En déplacement au Mexique, Joe Biden a scellé un accord avec Andres Manuel López Obrador à Mexico le 9 janvier 2023. De nouvelles politiques seront adoptées par le Mexique pour stimuler l'industrie des semi-conducteurs, afin de transférer la production de certains composants clés de l'Asie vers l'Amérique du Nord.

Joe Biden signe un accord avec le Canada et le Mexique

Ce message du président Biden s'inscrit dans le cadre d'un accord dévoilé mardi 10 janvier 2023, entre les États-Unis le Mexique et le Canada. Un partenariat dont l'objectif est de coordonner les efforts des trois pays pour stimuler la fabrication des semi-conducteurs en Amérique du Nord. Lors de sa rencontre avec le président mexicain, Joe Biden et Andres Manuel López Obrador ont convenu de mettre en place une équipe commune pour stimuler la coopération économique dans le domaine des puces.

La secrétaire américaine au commerce, Gina Raimondo, qui a participé à la réunion avec Andres Manuel López Obrador, sera fortement impliquée dans ce nouvel accord. Depuis plusieurs mois, Washington a clairement intensifié ses efforts pour développer la production de semi-conducteurs sur son territoire. Il y a notamment eu la promulgation du CHIPS Act cet été, une enveloppe de 280 milliards de dollars, dont 52,7 milliards rien que pour le secteur des semi-conducteurs, vise à améliorer la compétitivité des États-Unis face à la Chine.

Gina Raimondo, dont le ministère dirige la mise en œuvre des investissements liés aux puces, a déclaré lors de sa visite à Mexico en septembre 2022, que le Mexique pourra « bénéficier à la fois des installations de fabrication de semi-conducteurs et des activités de test, de conditionnement et d'assemblage des puces ». Elle a ajouté que le CHIPS Act allait permettre la création de nouveaux emplois et susciter des opportunités pour les États-Unis et pour leur voisin du sud.

Mardi 10 janvier, Joe Biden et Andres Manuel Lopez Obrador ont rencontré le premier ministre canadien, Justin Trudeau dans le cadre du sommet des leaders nord-américains. L'occasion parfaite pour annoncer officiellement le lancement de ce partenariat entre les États-Unis, le Mexique et le Canada. Les trois pays s'engagent également à réduire les émissions de méthane d'au moins 15 % d'ici à 2030, en particulier dans le secteur des déchets. Une nouvelle coopération pour affaiblir un peu plus la Chine.