Antenna, société d’analyse de données d’abonnement, a publié des premiers résultats concernant le nouvel abonnement de Netflix. Un mois après son lancement, « Basic With Ads » intéresse peu les clients : 9 % de tous les nouveaux abonnés ont choisi l’offre avec publicité aux États-Unis.

Face à une année compliquée, des mesures ont été prises

L’année 2022 a été tumultueuse pour le géant du streaming qui a enregistré pour la première fois une perte d’abonnés qui a entraîné par la suite de grosses difficultés financières. Dans ce contexte, Netflix a été contraint de licencier du personnel et de trouver des solutions pour remonter la pente.

Parmi les réponses apportées pour faire face à la crise, dès cet été, Netflix a testé une fonctionnalité visant à faire payer tous les utilisateurs qui partagent leur compte avec des personnes extérieures au foyer. Face à des premiers retours plutôt négatifs, la plateforme a annoncé devoir mettre fin progressivement au partage de mot de passe dans l’espoir de réduire les pertes qu’il engendre.

Autre solution qui a été présentée pour pallier les difficultés de la plateforme : l’abonnement avec publicité. Tout au long de l’année 2022, les rumeurs ont été bon train concernant cette nouveauté, plein d’espoir pour l’avenir de cette offre, Netflix a sauté le pas et a lancé « Basic With Ads » en novembre.

Netflix demande de faire preuve de patience

Pour ce nouvel abonnement, on est loin des premières annonces de la plateforme. En effet, en septembre Netflix a estimé que l’offre publicitaire devrait toucher pas loin de 40 millions de spectateurs dans le monde entier d’ici le troisième trimestre de 2023. Concernant les États-Unis, la plateforme attendait 1,1 million d'utilisateurs d’ici la fin de l’année et plus de 13,3 millions pour septembre 2023. Actuellement les premiers chiffres n’atteignent pas ces prévisions.

Graphique représentant les statistiques des différents abonnements de Netflix.

Graphique qui représente les statistiques des différents abonnements de Netflix. Image : Antenna.

Des résultats qui doivent être cependant nuancés. Certes, les premiers retours sont peu encourageants, mais la plateforme reste pleine d'espoir quant à l'avenir de son abonnement avec publicité. Dans une déclaration un porte-parole du géant du streaming a indiqué « qu’il y a un certain nombre d’inexactitudes. Notre niveau financé par la publicité n’en est encore qu’à ses débuts et nous sommes ravis de son lancement et de son engagement, ainsi que de l’empressement des annonceurs à s’associer à Netflix ».

Dans cette optique, la plateforme fait le pari de la publicité plutôt que de la diffusion du sport en direct. À l’inverse de ses concurrents qui investissent dans le domaine du sport, Netflix préfère réaliser des bénéfices ailleurs et mise tout sur le format publicitaire. Mi-janvier le géant du streaming publiera les résultats pour le quatrième trimestre, l’occasion de constater si sa stratégie est payante.