Sur Twitter, le nombre de vues s’affiche désormais en dessous des tweets, une fonctionnalité annoncée par Elon Musk au début du mois de décembre.

Musk s’inspire du nombre de vues sur les vidéos

Depuis son arrivée à la tête du réseau social, le milliardaire ne cesse de clamer à quel point Twitter est un endroit « vivant ». À plusieurs reprises, il a expliqué que le nombre de nouvelles inscriptions n’avait jamais été aussi élevé que depuis son rachat de la plateforme.

Cette nouvelle fonctionnalité, dont le déploiement progressif a débuté ce jeudi 22 décembre, permet donc aux utilisateurs de voir combien de vues génèrent leurs tweets. Le chiffre est aussi bien visible par l’auteur de la publication que par les autres personnes présentes sur le réseau social, et se trouve au même niveau que le nombre de Retweets, de citations et de retweets.

« Twitter déploie le comptage des vues, afin que vous puissiez voir combien de fois un tweet a été vu ! C'est normal pour les vidéos. Cela montre à quel point Twitter est plus vivant qu'il n'y paraît, car plus de 90 % des utilisateurs de Twitter lisent, mais ne tweetent pas, ne répondent pas ou n'aiment pas, car ce sont des actions publiques », a expliqué Musk dans un tweet, allant dans le sens de ses propos récents sur l’effervescence du réseau social.

La fonctionnalité n’est disponible que pour les tweets publiés après le 15 décembre. Il est fort probable qu’elle ait été déployée afin d’attirer les créateurs, mais il est également possible qu’elle suscite l’effet inverse chez certains utilisateurs qui ne possèdent pas beaucoup de visibilité.

La gestion très controversée de Twitter par Elon Musk

Elon Musk multiplie les nouveautés afin de transformer Twitter. Après avoir modifié le système d’abonnement Twitter Blue, il a sorti une alternative pour les entreprises, introduisant de nouveaux badges sur la plateforme. Il a en outre assuré que le chiffrement de bout en bout serait déployé à l’avenir pour les messages privés, avec un système s’inspirant de celui de Signal.

Il semblerait que l’homme d’affaires ait décidé de se concentrer sur la partie software de Twitter, après de nombreuses décisions très controversées. Après avoir fait revenir Donald Trump sur le réseau social, Musk a annoncé, la semaine dernière, la suspension des comptes de plusieurs journalistes, ainsi que l'interdiction des liens menant à d’autres plateformes comme Instagram.

Après avoir fait marche arrière, il a publié un sondage demandant aux utilisateurs s’ils devaient quitter le poste de PDG de Twitter, ceux à quoi la majorité a répondu « oui ». Depuis, il explique être à la recherche de son remplaçant, mais assure que la tâche est difficile tant le poste est risqué. Depuis son acquisition de Twitter, la plateforme a perdu la moitié de ses 100 plus importants annonceurs, ce qui devrait grandement affecter ses revenus.