DeepL, entreprise allemande, à l'origine d'un modèle d'intelligence artificielle de traduction instantanée rentre dans le cercle très fermé des licornes allemandes. Le 11 janvier 2023, la société a annoncé avoir bouclé un nouveau tour de table pour lever des fonds auprès de IVP, Bessemer Venture Partners, Atomico et WiL, portant sa valorisation à plus d'un milliard d'euros.

Un tour de table de 100 millions d'euros, une valorisation de plus d'un milliard d'euros

Dans son communiqué, DeepL annonce qu'il « dope sa R&D avec de nouveaux financements ». La société fait référence à une levée de fonds lui permettant de devenir une licorne. Si aucune somme n'a été confirmée par l'entreprise, Business Insider estime que le montant du tour de table se situerait autour de 100 millions d'euros.

Avec ces fonds, DeepL souhaite « approfondir ses recherches, diversifier sa gamme de produits et embaucher de nouveaux collaborateurs ». La nouvelle licorne allemande va se pencher encore plus en détail sur le développement de ses réseaux neuronaux qui sont la base de son service de traduction automatique.

À l'heure actuelle, 500 000 professionnels utilisent la version payante de son outil de traduction. Selon TechCrunch, l'entreprise allemande est sur le point de réaliser des bénéfices et affiche une croissance de 100 %. C'est notamment grâce à ces résultats qu'il a pu attirer de nouveaux investisseurs pour financer ses recherches et recruter, à l'avenir, plus de personnel.

DeepL a fait sa renommée grâce à son excellente qualité de traduction

Principal concurrent au géant américain Google avec son service Google Traduction, l'entreprise allemande cherche à se démarquer en proposant un outil sécurisé et une qualité de traduction supérieure à celle de la firme de Mountain View. Fondée en 2009 à Cologne, en Allemagne, sous le nom de Linguee par Jaroslaw Kutylowski, l'entreprise a lancé en 2017 le service DeepL Traducteur qui l'a propulsé.

Si au début, DeepL permet de traduire toutes sortes de combinaisons de langues entre le néerlandais, le polonais, l'italien, l'espagnol, l'anglais, l'allemand et le français, le service s'est doté de vingt langues supplémentaires ces cinq dernières années. Malgré cela, l'entreprise allemande reste bien loin des 133 langues traduites par Google. DeepL Traduction est disponible gratuitement, mais propose aussi une version payante avec une traduction de très bonne qualité.

En 2020, l'entreprise avait réalisé des tests à l'aveugle en utilisant 119 paragraphes dans des langues différentes et traitant de sujets différents. Chaque paragraphe a été ensuite traduit vers une autre langue. Enfin, de vrais traducteurs professionnels ont pris le temps d'évaluer la qualité de ces traductions sans savoir quel service a été utilisé. Ce test aurait permis, selon DeepL, de prouver que son IA est supérieur aux outils de la concurrence, du moins pour certaines combinaisons de langue.

Plusieurs graphiques mettant en avant les résultats d'un test de traduction réalisé par DeepL.

Les différents graphiques représentent la préférence accordée par les traducteurs professionnels à chacun des systèmes de traduction testée. Graphique : DeepL.

Forts de ses résultats, DeepL ne cache pas son ambition d'améliorer son intelligence artificielle pour proposer des traductions de qualité et dans bien plus de langues. Sa nouvelle levée de fonds devrait lui permettre de toucher du doigt cet objectif.