship, une entreprise spécialisée dans l’expérience des applications mobiles, a partagé, le 18 avril, une étude sur l’impact de l’inflation auprès des comportements des consommateurs. Elle révèle que, parmi les 10 pays interrogés, seule la France « est aussi susceptible d’utiliser l’application d’un commerçant que son site web lors d’achats en magasin » en vue de faire des économies.

Depuis le début de l’année, 67 % des consommateurs français se sont autant, voire davantage, servis des applications des commerçants qu’en 2022. Airship attribue cette croissance à « l’expérience personnalisée et ciblée, leur permettant d’accéder à tout moment à des offres et des réductions, par le biais de notifications » que leur offrent ces dernières.

73 % des Français interrogés utilisent les applications des enseignes au moment de leurs courses pour se servir de leurs cartes de fidélité ou leurs coupons de réduction. Toutefois, la France arrive en avant-dernière position, juste devant l’Allemagne pour ce genre de pratique. Avec 87 % de sa population adepte de cet usage, c’est l’Afrique du Sud qui se place à la tête du classement.

Infographie&nbsp: Airship

Infographie : Airship.

Soucieux de l’utilisation dont peuvent faire les marques de leurs données personnelles, 47 % des consommateurs français acceptent de recevoir du démarchage commercial sur leur smartphone pour obtenir des remises. Il s’agit d’une augmentation de 7 points de pourcentage par rapport à 2022. De même, 26 % d’entre eux en profitent pour être tenus au courant de l’avancée de leur commande en ligne, un léger recul de 3 points sur l’année glissante justifié par le retour à la normale des habitudes de consommation après la pandémie.

Infographie&nbsp: Airship

Infographie : Airship.

Vers des stratégies omnicanales pour les enseignes

Patrick Mareuil, directeur général de Airship pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique pour Airship, explique qu’« alors que les budgets se réduisent et que la pression sociale se fait de plus en plus sentir, les grandes enseignes ont un rôle important à jouer auprès de leurs clients ». Pour s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation de leurs clients, elles vont devoir développer des stratégies omnicanales. En d’autres termes, les adapter à un maximum de support, notamment ceux numériques.

« Les enseignes doivent faire preuve d’une grande agilité pour concevoir et optimiser une expérience client qui offre plus de valeur et de récompenses au consommateur, afin de faciliter et d’améliorer leur quotidien », confie le dirigeant. Une chose est sûre, les cartes de fidélité digitales et les tickets de caisse virtuels n’ont pas fini d’envahir le quotidien des consommateurs français.