Orange Bank qui compte près de 2 millions de clients en France et en Espagne, vient de basculer son système d'information (SI) dans le cloud d'Amazon Web Services (AWS). Avec l'aide d'Ippon Technologies, la banque en ligne française souhaite réunir ses deux plateformes techniques en une grâce au cloud.

Une migration de son système d'information vers le cloud en plusieurs étapes

Depuis sa création, le système d'information d'Orange Bank se basait sur les infrastructures de Groupama Support & Services, filiale du groupe Groupama qui était l'actionnaire majoritaire de la banque jusqu'en 2016. C'est en 2021, sous l'impulsion du directeur des systèmes d'information (DSI) d'Orange Bank, Emmanuel Yoo, que l'entreprise affirme son souhait de moderniser son SI. Ainsi est né le projet « go to cloud AWS ».

Si les infrastructures informatiques de G2S étaient pratiques pour s'implanter en France puis en Espagne, elles ont obligé les équipes d'Orange Bank à scinder leur SI en deux. La plateforme française était déjà présente dans le cloud, mais pas la plateforme espagnole. La banque en ligne a réalisé un test grandeur nature pour vérifier s'il était intéressant de fusionner les deux plateformes en un seul SI baptisé One Bank.

Ippon Technologies, cabinet de conseil technologique et partenaire privilégié de la banque en ligne, vient en aide à Orange Bank. Il lui conseille pour faire évoluer son SI en le basculant dans le cloud d'AWS. La filiale banque d'Orange a convaincu sa maison-mère de mettre en place le projet. Cette dernière demandait des garanties à sa filiale sur la faisabilité de cette fusion et de ce transfert, ainsi que sur une potentielle dépendance au service cloud du géant de l'e-commerce. Garanties qu'Orange Bank a apportées.

Orange Bank fusionne ses plateformes françaises et espagnoles en un seul SI

Fin 2021, l'entreprise a démarré sa migration en débutant par son système d'information bancaire (SIRC) qui constitue la base de son application. C'est en mars 2022 que son système d'informatique autour des données personnelles (SIDP) a commencé sa bascule vers le cloud. L'ensemble du processus a duré plusieurs mois pour s'achever en octobre 2022 par l'intégration d'un système d'IA récemment développé en interne par l'entreprise.

Comme l'indique Ludovic Lempereur, Head of Infrastructure chez Orange Bank, dans un billet de blog d'Ippon Technologies, « Le nombre d'incidents a été considérablement réduit. Les coûts d’infrastructure ont également diminué, notamment avec la mise en place, grâce à Ippon, de bonnes pratiques FinOps dès le départ du projet. Et aujourd'hui, Orange Bank profite pleinement du catalogue de services proposé par AWS ».

Toutefois, le projet n'est pas terminé. Maintenant qu'elle a défini les briques qu'elle souhaitait conserver dans One Bank, la filiale banque d'Orange va devoir concevoir sa plateforme d'hébergement. Les premiers travaux ont débuté au cours de l'année 2022 et devraient se terminer au début de l'année prochaine. D'ici là, la maison mère d'Orange Bank devrait proposer son cloud de confiance développé avec l'aide de Capgemini, basé sur les services de Microsoft 365 et Microsoft Azure.