Les applications vont-elles toutes finir par ressembler à TikTok ? Spotify a annoncé lors de son événement Stream On, à Los Angeles, ce mercredi 8 mars, une série de nouveautés dont la refonte de son interface. Elle mise notamment sur une fonctionnalité “découverte” évoquant le célèbre réseau social.

Spotify, un nouveau réseau social ?

Spotify, qui vient de dépasser les 500 millions d’utilisateurs, a décidé d’agir face aux nombreuses critiques des artistes. Jugée encombrée, la plateforme ne mettrait pas suffisamment en avant de nouveaux créateurs. Face à cela, elle lance des flux Discovery. Placés au-dessus des 6 contenus favoris de l’utilisateur sur la page d'accueil, les flux sont accessibles via des onglets baptisés musique, podcast et audiobook. Lors de l’ouverture de l’un d’entre eux, l’application propose du contenu vidéo en défilant du bas vers le haut, un fonctionnement similaire à celui de TikTok.

Flux Discovery sur Spotify.

Flux Discovery sur Spotify. Capture d'écran : YouTube.

Ce format permet, selon l’entreprise suédoise, non seulement la découverte d'artistes, mais également l’« augmentation du nombre d’écoutes, de partages, d’enregistrements et d’ajouts dans des playlists ». L’entreprise précise que l’intelligence artificielle (IA) proposant les flux se base sur les goûts et les humeurs des utilisateurs et non de la tendance globale.

Concernant les flux de podcast et audiobook, la proposition de contenu visuel sera mise en avant. L’IA proposera des extraits audio de 60 secondes maximum avec une retranscription, une durée et un format ressemblant une fois de plus au célèbre réseau social de ByteDance. Les podcasts filmés pourront, quant à eux, être entièrement regardés depuis le flux de podcast. L’utilisateur pourra naviguer avec le son coupé et le réactiver en passant sur un contenu l’attirant.

Les podcasts vidéos mis en avant sur Spotify.

Les podcasts vidéos mis en avant sur Spotify. Capture d'écran : YouTube.

Les artistes auront de nouveaux moyens de rémunération

Outre les changements d’interfaces, Spotify ajoute des fonctionnalités pour étendre les leviers de rémunération des créateurs. Ils pourront désormais indiquer à leurs auditeurs quand et où ils seront en concert directement sur leur page. Les utilisateurs seront redirigés vers un lien de billetterie lorsqu'ils cliqueront sur une date. Les artistes auront aussi la possibilité de vendre des produits dérivés depuis Spotify.

En plus de cette ribambelle d'annonces, Spotify a dévoilé un partenariat avec le site Patreon. Les utilisateurs ayant financé un artiste sur Patreon auront accès aux contenus premium directement sur la plateforme de streaming.

Toutes ces modifications incitent les artistes à davantage travailler leurs univers Spotify. S’ils veulent être recommandés par l’IA, ils devront réaliser des clips, des interviews dédiés sur la plateforme. Le nouveau format de la plateforme de streaming pourrait convaincre les artistes émergents sur TikTok à la rejoindre. Ils pourront diffuser de la même manière leur contenu tout en ciblant un public plus restreint.

Des fonctionnalités pour intégrer encore plus de publicité à l’avenir ?

Spotify, qui reverse environ 70 % de ses recettes aux ayants droit, devrait utiliser ses nouvelles fonctionnalités pour combler ses pertes récentes, 430 millions d’euros en 2022. Les flux de découvertes intégreront, à l’avenir, des publicités à l’instar de TikTok et des Reels d’Instagram. La plateforme pourrait aussi mettre en place des systèmes de mise en avant payante des créateurs.

Cette nouvelle mise à jour provoque déjà des réactions contrastées sur les réseaux sociaux. Les utilisateurs reprochent la TikTokification des applications. Pour le moment déployée par vague sur les applications mobiles, cette mise à jour arrivera plus tard sur les autres appareils.