Dans un nouveau billet de blog, Bill Gates annonce qu'il va devenir grand-père et saisit l'opportunité pour tirer la sonnette d'alarme au sujet du changement climatique.

Bientôt grand-père, Bill Gates s'inquiète

Pour le co-fondateur de Microsoft, « nos petits-enfants grandiront dans un monde qui sera bien pire que celui que nous connaissons aujourd'hui si nous ne réglons pas le problème du changement climatique ». Il déclare sur son blog avoir commencé à regarder le monde à travers « une nouvelle lentille » récemment, lorsque sa fille aînée lui a annoncé qu'il allait devenir grand-père en 2023.

La fille de Bill Gates, Jennifer, âgée de 26 ans, et son mari, Nayel Nassar, attendent leur premier enfant en 2023. Le futur papy de 67 ans, co-fondateur de Microsoft dans les années 1970, assure que cette nouvelle donne « une toute autre dimension à son travail ». Il rappelle le travail qu'il accomplit pour lutter contre le changement climatique, à la fois par le biais de la Fondation Gates et en soutenant de jeunes pousses spécialisées dans la lutte contre le changement climatique avec Breakthrough Energy Ventures.

Selon lui, la réponse des dirigeants actuels au changement climatique aura un impact sur les générations futures. Il affirme que « nous pouvons résumer la solution au changement climatique en une phrase : nous devons éliminer les émissions mondiales de gaz à effet de serre d'ici 2050 ». Il est convaincu que si nous ne parvenons pas à des émissions nulles, nos petits-enfants grandiront dans un monde qui sera dramatiquement pire que celui que nous connaissons aujourd'hui.

Voilà pourquoi, selon Gates, il faut révolutionner l'ensemble de l'économie et la façon dont nous fabriquons des objets, celle dont nous nous déplaçons, produisons de l'électricité, faisons pousser de la nourriture, chauffons nos maisons, etc. Ce n'est pas la première fois que Bill Gates s'empare du sujet. Après avoir averti par le passé sur le manque de préparation des États à une éventuelle pandémie majeure, il estime que nous sommes vulnérables à de nouvelles grandes menaces.

Le travail de Bill Gates sur le climat n'est pas uniquement philanthropique. Breakthrough Energy Ventures finance des entreprises en phase de démarrage qui s'efforcent de créer et de développer des entreprises pour décarboniser divers secteurs de l'économie. L'homme estime que la décarbonation de l'industrie mondiale est le problème principal auquel nous sommes confrontés.

Il précise que « malheureusement, en ce qui concerne les objectifs à court terme, nous ne sommes pas à la hauteur. Entre 2021 et 2022, les émissions mondiales ont augmenté ». Une mauvaise direction confirmée lundi 19 décembre par le secrétaire général des Nations unies António Guterres, qui affirme que « les émissions mondiales continuent d'augmenter. L'objectif de 1,5 degré est à bout de souffle. Les plans mondiaux pour le climat sont insuffisants ».