iTunes vit ses derniers moments. La marque à la Pomme a discrètement publié sur le Microsoft Store de Windows, cette semaine, une version préliminaire d’Apple Music et TV. L’entreprise a aussi déployé sous le nom d’Apple Devices permettant de gérer les appareils de Cupertino depuis son PC.

Les applications d’Apple étaient attendues depuis le mois d’octobre

D’après un article de blog de The Verifier, spécialisé dans les technologies, les nouvelles applications sont semblables à celles des versions disponibles sur les appareils sous macOS. L’application Apple TV fonctionne de manière similaire à celle incluse dans les consoles Xbox et les Smart TV depuis deux ans. Le service de streaming donne aux utilisateurs l’accès à l’offre premium et aux chaînes accessibles depuis la plateforme. De son côté, Apple Music est presque identique mais ne dispose pas encore de l’option lecture des paroles.

Après l’installation d’Apple TV et Music, iTunes n’étant plus disponible, Apple Devices servira à synchroniser, sauvegarder et restaurer les appareils de la marque à la Pomme.

En octobre dernier, lors de son événement Surface 2022, Microsoft a annoncé que les applications de la marque à la Pomme seraient bientôt disponibles sur les appareils sous Windows. L’entreprise avait notamment affirmé que le stockage d’iCloud pourrait servir pour l’application Photo de Windows 11. Cette fonctionnalité n’est pas encore disponible pour le moment. Depuis 2019, Apple souhaite remplacer sa célèbre application iTunes sur les ordinateurs. Elle avait, à l’époque, engagé de nombreux ingénieurs pour y parvenir.

L’objectif n’est pas encore complètement atteint. Lors de l’installation des applications, la firme prévient ses utilisateurs, « toutes les fonctionnalités ne fonctionnent pas nécessairement comme prévu ». Les adeptes de Windows les plus frileux devront donc attendre plus longtemps pour accéder aux services de la société depuis leur ordinateur.

Ce lancement est une préparation pour Apple au revoir à son écosystème fermé. Le 2 mai 2023, le Digital Market Act de l’Union européenne forcera Apple à s’ouvrir, les plateformes devront accepter l’interopérabilité. L'entreprise va donc devoir ouvrir ses appareils à ses concurrents, mais pourra également profiter de leurs appareils, comme le montre l’arrivée d’Apple Music et TV sur Windows.