Ces dernières semaines, Twitter avait cessé de payer le loyer de son siège social situé à San Francisco. Le 24 janvier 2023, le propriétaire des lieux a décidé de porter plainte contre le réseau social détenu par Elon Musk. Le gérant des locaux affirme que la société n'aurait pas versé 6,78 millions de dollars correspondant aux loyers de décembre 2022 et janvier 2023.

Plusieurs loyers impayés à San Francisco et à Londres

Au début du mois de janvier, le bailleur California Property Trust avait poursuivi Twitter pour ne pas s'être acquitté de la somme de 136 250 dollars en décembre dernier. Il s'avère que plusieurs autres paiements n'ont pas été réalisés au cours des deux derniers mois. Selon les informations de Bloomberg, la firme ne se serait pas acquittée de 3,36 millions de dollars de loyer en décembre 2022 et de 3,42 millions de dollars en janvier 2023, bien loin de la centaine de milliers de dollars initialement annoncée.

De la même manière, Crown Estate, le bailleur des locaux de Twitter à Londres, a décidé de poursuivre le réseau social pour le non-paiement présumé du loyer. La somme n'a pour l'instant pas été divulguée. Afin de faire face à la multiplication des plaintes, l'homme d'affaires aurait fait appel à six avocats travaillant pour SpaceX, une des autres entreprises qu'il possède. En renforçant l'équipe juridique de Twitter, Elon Musk se prépare à d'autres doléances qui pourraient venir dans les prochaines semaines.

En proie à des difficultés financières, le fantasque propriétaire de Twitter a décidé de ne plus payer le loyer de plusieurs de ses locaux situés un peu partout dans le monde. En mettant fin à ces virements, Elon Musk souhaiterait négocier leur prix à la baisse.

Les déboires financiers de Twitter durent depuis plusieurs mois

Depuis le 28 octobre 2022, date à laquelle Elon Musk est devenu le propriétaire de Twitter, l'homme d'affaires a tout fait pour réduire les coûts de l'entreprise. Tout d'abord, il a enclenché une immense vague de licenciements conduisant au renvoi de 3 750 employés du réseau social. Suite à cela, il a organisé le 17 et 18 janvier dernier, une vente aux enchères comprenant 631 pièces provenant du siège social de la société. Elle aurait permis de rapporter plus de 1,5 million de dollars à Twitter.

Malgré ces coupes budgétaires, Elon Musk va encore plus loin. Plusieurs factures restaient impayées suite à son rachat du réseau social. L'entrepreneur a tout simplement refusé de payer ces factures dont fait partie l'affrètement d'un jet privé pour la somme de 197 000 dollars. En novembre 2022, le milliardaire avait déclaré que Twitter perdait plus de 4 millions de dollars par jour. Elon Musk fait face à la dette de 12,5 milliards de dollars qu'il a contractée afin d'acquérir l'entreprise.

Depuis son arrivée, Twitter aurait perdu 50 de ses 100 annonceurs les plus importants. En les perdant, le réseau social a perdu une grande partie de ses revenus et l'investissement d'Elon Musk n'est plus aussi attrayant que ce qu'il aurait pu imaginer.