Le ralentissement économique qui a marqué l’année 2022 n’a épargné aucune entreprise. La preuve, c’est au tour d’Apple de perdre 1 000 milliards de dollars de valeur boursière. Le coup de grâce a été donné mardi 3 janvier, lorsque la marque à la pomme a publié un rapport indiquant qu’elle s’attendait à une baisse de la demande de ses produits pour l’année 2023.

Les géants de la tech dégringolent les uns après les autres

Un an après avoir frôlé les 3 000 milliards (trois billions) de dollars de valorisation en janvier 2022, Apple rejoint Amazon qui a été la première entreprise à perdre 1 000 milliards de dollars, portant sa valeur marchande à 879 milliards de dollars contre 1 900 milliards de dollars en juillet 2021.

Pourtant le géant du commerce en ligne a tenté tout au long de l’année de mettre en place des mesures afin de freiner cette perte de vitesse. Cela n’a pas été suffisant puisque les actions d’Amazon ont tout de même chuté. Compte tenu de la situation, l’entreprise américaine a débuté les licenciements en novembre 2022 et les poursuivra jusqu’en 2023.

Une année compliquée pour Apple

L’année 2022 n’a pas ménagé la firme de Cupertino qui a dû composer avec de nombreuses problématiques. La politique zéro-covid qui a été menée par la Chine, jusqu’alors mais qui a été abandonnée il y a peu, a impacté durablement la chaîne d'approvisionnement d’Apple.

Le confinement de l’usine Foxconn, le plus grand site d’assemblage au monde pour l’iPhone, a entraîné un exode puis des émeutes de la part des travailleurs chinois. Cette situation a engendré un ralentissement de la production des smartphones. À ce titre, Apple a été contraint de réduire de 20 % ses expéditions d’iPhone.

Dans ce contexte pour le moins fragile, le rapport qui a été publié mardi a inquiété les investisseurs provoquant une chute des actions d’Apple. Ainsi, la marque à la pomme est la seconde entreprise a perdre 1 000 milliards de valeur boursière. Malgré la chute de l’action de la firme de Cupertino, cette dernière a enregistré sa part de marché mensuel la plus élevée en Chine en octobre 2022, selon CounterPoint, société mondiale d’analyse de l’industrie basée en Asie.