Le cabinet d’expertise et d’analyse Gartner, spécialisé dans les domaines techniques avancés, a dévoilé son rapport sur les dépenses des entreprises dans les technologies de l’informatique (IT) en 2022. Reflétant le contexte macroéconomique difficile, celles-ci ont régressé par rapport à 2021.

Un contexte économique difficile

Inflation, économie européenne ébranlée par les coûts élevés de l'énergie et la guerre en Ukraine, perturbations d’approvisionnement en Asie, craintes des investisseurs… Ces différents facteurs plongent l’économie dans une période importante de récession, frappant particulièrement certaines industries, à l’instar de celle de la tech. En conséquence, les entreprises revoient leurs feuilles de route et réduisent leurs dépenses, entraînant d’importantes vagues de licenciements dans de nombreuses sociétés.

Cette tendance a affecté les dépenses des professionnels dans l’IT. En 2022, les dépenses informatiques mondiales ont baissé de 0,2 %, tombant à 4,38 billions de dollars. Gartner estimait en octobre qu’elles augmenteraient de 0,8 % au cours de l’année, mais l’impact de la crise a été plus violent que prévu.

Les ventes de matériel particulièrement touchées

Les ventes de matériel informatique ont particulièrement été affectées. Très demandés pour répondre aux nécessités du travail à distance lors de la pandémie, les appareils comme les PC et les smartphones ont vu leurs ventes baisser de 10 % en 2022. En effet, les entreprises préfèrent désormais utiliser plus longtemps les appareils afin de réserver les dépenses dans d’autres divisions. Ce chiffre reflète d’ailleurs les résultats du marché du smartphone, qui s’est effondré en 2022.

En revanche, les dépenses en logiciels d'entreprise ont augmenté de 7,1 %, et celles en services informatiques de 3 %. Gartner estime qu’elles devraient rester stables en 2023, représentant ensemble de plus de 2 160 milliards de dollars de dépenses prévues pour l’année. Au sein des services informatiques, les dépenses en services de conseil devraient à elles seules atteindre 264 milliards de dollars, soit une hausse de 6,7 % par rapport à 2022. Cela corrobore d’autres prédictions du cabinet, qui estime que les dépenses dans le cloud public vont atteindre les 600 milliards de dollars en 2023.

Tableau avec les prédictions de Gartner.

Prédictions de Gartner pour les dépenses informatiques en 2023. Infographie : Gartner

Pour faire face aux conditions difficiles du marché, les responsables d’entreprises prévoient de concentrer leurs budgets sur un ensemble plus restreint de priorités au cours de l'année à venir. Par conséquent, Gartner prévoit que les ventes de matériel baissent encore en 2023, de 5,1 % par rapport à l’année dernière.