Après Apple et Amazon, YouTube s'offre à son tour sa propre retransmission sportive. Pas n'importe laquelle, puisque la filiale de Google se voit octroyer un lot du prestigieux championnat organisé par la National Football League (NFL). YouTube diffusera donc des matchs de football américain le dimanche après-midi.

YouTube décroche le Sunday Ticket de la NFL

Le 22 décembre 2022, YouTube a remporté la grande bataille des enchères pour le « Sunday Ticket », en devançant Apple et Amazon avec un accord d'une valeur de 2,5 milliards de dollars par an (soit un milliard de plus que le montant acquitté par DirecTV, l’opérateur de câble par satellite détenteur historique des droits). Désormais, les amateurs de football américain pourront regarder leurs matchs préférés sur YouTube dans le cadre de la fonction Primetime Channels.

C'est une grande victoire pour le réseau social et pour Google. En effet, YouTube a lentement mais sûrement pris le contrôle du marché du streaming TV. Ce partenariat sera également bénéfique pour la NFL qui a obtenu un accord qui « ressemble beaucoup aux accords par câble et par satellite auxquels la ligue est habituée ». Avec l'application de YouTube, les internautes auront également accès à une application sophistiquée avec des statistiques en direct.

Si ce contrat est important pour Google, c'est parce que cette fois-ci le géant du numérique entre réellement dans le domaine de la retransmission sportive. Pour le moment, YouTube s'était contenté de contenus autour des coulisses du sport, ou bien des talk-shows. La plateforme n'avait jamais réussi à décrocher une retransmission en direct, encore moins pour une ligue aussi importante que la NFL. Concrètement, avec le Sunday Ticket YouTube espère attirer des abonnés vers ses offres payantes.

Une nécessité pour le géant américain qui cherche à diversifier ses sources de revenus dans un contexte où la publicité se tasse. C'est également un exemple supplémentaire de la mainmise des géants de la tech sur les droits sportifs mondiaux. Ils prennent clairement la relève des opérateurs télécoms installés depuis de nombreuses années. De son côté, Apple dispose des droits sur la MLS (Major League Soccer) et prévoit d'introduire des publicités à l'occasion des matchs de football.

Amazon n'est pas en reste. En juin 2021, la société basée à Seattle obtenait 80 % des droits de diffusion de la Ligue 1. Aux États-Unis, Amazon compte allouer un budget de plus en plus conséquent au sport. Sur les 15 milliards de dollars dépensés en production en 2022, 5 sont dédiés à l’accord conclu entre la NFL et Amazon. Le géant de l’e-commerce a récupéré les droits de la NFL pour les onze prochaines années (sauf le Sunday Ticket sur la saison prochaine). Un contrat dont le montant s’élève à 13 milliards de dollars.