Au cours de l'année 2022, Volkswagen a vendu 4,56 millions de véhicules à travers le monde. C'est 6,8 % de moins qu'en 2021 et surtout le niveau le plus bas depuis 11 ans. Néanmoins, les livraisons de véhicules électriques ont grimpé de 23,6 %.

Les ventes de Volkswagen reculent de 6,8 % en 2022

Le 10 janvier 2023, le groupe allemand a prévenu que les pénuries sur les semi-conducteurs avaient affecté les ventes de l'année 2022 et que cette situation pourrait continuer d'avoir des effets négatifs sur le premier semestre 2023. Volkswagen s'attend toutefois à ce que l'approvisionnement en puces s'améliore. En Europe, malgré le contexte actuel de guerre que nous connaissons, les commandes ont augmenté de 18 % depuis le début de l'année 2023.

Le constructeur automobile s'efforcera de livrer les véhicules plus rapidement cette année. Imelda Labbe, directrice des ventes chez Volkswagen, a déclaré que « nous travaillons intensivement pour réduire les délais de livraison. Nous sommes conscients que c'est un argument important au moment de l'achat d'un véhicule neuf ». Bonne nouvelle en revanche, les ventes de véhicules électriques battent des records avec une augmentation de 23,6 % sur l'année 2022 (330 000 unités).

En Chine, même si le groupe allemand est encore très loin derrière les fabricants nationaux, les ventes des véhicules électriques ont plus que doublé pour atteindre 143 100 unités. C'est clairement le marché de l'avenir pour Volkswagen. Récemment, le constructeur automobile a décidé d'investir sur Horizon Robotics,  le spécialiste chinois de la conduite autonome et des puces électroniques.

En France, Volkswagen n'a vendu « que » 10 727 unités électriques, dont 4 256 ID.3, 2 757 ID.4, 1 637 ID.5, 354 ID.Buzz et 1 723 e-Up. Les résultats progressent seulement de 2 % par rapport à 2021 sur le territoire français. D'ici 2026, 10 nouveaux modèles électriques seront lancés : l'ID.7 dès cette année.

Le best seller électrique de la marque demeure l'ID.4 avec plus de 170 000 livraisons en 2022. Le constructeur automobile note que le segment des SUV est celui qui a connu la croissance la plus rapide. Ces véhicules représentent 80 % de toutes les ventes aux États-Unis et 45 % des ventes mondiales.