En 2022, les investisseurs privés ont investi 20,1 milliards de dollars dans l'industrie spatiale. C'est le niveau le plus bas depuis 2015 et cela représente une chute de 58 % par rapport à l'année précédente, selon un récent rapport de Space Capital.

Une année mitigée pour l'industrie spatiale

Ce fût une année difficile pour les acteurs du spatial. Néanmoins, il y a eu un grand gagnant : SpaceX. L'entreprise a réussi à lever 2 milliards de dollars, sa deuxième plus importante levée de fonds depuis la création de l'entreprise en 2002. L'entreprise s'approche des 140 milliards de valorisation. D'autres entreprises ont réussi à réaliser de très belles levées de fonds. On pense à Anduril, une start-up spécialisée dans le secteur de la défense. Elle a clôturé un tour de table de 1,5 milliard de dollars. Ou encore Shield AI et Slingshot Aerospace.

Selon Chad Anderson, associé directeur de Space Capital, et contributeur au rapport, « les entreprises de qualité dont le produit est adapté au marché et dont le leadership est fort continueront à être financées, même si les investissements seront plus conformes aux moyennes historiques ». Il est optimiste et estime que cette évolution du marché devrait réduire le nombre d'acteurs et concentrer les talents au sein des meilleures entreprises. De quoi faire des deux prochaines années « un moment attrayant pour l'économie du spatial ».

Si le bilan global de 2022 est mitigé, les investissements ont repris au cours du quatrième trimestre. 63 % des transactions de l'année ont été réalisées durant ce dernier trimestre. Les États-Unis sont toujours en tête des investissements privés dans les entreprises spatiales, avec 46 % des transactions, selon le rapport. La Chine arrive en deuxième position avec 29 %. L'industrie spatiale du pays est florissante.

La répartition des investissements dans l'industrie spatiale en fonction des pays. Image : Space Capital

Dans le rapport de Space Capital, on apprend que les industries émergentes, notamment les stations spatiales privées et les sociétés minières, ont connu une baisse de 63 % des investissements. Les investisseurs se concentrent sur les fondamentaux. Pour 2023, Chad Anderson prévoit une nouvelle année difficile pour les jeunes entreprises spatiales en raison du manque de capitaux disponibles.

Les investisseurs vont concentrer leurs fonds sur des entreprises rentables, qui ont déjà fait leurs preuves. Space Capital suit 1 791 entreprises du secteur spatial. Au cours des dix dernières années, les investisseurs ont injecté 273,3 milliards de dollars de capitaux privés dans ces entreprises.