En 2019, lors de son retrait de la direction d'Alibaba, Jack Ma avait mis en place un système de rotation des cadres. Cette organisation supervisée par Daniel Zhang permettrait à l’entreprise de rester à jour sur l’évolution des marchés. Le géant de l’e-commerce a annoncé, jeudi 29 décembre, plusieurs remaniements pour son équipe de direction, dont un majeur pour sa filiale cloud.

Le moment de la restructuration arrive dans un moment particulier pour Alibaba Cloud

Pour ses résolutions de fin d'année, Alibaba a décidé de mettre fin à la fonction de président d’Alibaba Cloud de Jeff Zhang. Daniel Zhang (sans lien de parenté), PDG de la maison mère, a déclaré dans une lettre qu’il était désormais le président par intérim du troisième plus grand service de cloud public au monde. Alibaba a affirmé que les remaniements au sein de son équipe de direction étaient effectués « chaque année ».

Pourtant, ce changement survient soudainement après un incident des serveurs de la filiale à Hong Kong. Les serveurs d’Alibaba Cloud sont tombés en panne entraînant l’arrêt de nombreux services dans la région. L’un des services les plus touchés est la plateforme d’échange de cryptomonnaies OKX. La panne a duré une journée entière pour certains clients, la faisant entrer dans l’une des plus importantes dans l’histoire récente des hébergeurs chinois.

Jeff Zhang a été parachuté à l’institut de recherche fondamentale d’Alibaba, Damo Academy. Il sera chargé des projets concernant les objets connectés et le développement des puces d’Alibaba. Ces semi-conducteurs, nommés T-Head, sont récemment devenus importants pour le mastodonte de l’e-commerce depuis l’escalade des sanctions technologiques des États-Unis.

Alibaba Cloud représentant 10 % du chiffre d'affaires global de l’entreprise au dernier trimestre, Daniel Zhang va devoir rapidement trouver un nouveau patron. Son poste de président par intérim sur l’activité cloud semble difficile à assumer avec en parallèle son statut de PDG. La personne qui prendra les rênes de la filiale va devoir redoubler d’efforts pour accroître sa faible croissance depuis quelques trimestres. Elle souffre du contexte géopolitique sino-américain, les entreprises outre-Atlantique préfèrent désormais s’orienter vers Amazon Web Services.

Autre changement moins remarqué à la direction d’Alibaba, Wu Zeming est devenu le directeur technique (CTO) de l’entreprise. Il succède à Li Cheng qui a été nommé à ce poste en 2019. L’ancien dirigeant se retrouve rétrogradé à un poste de conseiller technologique.