Les contenus ont une importance capitale dans le développement d’une entreprise. Ils permettent de mettre en avant son expertise, de toucher une nouvelle cible et d’augmenter son trafic. Il faut donc accorder une importance toute particulière à la qualité de ses articles, podcasts et vidéos. Pour créer ces dernières simplement, il est possible de s’équiper d’un outil comme Peech.

Générer des vidéos qualitatives

Peech est un outil alimenté à l’intelligence artificielle (IA) qui génère automatiquement des vidéos professionnelles. Pour cela, il faut d’abord entrer quelques informations comme le nom de votre société, votre nom ainsi que votre poste. Il est également demandé de télécharger votre logo, dont les couleurs seront utilisées pour animer le contenu. Vous devez aussi opter pour un des styles d’animations proposés : transitions, placement du texte, effets visuels… Ces éléments seront automatiquement ajoutés aux vidéos créées avec Peech.

illustration peech

Illustration : Peech.

illustration peech

Illustration : Peech.

Une fois que vous avez entré vos critères, vous pouvez télécharger vos médias dans la bibliothèque de l’outil. Il suffit de sélectionner ceux que vous souhaitez utiliser, donner un titre à la vidéo et choisir un format (16:9, 1:1 ou 9:16). Afin d’obtenir une création qui correspond parfaitement à vos attentes, vous pouvez indiquer le type de contenu à créer : webinar, tutoriel, témoignage…

La transcription est générée automatiquement. Vous pouvez bien entendu retoucher le texte ou en supprimer des parties si besoin. Une fois cela fait, les sous-titres sont intégrés à la vidéo.

Aussi, il est possible d’indiquer le nom du speaker et sa fonction afin que Peech le reconnaisse dans de prochaines vidéos.

Une fois que vous avez indiqué tous les détails requis, la magie de l’IA opère. En quelques secondes, l’outil génère une vidéo qualitative à utiliser sur votre blog, vos réseaux sociaux ou d’autres canaux de communication. Vous pouvez bien entendu peaufiner le rendu si nécessaire.

Peech est un outil freemium. Cela signifie qu’il dispose d’une option gratuite, limitée à la création de deux vidéos par mois avec un seul accès. Pour plus de possibilités, il est préférable de se tourner vers l’une des licences payantes, démarrant à 49 dollars par mois.