Le compte Twitter de Gillian Keegan, secrétaire d’État à l’Éducation du Royaume-Uni, a visiblement été hacké et fait la promotion de cryptomonnaies. Il y a peu, Musk assurait que tout était mis en œuvre pour combattre les spams sur la plateforme.

Promotion du Dogecoin

Il s’agissait de l’un des plus importants chevaux de batailles de l’homme d’affaires lors de son rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars : supprimer les spams et les faux comptes du réseau social. Il y a quelques semaines, il annonçait d’ailleurs que la chasse avait débuté, et que cela entraînerait une perte d’abonnés conséquente pour certains comptes.

Visiblement, le travail est encore long. Ce dimanche 25 décembre au matin, le compte de la secrétaire d’État britannique a été piraté et a modifié sa photo de profil pour afficher la même qu’Elon Musk. Ensuite, il a commencé à répondre à de nombreuses personnalités sur Twitter, notamment le milliardaire, afin de propager des promotions trompeuses sur les cryptomonnaies, et particulièrement le Dogecoin.

Pour rappel, Musk a largement fait grimper sa valeur au début de l’année en affirmant qu’il serait possible de l'utiliser pour acheter des produits dérivés Tesla. Il a par la suite fait l’objet d’une plainte par les investisseurs en Dogecoin, l’accusant d’avoir usé de son influence médiatique pour manipuler le cours de la cryptomonnaie. Dans d'autres tweets, le compte décrit les détenteurs de Dogecoin comme « guerriers #dogecoin qui se battent pour l'avenir ! »

Les politiques britanniques en proie aux cybercriminels

Par ailleurs, ce piratage soulève des questions sur la cybersécurité en Grande-Bretagne. Comme le rappelle The Guardian, le smartphone de Liz Truss a été piraté par des Russes au cours de l'été, alors qu'elle était ministre des affaires étrangères et favorite dans la course à la direction du parti conservateur. De même, au mois de juillet, les comptes Twitter et YouTube de l'armée britannique ont également été piratés, avec des messages faisant la promotion des NFT ainsi que d’une prétendue interview de Musk sur les cryptomonnaies.

Dans ce contexte, le président de la Chambre des communes a envoyé, le mois dernier, un message aux députés pour leur conseiller de renforcer la sécurité de leurs téléphones portables en les dotant d'un système d’authentification à double facteur et en les mettant à jour.

Pour rappel, les cyberattaques et arnaques sont en forte hausse depuis 2020 et la pandémie de Covid-19 : 1,2 milliard de dollars ont été dépensés dans des rançons liées à la cybercriminalité en 2021.